0269 – Hej, do apelu stańmy wraz

Combien de fois n’avons-nous pas chanté Hej, do apelu ? C’était l’hymne des KSMP. C’était notre façon à nous d’appeler de nos vœux un monde meilleur …

Hej, do apelu stańmy wraz
Pour cet appel, levons-nous ensemble
Budować Polskę Nową.
Construire une Pologne Nouvelle.
Ojczyzna droga woła nas,
La chère patrie nous appelle,
Do pracy ręką, głową.
Pour travailler avec nos mains, nos têtes.
Nie wydrze nam jej żaden wróg,
Aucun ennemi ne nous retiendra,
Tak nam dopomóż Bóg.
Que Dieu nous vienne en aide.

Avons-nous réussi à rendre le monde meilleur qu’il ne l’était avant notre arrivée ? Pas sûr … Mais en tout cas on a essayé. Et Comblain-la-Tour peut être fier de ce que nous sommes devenus. Ces bambins qui couraient dans le parc, ces garnements qui grimpaient dans l’arbre aux singes, ces ados qui rêvaient d’escalader l’échelle de secours, sont devenus des hommes et des femmes … des parents et des grands-parents.

La génération de nos parents a trouvé sa place … la nôtre ne s’est pas contenté de trouver la sienne … elle a imposé sa différence … cette façon toute particulière de s’intégrer parfaitement dans son environnement tout en gardant notre âme polonaise. Et c’est une réussite totale.

Aujourd’hui, ces enfants-là sont devenus docteurs, juges, avocats, ingénieurs, enseignants, infirmières, … On les retrouve à des postes importants dans la police, dans la justice et dans les ministères belges et régionaux. Ils sont chefs d’entreprise, cadres, secrétaires, techniciens, responsables, ouvriers qualifiés, … D’autres ont choisi de s’épanouir dans des domaines artistiques et s’y sont révélés. D’autres enfin, ont choisi de concentrer toutes leurs forces pour s’occuper exclusivement de leur famille et l’inonder de tendresse et d’affection. Tous nos talents ont explosé. Toutes nos prédispositions se sont affirmées. Aujourd’hui, nous sommes partout et tellement bien intégrés qu’on ne nous voit nulle part. Seuls nos patronymes parfois nous trahissent … et encore … ils sont souvent synonymes de compétence et gage de sérieux.

Et même si nous avons un peu perdu des finesses de la langue de Mickiewicz … même si quelques mots parfois nous échappent, surtout quand vous parlez trop vite en polonais … ou « trop bien » … rassurez-vous … nos pieds s’agitent toujours à chaque fois que nous entendons quelques mesures de musique polonaise, nos glandes salivent toujours quand on sent l’odeur des gołąbki ou des kluski, nos yeux s’illuminent encore quand on voit des couples de Krakowiak entrer en scène … et les paroles des chansons qu’on a apprise à Comblain ne s’effaceront jamais de nos mémoires. Nos gènes polonais sont indestructibles.

Chaque fois que je regarde des photos de nous, jeunes, en costumes folkloriques – et quelle que soit l’organisation à laquelle nous appartenions – je pense à ces vers de Verlaine : « Qu’as-tu fait, ô toi que voilà pleurant sans cesse, dis qu’as-tu fait, toi que voilà de ta jeunesse ? ». Eh bien nous … notre jeunesse, on en a fait ça ! Oui, Comblain-la-Tour devrait être fier de ce que nous sommes devenus.

30/03/2020 – JP Dz

2193
2.193 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Martine Brzezicha ; Thérèse Taporski ; Annie Wisła ; Thérèse Dudziak ; Franca Fischer ; Christine Nahorniak ; Isabella Cosaro ; Stéphanie Goch ; Zuhal Gunal ; Annie Borowski ; Micheline Zwierzyk ; Martine Mazgaj ; Léon Warchulski.
2194
2.194 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Martine Brzezicha ; Thérèse Taporski ; Annie Wisła ; Thérèse Dudziak ; Franca Fischer ; Christine Nahorniak ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Annie Borowski ; Micheline Zwierzyk ; Martine Mazgaj ; Léon Warchulski. A l’arrière, Freddy Fuitowski ; … ; Alexis Łagocki.
2195
2.195 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Patricia Młynarski ; Patricia Dudziak ; ( ? ) ; Zuhal Gunal ; Michel Brzezicha ; Didier Bouchéï ; Philippe Rouls ; Freddy Motała ; Czesiu Kucharzewski.
2196
2.196 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : ( ? ) ; Patricia Młynarski ; Patricia Dudziak ; ( ? ) ; Zuhal Gunal ; Lydia Hantson ; ( ? ) ; Michel Brzezicha ; Didier Bouchéï ; Philippe Rouls ; Freddy Motała ; Czesiu Kucharzewski ; Géniu Bujanowski ; Pascal Łagocki.
2197
2.197 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Anne-Marie Mazgaj ; Micheline Zwierzyk ; Ursula Twardowska ; Lucie Matusiewicz ; Martine Brzezicha ; ( ? ) ; Isabella Cosaro.
2198
2.198 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Au premier rang : Patricia Młynarski ; Bernadette Bierczyk ; ( ? ) ; Martine Mazgaj ; Annie Skop ; ( ? ) ; Martine Brzezicha ; Lydia Młynarski ; Christiane Bierczyk ; Micheline Zwierzyk. À l’arrière : Hélène Borowski ; Annie Borowski ; ( ? ) ; … ; Zdzisław Blaszka ; …
2199
2.199 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Au premier rang : Patricia Dudziak ; Sylvie Motała ; ( ? ) ; ( ? ) ; Martine Brzezicha ; Lydia Hantson ; ( ? ) ; Zuhal Gunal. À l’arrière : Tino Walczynski ; Géniu Bujanowski ; Freddy Motała ; Michel Brzezicha ; Pascal Łagocki ; Czesiu Kucharzewski.
2200
2.200 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Au premier rang : Martine Brzezicha ; Lydia Hantson ; … ; ( ? ) ; Zuhal Gunal ; ( ? ). À l’arrière : ( ? ) ; … ; Pascal Łagocki ; Czesiu Kucharzewski ; Pierre Front.
2201
2.201 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : De dos, Géniu Bujanowski ; Giovanni Cortelletti ; Czesiu Kucharzewski ; ( ? ) ; ( ? ) ; Patricia Dudziak ; ( ? ) ; …
2202
2.202 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : ( ? ) ; … ; Ursula Twardowska.
2203
2.203 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Zuhal Gunal ; Freddy Motała ; Sylvie Warzeniak ; Pierre Front.
2204
2.204 : KSMP Echo Ojczyste de MONS : Au premier rang : Patricia Dudziak ; ( ? ) ; Sylvie Motała ; ( ? ) ; Zuhal Gunal ; Martine Brzezicha. À l’arrière : Jean-Pierre Dziewiacien ; … ; Didier Bouchéï ; Géniu Bujanowski ; ( ? ).

