0082 – Dernier mot à propos du W-E

Permettez-moi encore un dernier mot à propos de notre week-end à Comblain …

Ce week-end était inscrit sous le signe de la nostalgie, des souvenirs, de la mémoire et du rappel.

Je voudrais, tout d’abord, remercier tous les généreux donateurs …
Nous avions organisé un « Vodkathon » au profit de tous les « assoiffés de l’entre Ourthe et Amblève » … La mobilisation a dépassé toutes nos espérances … le coffre de Czesiu était rempli à ras bord ( photo 502 ). Bref … pendant la promenade, nous n’avons pas eu soif. Merci et Bóg zapłać. Ça nous a rappelé … nos origines.

Ensuite, à Comblain-au-Pont, nous avons chanté « Stol lat » pour fêter les anniversaires de Zuhal, de Casimir, et d’André ( photos 503 et 504 ). Ça nous a rappelé … nos traditions.

Après l’ognisko, c’était la détente totale. Nous nous sommes laissés emporter par la musique de Jozek. L’ambiance était géniale et notre énergie incroyable ( photos 505 et 506 ). Ça nous a rappelé … nos 20 ans.

Certains se sont laissés emporter dans d’improbables défis ( photos 507 et 508 ).
Ça nous a rappelé … qu’on n’avait plus 20 ans.

Le lendemain matin, nous n’étions plus très frais ( photo 509 ).
Ça nous a rappelé qu’on s’était juré de … boire moins.

Du coup, on a décidé de se mettre au sport … à la pétanque ( photos 510 et 511 ).
Ça nous a rappelé … qu’avant nous avions des activités … plus … véloces.

Alors, on s’est installé dans le réfectoire et on a joué à reconnaître des chansons des années 60, 70 et 80. Ça nous a rappelé … que nous étions déjà là … dans ces années-là.

Et pour finir, Marilyne Desmet et Michel Pietka ont redescendu le drapeau ( photos 512 et 513 ). Ils l’ont replié et rangé – religieusement – dans l’armoire du bureau de Ks Kurzawa.
Ça nous a rappelé que … même les meilleures choses ont une fin.

Voilà, c’est fini pour cette année à Comblain !
Mais, je vous rappelle que l’année prochaine … on recommence.

Mais, comme ce n’était pas assez … alors, ce samedi, on s’est revu au bal Kubiak … et c’était une ambiance magique ( photo 514 ) ; on a même eu la chance de chanter, tous ensemble, « Sto lat » pour  les 60 ans d’André  Warchulinski .… alors … « quand c’est quand qu’on recommence ? ».

Ah oui … il y a eu, quand même, quelques minutes plus sérieuses.
Avant de quitter Comblain, nous avons déposé – au Centre Millénium – entre les mains de Mesdames Wojda et Ludwikowska, l’ensemble des photos et des textes publiés dans notre blog ; soit + ou – 500 photos.
Le but – toujours – c’est de créer un lieu sacré pour y poser les meilleurs de nos souvenirs.
Et voici, les quelques mots prononcés à cette occasion :

« Nous … on a eu peur …

À plusieurs reprises, durant ces dernières années, nous sommes passés ici, à Comblain, … comme ça … à l’improviste … et on a eu l’impression que Comblain nous avait oubliés !

 Nous, on n’avait pas oublié Comblain. Comment on aurait pu oublier ?

 Mais, on a eu le sentiment que tout était différent … que Comblain avait tourné la page … et qu’on n’était plus sur la nouvelle page. Et c’était un sentiment tellement triste.

 Alors, on a inventé les « Anciens de Comblain » … juste pour qu’on se rappelle de nous … juste pour que Comblain ne nous oublie plus … juste pour qu’il reste, ici, une petite place pour qu’on puisse y poser nos bagages, nos souvenirs, notre mémoire.

 On a eu envie de raconter nos aventures, nos bêtises, nos amours, nos chagrins, nos espoirs …
Et on a surtout envie de partager tout ça … avec tous ceux qui ont vécu la même chose et tous ceux qui n’étaient pas là, mais qu’on aurait tant aimés qu’ils y soient.

 Alors voilà … c’est ça … quelques photos … quelques anecdotes … quelques bêtises … et tellement d’amour.

 C’est le meilleur de nous-même. C’est le meilleur de notre histoire commune. Le meilleur de l’histoire de l’émigration polonaise en Belgique. Parce qu’il faut bien le dire : Comblain … c’est ce que les polonais de Belgique ont fait de mieux.

 Bien sûr … ils ont aussi bâti – un peu partout – des Centres, des églises, des monuments …
Mais qu’est-ce qui est plus important, pour une nation en exil, que d’investir dans sa jeunesse ?
En créant Comblain, ils ont tout misé sur nous, sur notre capacité à nous intégrer tout en continuant à vibrer pour nos traditions, sur notre intelligence et notre tolérance.
Et ils ont eu raison … la preuve … on est encore là … 40 ans après. Et tellement heureux d’y être

 Alors aujourd’hui, ce qu’on aimerait beaucoup, c’est qu’on nous trouve une petite place … ici … quelque part dans la maison … dans Notre maison … pour y déposer une partie de notre passé, mais aussi notre gratitude et notre bonheur d’être polonais.

 S’il vous plaît … on vous promet de ne pas vous embêter trop souvent … de ne pas prendre trop de place … on aimerait juste avoir un petit coin qui serait pour nous … pour les Anciens de Comblain … pour les héritiers … pour ce qui reste de cette vieille communauté polonaise qui a fait naître Comblain … une petite place à l’abri des malveillants, à l’abri des prédateurs, mais aussi à l’abri des fureurs de l’Ourthe et surtout … à l’abri des ravages du temps et de … l’oubli. Merci ».

26/09/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien

0502_2016
0502 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Le coffre de Czesiu.
0503_2016
0503 : COMBLAIN-AU-PONT – retrouvailles 2016 : Chez Georges, place du marché : Jean-Pierre Dziewiacien ; Georges Persich ; Anna ( l’épouse de Georges Persich ) ; Czesiu Kucharzewski ; Dominique Stefanski ; André Warchulinski ; Georges Załobek ; Robert Lipowski ; Elisabeth Stempniewicz ; Madame Stempniewicz ; Hélène Piech ; Janusz Latkowski ; Jean Matagne ; Dorota Druszcz ; Jean-Pierre ( le compagnon de Dorota Druszcz ) ; Eveline Ogonowski.
0504_2016
0504 : COMBLAIN-AU-PONT – retrouvailles 2016 : Chez Georges, place du marché : Casimir Nowicki ; Regina Gymza ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Géniu Bujanowski ; Betty Nowicki ; Michel Pietka.
0505_2016
0505 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Bal dans le réfectoire : Jozek Nowicki.
0506_2016
0506 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Bal dans le réfectoire : Michel Pietka ; Marilyne Desmet ; Francine Załobek ; Dominique Ogonowski ; Janusz Latkowski ; Georges Persich ; Anna ( l’épouse de Georges Persich ) ; Zuhal Gunal ; Géniu Bujanowski ; Isabella Cosaro ; Czesiu Kucharzewski.
0507_2016
0507 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Bal dans le réfectoire : Jean-Pierre Dziewiacien ; Jozek Nowicki ; ( ? ).
0508_2016
0508 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Bal dans le réfectoire : ( ? ) ; Marilyne Desmet ; Jozek Nowicki ; Géniu Bujanowski derrière et Czesiu Kucharzewski devant.
0509_2016
0509 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Le « lendemain matin » : Georges Załobek.
0510_2016
0510 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : « Sport » dans le parc : Jean Matagne ; André Warchulinski ; Janusz Latkowski ; Georges Załobek.
0511_2016
0511 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : « Sport » dans le parc : Zuhal Gunal ; Jean Matagne ; Isabella Cosaro ; Janusz Latkowski ; Dominique Stefanski.
0512_2016
0512 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Descente du drapeau : Dominique Ogonowski ; Eveline Ogonowski ; Marilyne Desmet ; Michel Pietka ; Stef.
0513_2016
0513 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Descente du drapeau : Dominique Ogonowski ; Eveline Ogonowski ; Marilyne Desmet ; Michel Pietka ; Stef.
0514_2016
0514 : HAUTRAGE – 2016 : Bal Kubiak : Christian Kubiak entouré par les Anciens de Comblain
0515_2016
0515 : HAUTRAGE – 2016 : Bal Kubiak : Les Anciens de Comblain chantent « Sto Lat » pour les 60 ans d’André Warchulinski.