Commentaires :

Milczanowski Véronique : Oui Jean-Pierre, nous pouvons être fiers de ce que nous sommes devenus … Et nos parents le sont aussi tellement … Où qu’ils soient …

André Karasinski : Beau texte, Jean-Pierre, comme d’habitude. Tu es parvenu avec des mots justes et des phrases précises et pudiques à traduire ce que ressentent beaucoup des Polonais belges ou Belges polonais nés en Belgique après la guerre.

Anne Wuidar : André Karasinski a très bien résumé ma pensée, encore merci Jean-Pierre !

Christine Mironczyk : Belle expression, idée profonde et sincère.

 

0265 – Oto idzie pierwsza para …

Corrigez-moi si je me trompe : nous dansions bien « le » Polonez ? Ce qui en français se traduit par « la » Polonaise ! C’est bizarre d’ailleurs qu’en traduisant le mot, il change de genre ! Mais nous aussi – quand nous « le » dansions – nous changions de genre … en quelque sorte.

Mais si, rappelez-vous … et tout d’abord, parce que toutes nos autres danses étaient plus rapides, plus sautillantes. Dans le Polonez, nos pas étaient lents, majestueux, solennels … c’était presque une marche … ça tranchait avec le reste du spectacle. Ici, ce n’est pas tellement un sourire éclatant qu’il fallait arborer, mais plutôt une sorte de distinction et de froideur altière.

Nous changions de genre aussi parce que le Polonez n’est pas vraiment une danse « populaire » … c’est la danse de la cour, celle de la noblesse et de l’armée dans ce qu’elle a de plus gradé … ce n’était pas vraiment notre quotidien. Mais quel plaisir … Il n’y avait plus alors de Jean-Michel, de Kazik et de Vounia, nous devenions – l’espace d’une danse – la comtesse Evelina Ogonowskaïa – le chevalier Deputowski et ou le général Nowiczek. Bref … la classe … la fine fleur de l’aristocratie polonaise … l’espace d’une dance. Et se faire accompagner par le grand Chopin lui-même ne nous aurait pas paru disproportionné. Nous le valions bien ! On peut toujours rêver …

Par contre quand nous montions en scène, d’un pas solennel et militaire, au son de : « Oto idzie pierwsza para » … nous n’avions pas vraiment toutes les paroles de la chanson en tête ! Heureusement !

Alors pour combler celle lacune, voici le texte de la chanson et sa traduction … Je pense qu’il serait vain de chercher le moindre rapport entre le texte et le prestige de la chorégraphie …

02/03/2020 – JP Dz

2144_Polonez
2.144 : Oto idzie pierwsza para …
2145_KSMP_Ressaix
2.145 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix – Festival de Binche 1978 : Polonez : Casimir Nowicki et Jeanine Czabera ; Daniel Kowal et Simone Wattiez ; Michel Spiewak et Eveline Ogonowski ; Vital Kciuk et Malvina Rusowicz ; Dominique Gebka et Liliane Kiełtyka ; Jean-Pierre Dziewiacien et Dominique Ogonowski.
2146_KSMP_Ressaix
2.146 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix – Festival de Binche 1978 : Polonez : Casimir Nowicki et Jeanine Czabera ; Daniel Kowal et Simone Wattiez ; Michel Spiewak et Eveline Ogonowski ; Vital Kciuk et Malvina Rusowicz ; Dominique Gebka et Liliane Kiełtyka ; Jean-Pierre Dziewiacien et Dominique Ogonowski.
2147_KSMP_Ressaix
2.147 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix – Festival de Binche 1978 : Polonez : Michel Spiewak ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Daniel Kowal ; Vital Kciuk ; Casimir Nowicki ; Dominique Gebka ; Simone Wattiez ; Dominique Ogonowski ; Eveline Ogonowski.
2148_KSMP_Ressaix
2.148 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix – Festival de Binche 1978 : Polonez : Eveline Ogonowski ; Dominique Ogonowski ; Simone Wattiez ; Malvina Rusowicz ; Jeanine Czabera ; Liliane Kiełtyka ; Michel Spiewak ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Daniel Kowal ; Vital Kciuk ; Casimir Nowicki ; Dominique Gebka.
2149_KSMP_Ressaix
2.149 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix : Polonez : Irène Sitarz ; Claude Soulas ; Jean-Michel Deputat ; Eveline Ogonowski.
2150_KSMP_Ressaix
2.150 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix : Polonez : ( ? ) ; ( ? ) ; Dominique Ogonowski ; Daniel Kowal ; Malvina Rusowicz.
2151_KSMP_Ressaix
2.151 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix : Polonez : Janek Perzyna ; Nadine Deputat ; Vital Kciuk ; Bernadette Marszalkowski ; Irène Sitarz.
2152_KSMP_Ressaix
2.152 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix : Polonez : Eveline Ogonowski ; Dominique Ogonowski ; Nadine Deputat ; Irène Sitarz ; Bernadette Marszalkowski ; Malvina Rusowicz.
2153_KSMP_Ressaix_1977
2.153 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta -1/05/1977 – Ośrodek Św. Maksymiliana Kolbe : Spectacle pour la bénédiction du drapeau des Dames du Rosaire de Ressaix : Simone Wattiez ; Daniel Kowal ; Irène Sitarz ; Casimir Nowicki ; Bernadette Marszalkowski ; Claude Soulas ; Dominique Ogonowski ; Vital Kciuk ; Eveline Ogonowski ; Jean-Michel Deputat ; Loretta Barbarossa ; Janek Perzyna.
2154_KSMP_Ressaix
2.154 : Sous un chapiteau : KSMP Centre Orlęta : Debout : Dominique Ogonowski ; Marilyne Desmet ; Simone Wattiez ; Danièle Perzyna ; Eveline Ogonowski ; Malvina Rusowicz. Accroupis : Jean-Michel Deputat ; Daniel Kowal ; André Walasczyk ; Michel Spiewak ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Vital Kciuk.
2155_KSMP_Ressaix
2.155 : KSMP Orlęta Centre / Ressaix – Ośrodek Św. Maksymiliana Kolbe : Debout : Malvina Rusowicz ; Vital Kciuk ; Michel Spiewak ; Danièle Czajkowski ; Danièle Perzyna ; Thérèse Spiewak ; Marilyne Desmet ; Eveline Ogonowski ; Simone Wattiez ; Olek Jelen ; Dominique Ogonowski ; Janeczko Marcin. Accroupis : Freddyno ? ; Jean-Michel Deputat ; André Walasczyk ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Daniel Kowal.