 

 

Śpiewnik – 044 – Wszystko co nasze Polsce oddamy

https://www.youtube.com/watch?v=1Z2gE0CoO5w

https://www.youtube.com/watch?v=deL60WCDCxs

https://www.youtube.com/watch?v=4cl02UZMlKg

Wszystko co nasze Polsce oddamy,
W niej tylko życie, więc idziem żyć !
Świty się bielą, roztwórzmy bramy,
Rozkaz wydany : « Wstań  ku słońcu idź ! »

Ramię pręż, słabość krusz,
Ducha tęż, ojczyznie miłej służ !
Na jej zew, w bój czy trud,
Pójdzie rad harcerzy polskich ród !
Harcerzy polskich ród !

Po ziemi naszej roześlem harcerzy,
Pobudką zagrzmią : « Zbudź się, prawdzie służ ! »
A wszystko stanie, w krąg się rozszermierzy,
By Matkę Polskę osłonić wśród burz !

Ramię pręż, słabość krusz,
Ducha tęż, ojczyznie miłej służ !
Na jej zew w bój czy trud,
Pójdzie rad harcerzy polskich ród !
Harcerzy polskich ród !

Baczność ! Ojczyzna tego marszu słucha !
Równaj szeregi, czuj, prezentuj broń !
Król – Duch nas widzi – schyl sztandar przed Ducha,
Wysoko podnieś ! Nieś wysoko broń !

 Ramię pręż, słabość krusz,
Ducha tęż, ojczyznie miłej służ !
Na jej zew w bój czy trud,
Pójdzie rad harcerzy polskich ród !
Harcerzy polskich ród !

0081 – Un week-end tout en « ade »

Voici déjà quelques photos d’un week-end tout en « ade » …

Tout n’était qu’accolades et embrassades ( photo 488 ).

Ça a commencé comme à la parade ( photos 489 – 490 – 491 – 492 ), mais c’est vite devenu une cascade de rigolade et de déconnade entre camarade ( photo 493 ).

Tout le monde a participé à la promenade … sans dérobade ; et l’espace de notre escapade, même le temps a cessé d’être maussade ( photos 494 – 495 – 496 ).

On a bien mangé et bien bu … et pas souvent de la limonade ( photo 497 : photomontage ou couillonnade ? ? ).

On a souvent poussé la chansonnette … tantôt aubade … tantôt sérénade, mais toujours avec un plaisir immense ( photos 498 – 499 ).

Merci à tous ceux qui sont venus.
Merci à tous ceux qui nous ont accueillis.
Merci aux cuisinières et à l’intendance.
Et un tout grand merci à Jozek Nowicki qui a rendu notre soirée inoubliable ( photo 500 ). Merci Jozek.

Voici enfin – pour tous ceux qui croyaient y échapper – quelques extraits d’un discours-fleuve que j’ai prononcé, sous le drapeau, et qui a dû soumettre l’auditoire à rude épreuve ( photo 501 ) :

Extrait 1 :

« Co za radość być tutaj !
Comblain-la-Tour dla nas, to nasze dzieciństwo, nasza młodość, nasza niefrasobliwość.
To nie przypadek, że wróciliśmy tutaj.