 

0264 – Krąg Starszo Harcerski i Wisła w Comblain-la-Tour

Comme promis la semaine passée … voici l’autre surprise ! C’est le second opus de notre saga vidéo. Le film d’aujourd’hui date de 1988, c’est-à-dire 14 ans après la première vidéo.

Ici, ce n’est plus un KSMP qui est mis en lumière, mais un autre des composants de cette communauté polonaise qui a tant fait pour Comblain-la-Tour … le mouvement scout. Pour moi, qui suis soucieux de maintenir l’équilibre et l’alternance, ça tombe bien. Voici des images tournées en 1988 qui montrent combien le scoutisme a compté pour le Centre Millennium et la Macierz Szkolna.

Entre les 2 vidéos, il y a quelques différences de taille : la couleur tout d’abord … elle a fait son apparition moitié des années septante et est devenue la règle dans les années quatre-vingt. Ensuite, ce reportage-ci est entièrement réalisé en polonais … et sous-titré. Ce qui rend le document encore plus intéressant. Enfin, la joie de vivre de la vidéo précédente laisse la place à une sorte de mélancolie. Les personnes « interviewées » ont pris de l’âge … on les sent tracassées par l’avenir du Centre Millennium et de la communauté polonaise en général. Nous n’avons qu’une seule envie … les rassurer, leur montrer combien trente-deux ans plus tard tout continue normalement !

Le document se divise en deux volets : la première partie fait la part belle au Krąg Starszo Harcerski ( le Cercle des Anciens Scouts ) et commence par les explications de Mr Stefan Paterka. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Mr Paterka a succédé à Pan Jan comme concierge de la maison polonaise. D’autres vétérans se succèdent pour rappeler l’historique de l’achat de la maison polonaise, les buts pédagogiques poursuivis, les avatars et les petits bonheurs de cette aventure. Vous reconnaîtrez Mr Mieczysław Dulak ( Mietek ), Mr Józef Rzemieniewski, Mr Jean Stefanski, Pani Koldziejka, Pani Bardo, Mr Bardo, Mr Leon Czak, Mr Bolesław Chwoszcz, Mr et Mme Wacek Bień, Mr et Mme Wacek i Lutka Merta et beaucoup d’autres encore … Tous unis par des liens fraternels, des buts communs et une volonté farouche d’entretenir le patrimoine matériel et immatériel qu’ils ont tant œuvré à construire.

La seconde partie de la vidéo met l’éclairage sur les plus jeunes … et en particulier les scouts de l’ensemble Wisła. Les dirigeants du mouvement y expliquent les difficultés à préserver cet héritage. Krystof d’abord, Robert ensuite, évoquent l’avenir, les incertitudes et surtout leur volonté de ne jamais baisser les bras. Aujourd’hui, on peut regarder ces images en sachant qu’ils ont tenu parole. L’ensemble Wisła continue inlassablement sa mission et son attachement à Comblain-la-Tour … malgré les difficultés, le temps qui passe et les … tornades.

Le document s’achève, comme toujours chez les polonais, dans la bonne humeur et au rythme des danses du groupe Wisła.

Ces 2 vidéos sont comme des piqûres de rappel … des vaccins antidépresseurs. Elles nous réconfortent dans notre quête d’équilibre et nous rappellent l’importance de nos racines.

Cliquez ici : https://www.dailymotion.com/video/x7roiy2

24/02/2020 – JP Dz

Commentaires :

Aniela Paterka : Merci à toi j-p pour ce travail de titan. Rassembler tous ces documents pour nous rappeler tous ces beaux souvenirs et que d’émotions. Gros Bisous.

Lodzia Paluszkiewicz : Magnifique vidéo.

Aline Bien : Beaucoup d’émotion aussi, en revoyant toutes ces personnes qui ne sont plus là, mais qui pour moi resteront toujours indissociables du paysage de Comblain …

Alice Golusinski : Waouwwww … suis certainement un peu trop sensible … encore des émotions … que de beaux souvenirs. Comme tu le dis … une bonne piqûre de rappel … et quelques regrets … de ne pas avoir su transmettre le peu qu’on connaissait … du moins en ce qui me concerne …

Dominique Stefanski : Jean-Pierre, les ACLT sont la preuve vivante qu’ils ne se sont pas trompés ceux, qui ont tant investi dans cette maison … on y revient toujours !!!
Quant à ce petit garçon hollandais, qui dit avoir aimé ses vacances à Comblain notamment pour le soleil parce qu’en Hollande, il pleut tout le temps, c’est juste savoureux … mais n’as-tu pas écrit justement un article sur le micro-climat qui règne à Comblain ? On tient là, un témoin oculaire de plus …!!!

2133_1988

2.133 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : Mr Stefan Paterka.

2134_1988
2.134 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : Mr Józef Rzemieniewski ; Mr Mieczysław Dulak ( Mietek ).
2135_1988
2.135 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : Mr Zbigniew Bardo avec les enfants.
2136_1988
2.136 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : Mr Zbigniew Bardo.
2137_1988
2.137 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : Mr Jean Stefanski.
2138_1988
2.138 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : ( ? ) ; … ; Mme Paterka ; Mr Wacek Bień ; Mr Leon Czak ; Mr Bolesław Chwoszcz.
2139_1988
2.139 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Krąg Starszo Harcerski : ( ? ) ; … ; Mr Wacek Bień ; Mr Leon Czak.
2140_1988
2.140 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Wisła : Danse dans le parc.
2141_1988
2.141 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Wisła : Kristof Czerwiec et son épouse.
2142_1988
2.141 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Wisła : Robert De Loenen ; Lorette Komac ; Jessica Kieronski ; Viviane Kieronski ; Jóżek Ptaszynski.
2143_1988
2.143 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1988 : Wisła : Danse dans le parc.

 

0263 – Quand « Polska wiosna » s’amuse à Comblain …

Vous l’aurez compris – si vous suivez régulièrement les Anciens de Comblain – que le Centre de vacances de Comblain-la-Tour a toujours été un point de ralliement pour toute la communauté polonaise de Belgique. Toutes les organisations polonaises s’y retrouvaient … les KSMP en tête. Nombreux étaient les spectacles donnés, lors des traditionnelles « majówki », alternativement par les différents groupes de danse.

Mais le document que je souhaite partager avec vous aujourd’hui est exceptionnel à plus d’un titre. Cette vidéo tournée en 1974 montre le KSMP de Liège, « Polska wiosna » faire la fête à Comblain-la-Tour, dans le parc et dans le réfectoire. C’est une merveilleuse ambiance polonaise comme on les aime. Vous y reconnaîtrez beaucoup d’amis … même si vous n’êtes pas de Liège. Et quel plaisir de revoir notre Pan Jan en pleine forme !

C’est une archive personnelle d’un membre du KSMP que des vents favorables ont porté jusqu’à nous … des tempêtes comme celle-là, j’en veux bien tous les jours.

Ce document est sans nul doute le plus important et le plus représentatif de ceux que j’ai eu le plaisir de partager avec vous. Il illustre merveilleusement bien le lien étroit et profond qui existait entre la communauté polonaise, et plus particulièrement les KSMP, et le Centre Millennium. Il témoigne de l’immense joie de vivre des polonais quand ils font la fête. Il nous fait revivre une ambiance extraordinaire et regretter une époque formidable.

Je vous laisse en compagnie de l’ensemble « Polska wiosna » KSMP de Liège que j’applaudis chaleureusement. Et je termine en vous promettant pour la semaine prochaine … une autre surprise … une autre pépite.

Cliquer ici : https://www.dailymotion.com/video/x7rojtu

17/02/2020 – JP Dz

Quelques Commentaires :

Edward Witecki : Magnifique, que de beaux souvenirs, j’en ai les larmes aux yeux. Merci pour cette vidéo que de beaux souvenirs.

François Chwoszcz : Très belle surprise Jean-Pierre. Merci !!!

Marilyne Desmet : Magnifique … cette musique et la danse me prend dans les tripes … ça donne envie de recommencer.

Aline Bień : En revoyant cette vidéo, je me suis rappelé quelques pas et quelques figures … que j’ai tout de suite voulu essayer dans mon salon. Au bout de quelques minutes, j’étais épuisée, mais quel plaisir … Si on me propose de refaire une danse avec les anciens, j’y retourne de suite …

Helena Wochen : Charmants et émouvants souvenirs … Heureuse de revoir ce beau Krakowiak avec mon ancien partenaire, excellent danseur, toujours joyeux et enthousiaste, Jean Paluszkiewicz !

Lodzia Paluszkiewicz : Jean en a eu les larmes aux yeux.

2120_1974
2.120 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Mr Janek Stempniewicz ; Mr Wacek Bień.
2121_1974
2.121 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Danse autour d’un arbre du parc. Edward Witecki, à l’extrême gauche ; Wiesław Jakubowski, derrière l’arbre ; et tous les autres …

Commentaires :

Aline Bień : Cette polka autour de l’arbre, c’était quelque chose … ça n’a l’air de rien comme ça, mais le sol était inégal et rempli de trous …

2122_1974
2.122 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Mirka Patalas ; Aline Bień ; Madame Bień ; François Chwoszcz ; Patricia Jakobowski ; Edward Witecki.
2123_1974
2.123 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Krakowiac dans le réfectoire.
2124_1974
2.124 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Krakowiac dans le réfectoire.

Commentaires :

Janina Zapalowski : Moi, j’étais toute petite mais j’ai aussi dansé au KSMP, c’était le bon vieux temps, une adolescence extraordinaire avec des gens magnifiques. Snnniiiffffff

2125_1974
2.125 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Jean Paluszkiewicz.
2126_1974
2.126 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Mirka Patalas ; Jean Paluszkiewicz.
2127_1974
2.127 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Mr Wacek Bień ; Pan Jan ; Mr Janek Stempniewicz.

Commentaires :

Danielle Witecki : C’était des bons souvenirs et on s’amusait bien quand on allait aux Anglais avec un tel orchestre.

Janina Zapalowski : Un Accordéon, un Violon et une Contrebasse … rien de plus pour s’amuser ! J’ai vraiment vécu une très belle adolescence … Que de souvenirs.