 Comblain to scena tylu emocji, tylu przygód, tylu wspomnień, to świątynia tylu marzeń.
To tutaj wyobrażalismy sobie naszą przyszłość, to tutaj zaczęliśmy w nią wierzyć.

 Jak wiele pewności, wątpliwości i projektów powstało w Comblain-la-Tour.
To tutaj zaczęliśmy kształtować naszą polską duszę. To tutaj została ona potwierdzona.

 Po Comblain byliśmy zawsze inni. To właśnie tutaj podniesiona została nasza świadomość przynależności do wspólnoty. Nic więc dziwnego, że dzisiaj cieszy nas fakt, że jesteśmy tutaj.

 Dzięki Comblain jesteśmy « kimś » … nie dziećmi imigrantów … nie dziećmi bezpaństwowców … ale « dziećmi z Comblain-la-Tour » … ».

Extrait 2 :

« Lieve vrienden en vriendinnen,

 Van alle vreugden die dit weerzien in Comblain-la-Tour ons heeft bezorgd, is er wel eentje die er boven uit stijgt : al diegenen, die we zo lief hadden en zo lange tijd uit het oog zijn verloren, in onze armen sluiten.

 Wie had, 2 jaar geleden, gedacht, dat ik Zosia, Regina, Monica, Elisabeth, Betty en al die anderen, maar ook Jef, Jozek, Stef …. en al die anderen ooit nog zou omarmen ?

 Wie zou dat geloofd hebben ?

 Dat dit weerzien mogelijk is, is zeker omdat wij allen er zin in hadden. Elk van ons droomde een beetje om de anderen terug te zien. En als men veel droomt, dan komen die dromen ook uit.

 Wij zijn allen zeer gelukkig jullie terug te zien. Wij misten jullie. Wij houden van jullie ».

Extrait 3 :

« Droga Pani Wojdo, Droga Pani Ludwikowska,

 Gdy byliśmy « mali » i przyjeżdżaliśmy do Comblain-la-Tour, byliśmy witani uśmiechem pana Jana.
Sprawiało nam to wielką przyjemność i od razu czuliśmy się jak w domu.

 Z pewnością fakt ten przyczynił sie do sukcesu Comblain-la-Tour. Byliśmy jak u siebie. Niestety pana Jana już z nami nie ma … ani pana Bardo, ani księdza Kurzawy, ani pana Rzemieniewskiego, … jak i wielu innych.

 Na szczęscie są Panie tutaj. Przejeły Panie rolę pana Jana, za co jesteśmy bardzo wdzięczni. Dziękujemy za całą włożoną pracę.

 Dziękujemy za zaangażowanie, za poświęcenie i wdrożoną energię. Dzięki temu nasze Centrum Milenium nadal funkcjonuje. Dzisiaj, dzięki Paniom odnaleźliśmy naszą przyjemność z powrotu do Comblain.

 Dzięki Paniom, znów czujemy się tutaj jak w domu … jak za czasów pana Jana … a nawet lepiej … bo mówiąc szczerze … uśmiech pana Jana był sympatyczny ale Wasz jest sympatyczniejszy i ładniejszy ».

19/09/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien
Merci à Regina Gymza pour la traduction en néerlandais
Merci à Irek Mrzyglod pour la traduction en polonais
Merci à Casimir Nowicki pour l’avoir lu en néerlandais