2128_1974
2.128 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Jean Paluszkiewicz ; Édouard Paluszkiewicz  ; Mr Bolesław Chwoszcz ; André Paterka ; Michel Pająk ; Madame Bień ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ).
2129_1974
2.129 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Édouard Paluszkiewicz  ; Mr Bolesław Chwoszcz.
2130_1974
2.130 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Danse dans le réfectoire. Helena Wochen ; Mirka Patalas et tous les autres.
2131_1974
2.131 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Mr Wacek Bień et Pan Jan.
2132_1974
2.132 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : KSMP Liège « Polska wiosna » : Pan Jan.

 

0261 – Pas seulement du folklore

Nous avons pris l’habitude ici d’évoquer ensemble les KSMP en privilégiant l’aspect folklore … mais le KSMP, ce n’était pas seulement des spectacles folkloriques … c’était beaucoup plus !

Les KSMP ( Katolickie Stowarzyszenie Młodzieży Polskiej = Association Catholique de la Jeunesse Polonaise ) sont apparus en Belgique fin des années 50, début des années 60. Ils n’étaient pas les premiers à miser sur les traditions polonaises pour entretenir l’âme de leurs compatriotes exilés. Avant eux – et partout où des implantations polonaises existaient, c’est-à-dire souvent dans les bassins miniers du Borinage, du Centre, de Charleroi, de Liège et du Limbourg – des structures s’étaient organisées pour présenter des danses et des chants qu’ils avaient importés de leur pays d’origine. Parallèlement, le scoutisme polonais s’est largement développé et s’est propagé dans les différentes implantations. Ces mouvements scouts ne se sont pas contentés des activités spécifiques au scoutisme, ils ont aussi, et largement, contribué à l’épanouissement du folklore polonais. L’excellent groupe « Wisła » est le meilleur exemple de cette réussite. La longévité de « Wisła » et sa fidélité à Comblain-la-Tour méritent toute notre admiration. Merci Robert.

Mais fin des années 50, début des années 60, si le scoutisme s’est durablement ancré au Limbourg et à Liège, il faut bien admettre qu’ailleurs il était en perte de vitesse … même si certaines personnalités sont restées fidèles à l’esprit de Baden Powell. Ailleurs donc, ce sont les prêtres polonais qui ont pris la relèvent en créant des KSMP dans chacune de nos régions. La cohabitation entre les scouts et les membres des KSMP n’a jamais posé problème. La meilleure preuve des excellents rapports qu’entretenaient les uns avec les autres a été cette merveilleuse semaine de 1972, à Comblain-la-Tour, quand scouts et KSMP dansaient ensemble sous la direction de Madame Olga Zeromska dans le cadre du cours de danses folkloriques.

Mais revenons sur l’essence de la Jeunesse Catholique Polonaise … Le but était avant tout d’inculquer des valeurs, de garantir un esprit et de préserver un idéal. Et pour se faire, le mouvement disposera vite de tout un arsenal de règles, d’usages, de promesses, de signes distinctifs et d’uniformes. Pour « entrer » au KSMP, il faut prêter serment, jurer de défendre des valeurs, s’afficher comme catholique polonais et respecter autant les codes que le « dress code ». Même s’il faut bien l’admettre … les exigences strictes du début se sont quelque peu distendues avec le temps ! Tout ce qui, dans les premières années, ne souffrait d’aucune entorse, s’est délité au fur et à mesure de l’arrivée des nouveaux membres. Au point qu’à certains endroits, on a même oublié les usages et les promesses.

Sans vouloir défendre à tout prix l’estompement des normes, il faut quand même avouer que le monde ne cesse d’évoluer et qu’exiger la même rigueur à différentes générations n’avait pas beaucoup de sens. Pour survivre, le mouvement s’est donc adapté, les règles se sont assouplies … et tant mieux ! La plupart de jeunes de la dernière relève, n’imaginaient même pas les contraintes du début.

À titre personnel, j’estime que l’ouverture, la tolérance, le respect de l’autre et des valeurs de l’autre sont les plus belles victoires de la civilisation. Alors, juste pour rappel, et sans aucun jugement, voici le texte du serment – et sa traduction – que chaque nouveau membre devait prononcer pour entrer au KSMP :

03/02/2020 – JP Dz

Przyrzeczenie KSMP :

Ksiadz : Czy gotowi jestescie, jako członkowie i członkinie KSMP, wyznawać waszą wiare w Boga, w rodzinie, szkole, przy pracy i gdziekolwiek zajdzie tego potrzeba ?

Wszyscy : Jestesmy gotowi !

Ksiadz : Czy jestescie gotowi bronic najwyszych ideałow miłosci Boga, ojczyzny i blizniego ?

Wszyscy : Jestesmy gotowi !

Ksiadz : Czy jestescie gotowi dążyć do usuniecia wszelkiego  zła w waszej duszy w imie dobra i w trosce o nowe oblicze swiata w imie zasad Chrystusowych ?

Wszyscy : Jestesmy gotowi !

Ksiadz : Czy chcecie służyc ideałom waszego zwiazku KSMP ?

Wszyscy : Służyc chcemy !

Ksiadz : Drodzy Druchowie i Druchny, przed wami ideał swietosci i społecny trud ! Nad wami Bóg i miłe spojrzenie Matki Najszwietszej, przy was bratni stowarzyszenia, rodzice wasi, ktorzy spieraj ą was gorącymi modlitwami. W duchu wiec ustaw waszego stowarzyszenia złoscie przyrzeczenie.

Wszyscy : Uroczyscie przyrzekamy pracowac nad sobą – aby moc całym zycien – wiernie służyc Bogu, Kosciołowi i Polsce – czynic dobrze bliznim i byc dobrym członkien ( członkinia ) akcji katolickiej młodziezy.

Swiecenie i wreczenie odznak.

Przyklęka sie na jedno kolano i odchodzi na swoje miejsce.

Traduction de la Prestation de serment au KSMP :

Le prêtre : Êtes-vous prêts, en tant que membres du KSMP, à proclamer votre foi en Dieu, au sein de votre famille, à l’école, au travail et partout où cela s’avérera nécessaire ?