0488_2016
0488 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sous le drapeau : Betty Nowicki ; Stefania Ludwikowski ; Barbara Wojda ; Casimir Nowicki ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Anna ( l’épouse de Georges Persich ) ; Regina Gymza.
0489_2016
0489 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sous le drapeau : Betty Nowicki ; Stefania Ludwikowski ; Barbara Wojda ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Anna ( l’épouse de Georges Persich ) ; Regina Gymza ; Dominique Stefanski ; Dorota Druszcz ; Christine Piech ; Hélène Piech ; Francine Załobek ; Dominique Ogonowski.
0490_2016
0490 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sous le drapeau : Janusz Latkowski ; Georges Załobek ; André Warchulinski ; Pierre Front ; Casimir Nowicki ; Jean-Pierre ( le compagnon de Dorota Druszcz ) ; Jean Matagne ; Michel Pietka ; Czesiu Kucharzewski ; Géniu Bujanowski.
0491_2016
0491 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sous le drapeau : Casimir Nowicki ; Stef ; Janusz Latkowski ; Georges Załobek ; André Warchulinski ; Pierre Front.
0492_2016
0492 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sous le drapeau : Georges Persich ; Betty Nowicki ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Stef ; Janusz Latkowski.
0493_2016
0493 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Après l’apéro : Casimir Nowicki.
0494_2016
0494 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sur les hauteurs de Géromont : Géniu Bujanowski ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Michel Pietka ; Stef ; Janusz Latkowski ; Pierre Front.
0495_2016
0495 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sur les hauteurs de Géromont : Janusz Latkowski ; Pierre Front ; Hélène Piech ; Isabella Cosaro ; Michel Pietka ; Betty Nowicki.
0496_2016
0496 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Sur les hauteurs de Géromont : Eveline Ogonowski ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Monique Kiełtyka ; Georges Persich ; Jean Matagne ; Casimir Nowicki.
0497_2016
0497 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Info ou intox ? : Czesiu Kucharzewski ( petite vengeance personnelle ).
0498_2016
0498 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Ognisko : Jean-Pierre ( le compagnon de Dorota Druszcz ) ; Dorota Druszcz ; Jean Matagne ; Dominique Stefanski ; Dominique Ogonowski ; Monique Kiełtyka ; Eveline Ogonowski ; Casimir Nowicki ; Marilyne Desmet ; Michel Pietka ; Betty Nowicki ; Regina Gymza.
0499_2016
0499 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Ognisko : André Warchulinski ; Christine Piech ; Hélène Piech ; Janusz Latkowski ; Géniu Bujanowski ; Isabella Cosaro ; Zuhal Gunal ; Czesiu Kucharzewski ; Stef ; Jozek Nowicki.
0500_2016
0500 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Ognisko : Jozek Nowicki et Stef, à l’avant plan ; Elisabeth Stempniewicz ; Mme Stempniewicz ; Jean-Pierre ( le compagnon de Dorota Druszcz ) ; Dorota Druszcz ; Jean Matagne ; Dominique Stefanski ; Dominique Ogonowski ; Monique Kiełtyka ; Eveline Ogonowski ; Casimir Nowicki ; Marilyne Desmet ; Michel Pietka ; Betty Nowicki ; Regina Gymza ; Anna ( l’épouse de Georges Persich ) ; Georges Persich.
0501_2016
0501 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2016 : Un « petit » mot d’introduction : Jean-Pierre Dziewiacien ; Matou.

 

 

 

0080 – Pour ceux qui hésitent encore

Pour ceux qui hésitent encore … petit rappel : un week-end des Anciens à Comblain, c’est ça : ( voir photos en annexe ) ; alors … convaincus ? On vous attend les 17 et 18 septembre.

Dominique et Jean-Pierre
0498/71.00.91

0139_2015
0139 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Retrouvailles des 26 et 27 septembre : Louise-Marie Dupont ; Amélie Liépin ; Sofie Nowak ; Eveline Ogonowski ; Béatrice Laffut ; Fabienne Laffut ; Monica Nauschutz ; Stéphanie Goch ; Bénédicte Druszcz ; Dorota Druszcz ; Monique Kiełtyka ; Francine Załobek ; Zosia Król.
143_2015
0143 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Retrouvailles des 26 et 27 septembre : Zosia Król ; Dorota Druszcz ; Dominique Ogonowski ; Monica Nauschutz ; Jef Rozenski ; André Karasiński ; Pierre Ogonowski ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Régina Gymza.
144_2015
0144 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Retrouvailles des 26 et 27 septembre : Czesiu Kucharzewski ; Pierre Ogonowski ; Monique Kiełtyka.
474_2015
0474 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : Devant le drapeau : Régine Fabjanczyk ; Eveline Ogonowski ; Betty Nowicki ; Fabienne Laffut ; Louise-Marie Dupont ; Sophie Nowak ; Béatrice Laffut.
475_2015
0475 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Michel Pietka.
476_2015
0476 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Bénédicte Druszcz ; Dorota Druszcz ; Eveline Ogonowski ; Monique Paluszkiewicz ; Fabienne Laffut ; André Karasiński ; Béatrice Laffut ; Monique Kiełtyka ; Michel Pietka ; Jef Rozenski ; Monica Nauschutz ; Annie Paluszkiewicz ; Dominique Ogonowski ; Casimir Nowicki ; Regina Gymza ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Elisabeth Rozenski ; Pierre Ogonowski.
477_2015
0477 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Jef Rozenski ; Fabienne Laffut ; Béatrice Laffut ; Zosia Król ; Betty Nowicki ; Elisabeth Rozenski ; Casimir Nowicki.
478_2015
0478 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Zosia Król ; Jef Rozenski ; Fabienne Laffut ; Béatrice Laffut ; Elisabeth Rozenski.
479_2015
0479 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Annie Paluszkiewicz ; Fabienne Laffut ; Béatrice Laffut ; Michel Pietka ; Monique Paluszkiewicz ; Monique Kiełtyka ; Casimir Nowicki.
480_2015
0480 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Jef Rozenski ; Elisabeth Rozenski ; Zosia Król ; Monica Nauschutz ; Betty Nowicki.
481_2015
0481 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Jef Rozenski ; Zosia Król ; Monica Nauschutz ; Elisabeth Rozenski ; Béatrice Laffut ; Dominique Ogonowski ; Fabienne Laffut ; Eveline Ogonowski ; Bénédicte Druszcz ; Michel Pietka ; Betty Nowicki ; Casimir Nowicki ; Stef ; Pierre Ogonowski.
482_2015
0482 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : En promenade : Jean-Pierre Dziewiacien ; Czesiu Kucharzewski.
483_2015
0483 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : Dans le réfectoire : Christian Liépin ; Stéphanie Goch ; Robin Weis ; Dorota Druszcz ; Eveline Ogonowski ; Amélie Liépin ; André Karasiński ; Pierre Ogonowski ; Casimir Nowicki ; ….. ; Bénédicte Druszcz ; Louise-Marie Dupont ; Sophie Nowak ; Michel Pietka ; … et tous les autres.
484_2015
0484 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : Ognisko : Monique Kiełtyka ; Amélie Liépin ; Eveline Ogonowski ; Dominique Ogonowski ; Francine Załobek ; Isabella Cosaro ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Regina Gymza ; Stef ; Pierre Ogonowski ; André Karasiński.
485_2015
0485 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : Ognisko : Monique Paluszkiewicz ; Annie Paluszkiewicz ; Estelle Dubois ; Dorota Druszcz ; Bénédicte Druszcz ; Fabienne Laffut ; Elisabeth Rozenski.
486_2015
0486 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : Au revoir au drapeau : Jola Blazejczyck ; Krystiane Wochen ; Mme Richard Chwoszcz et sa fille ; Louise-Marie Dupont ; Sophie Nowak ; Monica Nauschutz ; Zosia Król ; Eveline Ogonowski ; Francine Załobek ; Dorota Druszcz ; Dominique Ogonowski ; Bénédicte Druszcz ; Regina Gymza.
487_20015
0487 : COMBLAIN-LA-TOUR – retrouvailles 2015 : Au revoir au drapeau : Regina Gymza ; Georges Załobek.

 

0079 – Détails du week-end de septembre 2016

Bonjour à tous et à toutes,

Voici venu le moment de se préparer à notre super week-end des 17 et 18 septembre 2016.