Tous : Nous sommes prêts.

Le prêtre : Êtes-vous prêts à défendre les plus hauts idéaux de l’amour de Dieu, de la patrie et de votre prochain ?

Tous : Nous sommes prêts.

Le prêtre : Êtes-vous prêts à lutter pour faire disparaître tout mal dans votre âme au nom du bien et pour un nouveau visage du monde au nom des principes du Christ ?

Tous : Nous sommes prêts.

Le prêtre : Voulez-vous servir les idéaux de votre communauté du KSMP ?

Tous : Servir nous voulons !

Le prêtre : Chers membres, vous avez devant vous l’idéal de la sainteté et des efforts commun ! Au-dessus de vous, Dieu et un regard affectueux de la très Sainte Mère de Dieu, près de vous, vos frères de l’association, vos parents, qui vous soutiennent par des prières chaleureuses. Dans cet esprit, faites votre promesse à votre association.

Tous : Nous promettons solennellement de travailler sur nous-mêmes – avec la force de toute une vie – pour servir fidèlement Dieu, l’Église et la Pologne, de faire le bien envers nos prochains et d’être de bons membres de l’action catholique des jeunes.

Présentation et remise des insignes.

On met un genou à terre et ensuite on retourne à sa place.

2098_Insigne_des_filles
2.098 : KSMP : L’insigne des filles.
2099_Insigne_des_garçons
2.099 : KSMP : L’insigne des garçons.
2100_Insignes_séniors
2.100 : KSMP : L’insigne des séniors et celui des Harcerze.
2101_Legitymacja
2.101 : KSMP : Legitymacja – carnet de membre.
2102_Legitymacja
2.102 : KSMP : Au dos du carnet de membre, les devoirs du membre.
2103_Legitymacja
2.103 : KSMP : A l’intérieur du carnet de membre, un exemple.
2104_Legitymacja
2.104 : KSMP : A l’intérieur du carnet de membre, la cotisation.
2105_KSMP_Liège
2.105 : KSMP Liège : L’uniforme des filles : Helena Wochen et Mirka Patalas : la secrétaire et la présidente du KSMP Liège.
2106_Montaigu_1969_KSMP_Liège
2.106 : KSMP Liège : En ordre de bataille et en uniforme au pèlerinage de Montaigu : ( ? ) ; Mirka Patalas ; ( ? ) ; Ks Kurzawa ; Krystiane Wochen ; ( ? ) ; … ; ( ? ).
2107_KSMP_Mons
2.107 : KSMP Mons : Commémoration de ??? à Hautrage-Etat : ( ? ) ; ( ? ) ; Ingrid Walasiak ; Ursula Twardowska ; Anne-Marie Mazgaj et Zdzisław Chmielecki : présidente et président du KSMP Mons ; ( ? ) ; … ; ( ? ).
2108_KSMP_Heusden_Zolder
2.108 : KSMP Heusden – Zolder : Discours lors d’un festival : Józek Nowicki ; ( ? ) ; … ; Pani Nowicka ( Pelagia Bednarek ) : présidente du KSMP Heusden – Zolder ; et la petite fille derrière sa maman, habillée en costume traditionnel, Betty Nowicki ; ( ? ). A droite, c’est le KSMP de liège : ( ? ) ; … ; Aline Migon ; ( ? ) ; Mirka Patalas ; la petite fille aux cheveux courts habillée en blanc et bleu marine, Aline Bień ; à l’extrême droite, Edmond Budzinski : président national de tous les KSMP.
2109_KSMP_Mons
2.109 : KSMP Mons – 1967 : Discours lors du 6ième anniversaire du KSMP : Monsieur Edmond Łagocki : chorégraphe ; ( ? ) ; Zdzisław Blaszka : président du KSMP de Mons ; ( ? ) ; Serge Préat ; Bogdan Konarski ; Zygmund Mielcarek ; André Karasiński ; Edward Kucharzewski ; ( ? ) ; …
2110
2.110 : KSMP : L’insigne des garçons sur porte-clés.

 

 

0259 – Łowiczanka jestem …

« Łowiczanka jestem, dana, dana, dana,
Mogę śpiewać tańczyć do białego rana
 ».

L’Opération costumes de 1974 a permis au KSMP de Mons d’acquérir 2 séries de costumes folkloriques polonais. Je vous ai déjà présenté les costumes de la Kaszubie ( voir article N° 244 ), mais les premiers arrivés ont été les costumes de Łowicz dont vous trouverez ici quelques illustrations.

Choisir des costumes de Łowicz plutôt que d’autres n’a pas été le fruit du hasard … C’est une longue réflexion qui a permis d’évaluer aussi bien nos besoins que le potentiel qu’on pouvait tirer de ces habits. En effet, si ces costumes-là étaient très beaux, ils étaient surtout impossibles à reproduire à l’identique par nos couturières locales … même si celles-ci excellaient dans leur art.

Jusque-là, nous étions au KSMP de Mons, comme dans les autres KSMP d’ailleurs, équipés de plusieurs types de costumes fabriqués bénévolement par les plus couturières de nos mamans. Le résultat était admirable … nous pouvions déjà danser le Krakowiak, le Mazur, le Polonez, le góralski, … mais pour des costumes de Łowicz … c’était une autre histoire … le tissu, les broderies, les accessoires … tout paraissait plus raffiné ! Déjà rien que pour trouver les tissus …

Ensuite, l’avantage de ces costumes c’est qu’ils n’étaient pas – en tout cas dans l’esprit des gens – totalement associés à une danse en particulier. Tout le monde connaît l’habit qu’il convient de porter pour danser le Krakowiak … Il ne viendrait à l’idée de personne de mettre le même pour interpréter un góralski … Et que donnerait un polonez en kierpce ? Ce serait ridicule ! Avec un costume de Łowicz … on peut faire beaucoup de choses. Bien sûr, les 2 danses qui nous viennent spontanément à l’esprit ce sont le Kujawiak et l’Oberek, mais qui nous empêche de faire un Polonez ou autre chose dans ces costumes-là … à part quelques puristes ? Rien d’étonnant dès lors qu’en quelques années, la plupart de nos KSMP se sont équipés des mêmes costumes ; et tous ont inclus « Łowiczanka jestem » dans leur répertoire.

Mais qui pourrait nous traduire ce passage de la chanson : « Każda Łowiczanka usta ma jak wiśnie, kto tego nie widzi, niech go dunder świśnie » ?

20/01/2020 – JP Dz

Eh bien, aujourd’hui, j’ai appris quelque chose ! Merci André. On dit : « Niech go dunder świśnie» pour exprimer son impatience ou sa colère vis-à-vis de quelqu’un. Les expressions synonymes sont : « Niech go piorun strzeli » ( que tout le monde connait ) ; « Niech go diabli wezmą » ( tout aussi connu ) ; et « Niech to grom trzaśnie » … J’adore la langue polonaise quand elle se fait aussi … romantique.

2072

2.072 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Zuhal Gunal ; Micheline Zwierzyk ; Isabella Cosaro.

2073
2.073 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Annick Skopp ; Richard Glogowski ; Martine Mazgaj.
2074
2.074 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Accroupis : Martine Brzezicha ; Lydia Hantson ; Patricia Dudziak ; Sylvie Motała ; Zuhal Gunal ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Debout : Michel Brzezicha ; Pascal Łagocki ; Czesiu Kucharzewski ; Didier Boucheï ; Freddy Motała ; Philippe Rouls ; Giovani Cortelletti ; Tino Walczynski.
2075_1980
2.075 : KSMP Mons – 1980 : En costume Łowicz : ( ? ) ; ( ? ) ; Freddy Motała ; Lydia Hantson ; ( ? ) ; …; Patricia Dudziak.
2076_1980
2.076 : KSMP Mons – 1980 : En costume Łowicz : Czesiu Kucharzewski ; Philippe Rouls  ; ( ? ) ; …
2077
2.077 : KSMP Mons : En costume Łowicz : ( ? ) ; …; Zuhal Gunal ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Edwin ? ; Freddy Motała ; Raymond Mielcarek ; Richard Glogowski.
2078
2.078 : KSMP Mons : En costume Łowicz : ( ? ) ; Michel Brzezicha ; ( ? ) ; Patricia Dudziak ; Michel Mikolajczyk ; Didier Boucheï.
2079
2.079 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Zuhal Gunal ; Martine Mazgaj ; Michel Brzezicha ; ( ? ) ; Michel Mikolajczyk ; ( ? ) ; …
2080
2.080 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Géniu Bujanowski ; Patricia Dudziak ; Giovani Cortelletti ; Pierre Front ; ( ? ) ; Zuhal Gunal ; Lydia Hantson ; Michel Brzezicha.
2081
2.081 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Lydia Hantson ; Giovani Cortelletti ; Patricia Dudziak ; Géniu Bujanowski ; Martine Brzezicha ; Freddy Motała ; Pierre Front.
2082
2.082 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Géniu Bujanowski ; Martine Brzezicha ; ( ? ) ; ( ? ) ; Pierre Front ; ( ? ) ; …
2083
2.083 : KSMP Mons : En costume Łowicz : Michel Brzezicha ; Michel Mikolajczyk ; Czesiu Kucharzewski ; ( ? ) ; …
2084
2.084 : KSMP Mons – Echo ojczyste : L’autocollant officiel.
2085
2.085 : La Pologne sous tous ses aspects folkloriques.

 

0255 – Heusden Zolder : Double cérémonie

Je suis particulièrement heureux de braquer le projecteur de ce lundi sur la communauté polonaise d’Heusden-Zolder. D’autant plus que l’article ci-dessous – traduit du polonais – décrit, avec beaucoup de détails, la vivacité de cette implantation polonaise du Limbourg. Vous y lirez des noms qui nous sont familiers : Mr Mikołaj Król, le papa de Zosia ; Mr Grzegorz Rozeński, professeur pendant 17 ans à l’école polonaise de Heusden-Zolder et papa d’Elizabeth, de Jef et de Piotr, Ks Marcin Noskiewcz, mais aussi Zosia Król, Eric Nowicki, Karinka Prekowska … et surtout Madame Pelagia Nowicka, la maman d’Annie, de Betty, de Józek, d’Éric et d’Eddy.

Ce texte n’est malheureusement pas daté … il évoque une cérémonie qui se serait passé un 15 mai … sans doute au début des années 70 et au plus tard en 1975. Il n’est pas signé non plus … sauf d’un très modeste : « Un participant ». Alors, est-ce Mr Rzemieniewski qui l’aurait écrit ? Il était, en tout cas, régulièrement présent à la salle « Millenium » … mais pourquoi ne l’a-t-il pas signé comme d’habitude par son célèbre « j.n. » ? Ou peut-être que quelqu’un l’a aidé à rédiger le texte ? Si vous avez une explication … je suis preneur.

Je vous laisse donc en compagnie de la communauté polonaise d’Heusden-Zolder … Mais sachez déjà que je reviendrais prochainement, et avec grand plaisir, sur l’une des figures les plus emblématiques de la région … quelqu’un que j’ai eu le privilège de connaître et qui symbolise, à elle seule, la passion du folklore polonais et l’acharnement à vouloir partager cette passion : Madame Pelagia Nowicka.

23/12/2019 – JP Dz

Double cérémonie dans la communauté d’Heusden Zolder

 Dans la communauté polonaise du Limbourg, le travail et l’intérêt pour la tradition polonaise fuse de partout et fait éclore une vivacité collective nationale. L’expression de cette vitalité polonaise a été le dernier événement célébrant le 3 mai dans la communauté d’Heusden-Zolder.

 La génération plus âgée, qui a quitté volontairement ou par la force son pays d’origine, garde dans son âme l’image de sa patrie ; aujourd’hui cet amour de la Patrie et des traditions polonaises se transmet dans les âmes de la jeune génération et, par l’intermédiaire d’évènements et de célébrations, leur apprend à aimer le pays d’origine de leurs pères et mères.

 Le 15 mai de cette année, la communauté d’Heusden-Zolder, à Lindeman, a célébré la fête de la Constitution du 3 mai dans la salle polonaise « Millenium », avec la participation des personnes plus âgées, des jeunes et des enfants. Nous avons commencé notre journée par la Sainte Messe en l’église de Lindeman. Ensuite, nous avons marché, avec les drapeaux déployés, pour rejoindre la salle commune polonaise.

 Pour commencer les festivités, le président Mikołaj Król a prononcé un discours pour souhaiter la bienvenue aux participants. Mr Grzegorz Rozeński, professeur de l’école libre polonaise, a lu un exposé rappelant à chacun les circonstances de la création de la Constitution du 3 mai.

 Les enfants de l’école ont présenté un court programme, chantant des chansons polonaises et récitant des poèmes de circonstance. Puis, est montée sur scène avec son groupe, Mme Pelagia Nowicka, dirigeante de l’Association Catholique de la Jeunesse Polonaise (KSMP) et des futurs jeunes. Le programme était extrêmement varié, plein de folklore polonais, exprimé par des danses nationales, des chants et des tableaux scéniques.

 Il fallait voir cette jeune génération, née à l’étranger, les visages heureux et souriants, avec l’enthousiasme, la verve et l’habileté dont ils faisaient preuve dans toutes les scènes, dansant, chantant. Personne ne peut nier à quel point la scène a été touchante quand, à un moment donné, toute cette marmaille est descendue du podium, tenant un bouquet de fleurs, les offrant aux mères présentes dans la salle.

Puis, ils ont chanté ensemble une chanson pour leur mère, car la fête du 3 mai était combinée avec la fête des mères.

 Ensuite encore, il y a eu des danses en trois groupes : les plus âgés, les moyens et les plus jeunes. Ils dansaient les Krakowiak, les Mazurek et les Oberek.

Dans une autre scène, la petite Zosia Król a chanté une chanson sur les champignons, et les plus jeunes ont dansé dans la forêt, et plus tard encore, ils ont exécuté une danse des « góral ».

Eric Nowicki a interprété, en solo, un « Zbójnicki » qui a déclenché une tempête d’applaudissements.

S’en est suivi un duo de petits danseurs, en la personne des petits Eric et Karinka Prekowska, qui s’accrochant à la ciupaga du montagnard, refaisaient le « Zbójnicki ».

 Nous devons tout cela à notre Dirigeante du KSMP, Mme Pelagia Nowicka, qui consacre son temps, et parfois sa santé, à la préparation des événements et des célébrations. Sous son œil attentif et ses conseils, nos jeunes gens dansent, chantent et récitent.

 Et donc, la communauté polonaise du Limbourg ne s’endort pas, ne disparaît pas et ne mourra pas, parce qu’elle est un véritable exemple d’existence conforme à la tradition polonaise.

 Alors que le spectacle des jeunes touchait à sa fin, notre prêtre polonais, Ks. Marcin Noskiewcz, a chaleureusement et cordialement remercié tous ceux qui ont participé à la célébration du 3 mai, rappelé les valeurs spirituelles des fêtes nationales, demandé aux personnes réunies, en particulier aux parents, de préserver et de cultiver les fêtes nationales polonaises dans leur famille, d’implanter dans l’esprit et le cœur de leurs enfants tout ce qui est polonais, ce qu’ils avaient apporté du pays : Dieu, la foi et la langue maternelle.

 Enfin, le Président, Mikołaj Król, s’est de nouveau exprimé, remerciant ses compatriotes d’être venus si nombreux à cette cérémonie. C’est la chanson « Je ne vais pas quitter ma terre » qui a clôturé cette célébration du 3 mai.

 Un participant

2038
2.038 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Eric Nowicki ; Carine Prekowski.
2039
2.039 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Debout : Zosia Król ; Brigitte Prekowski, ( ? ) ; Igor Gymza ( ! ) ; ( ? ) ; Christiane Niemiec ; Annie Nowicki ; Regina Gymza ; Assises : ( ? ) ; Carine Prekowski  ; Betty Nowicki ; Elisabeth Rozenski.
2040
2.040 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : ( ? ) ; Carla ? ; ( ? ) ; ( ? ) ; Zosia Król ; Regina Gymza ; Betty Nowicki ; Elisabeth Rozenski.
2041
2.041 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Brigitte Prekowski ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Mme  Pelagia ( Pela ) Nowicki-Bednarek ; Zosia Król ; Regina Gymza ; Betty Nowicki ; Elisabeth Rozenski.
2042
2.042 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Carine Prekowski ; Pelagia ( Pela ) Nowicki-Bednarek ; Józek Nowicki ( à droite ).
2043
2.043 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Marek Ordutowski  ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Brigitte Prekowski ; Eddy Nowicki ; Carine Prekowski ; Sabine Lacroix ; et Eric Nowicki dans le fond.
2044
2.044 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Annie Nowicki ; Zosia Król ; Eddy Nowicki.
2045
2.045 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Pelagia ( Pela ) Nowicki-Bednarek ; Betty Nowicki ; Annie Nowicki ; Zosia Król ; Brigitte Prekowski ; Elisabeth Rozenski ; Anka et Marek Ordutowski ; Premier plan : Eddy Nowicki ; Eric Nowicki ; Carine Prekowski ; Brigitte Krasinski.
2046
2.046 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Betty Nowicki ; Henry Bogdanski.
2047
20.47 : HEUSDEN – ZOLDER : Dans les années 70 : Eric Nowicki ; Marek Ordutowski ; Carine Prekowski ; Brigitte Krasinski.
2048
2.048 : HEUSDEN – ZOLDER : Double cérémonie, dans les années 70 : L’article.