On vous a déjà expliqué la promenade du samedi 17 ; voir l’article n° 74 du 01/08/2016 – vous l’avez zappé … pas de problème, il suffit de suivre ce lien pour retrouver tous les détails :

https://anciensdecomblain.com/2016/08/01/0074-promenade-septembre-2016/

L’ensemble du week-end se déroulera comme suit :

Samedi 17 septembre 2016 :

11 h 00 ( précise ) : Dans le réfectoire, accueil, embrassades, effusions, et tutti quanti ; que du bonheur …

11 h 30 : Rendez-vous au pied du drapeau pour le traditionnel « lever des couleurs » ;

Cette année, c’est Betty Nowicki et Georges Persich qui vont hisser le drapeau. Ce sera aussi l’occasion de remercier nos hôtes et d’affirmer notre attachement à Comblain et aux valeurs que Comblain véhicule ;

12 h 00 : Apéro ( s ) dans le réfectoire ;

12 h 30 : Dîner : N’oubliez pas de réserver en précisant bien le nombre de repas et si vous logez sur place ;

14 h 00 à 17 h 30 : Promenade : Comblain-la-Tour / Comblain-au-Pont / Comblain-la-Tour.

  • Czesiu et son équipe de bénévoles veilleront à vous conduire et à vous ramener en toute sécurité ; Ce sont nos RYD ( Responsible Young Drivers ) à nous ;
  • Il reste de la place dans le coffre de Czesiu pour y mettre du « matériel de première nécessité », alors si vous souhaitez, vous aussi, apporter des liquides en tout genre… Bóg zapłać.
  • Ceux qui souhaitent faire le retour par les bois, n’oubliez pas de vous munir d’un bâton … certains passages sont sportifs ;

18 h 00 : Souper ;

19 h 00 : Ognisko : ce sera l’occasion d’inaugurer nos tout nouveaux Spiewniki. N’oubliez pas de vous munir de lampes de poche. Ceux qui étaient là l’année dernière se souviennent de la difficulté de lire les chansons dans l’obscurité. L’animation musicale durant l’ognisko, et le reste de la soirée, sera assurée par notre ami Jozek Nowicki. Nous espérons avoir aussi – comme l’année passée – nos deux guitaristes : Jef  Rozenski  et André Karasiński ;

20 h 30 : Retour dans le réfectoire et animations en tous genres, y compris musicale. Cette année, on ne se contentera pas seulement de boire un verre. On va organiser toutes sortes de jeux pour s’amuser jusqu’au bout de la nuit … Isabella et Zuhal se chargeront d’agrémenter la soirée pour la rendre très agréable.

Si vous avez des idées, des suggestions ( honnêtes ), des souvenirs de jeux amusants, des fantasmes ( ?  ), des trucs que vous voulez essayer, c’est maintenant qu’il faut leur proposer. Pas de soirée réussie sans histoires drôles … d’ores et déjà notez vos blagues les plus marrantes … ce sera l’occasion de les partager.

Dimanche 18 septembre 2016 :

09 h 00 : Déjeuner ;

09 h 45 : Courte cérémonie protocolaire : les Anciens de Comblain remettront au Centre Millénium – et plus précisément entre les mains de Mesdames Wojda et Ludwikowska – l’ensemble des photos et des textes qui ont été publiés depuis un an. Tout ce matériel restera dorénavant à Comblain pour être consulté sur demande. Il constituera la base du futur musée de l’immigration polonaise que nous appelons de tous nos vœux.

10 h 00 : Animations ( suites ) :

Nul doute que la soirée de samedi aura été une réussite et qu’on n’aura pas eu le temps de tout faire …

Qu’à cela ne tienne … on continuera ce dimanche … et en plus, pour ceux qui préfèrent, une compétition de boules de pétanque sera organisée dans le parc. Avis aux amateurs … Si vous avez encore des boules en parfait état de marche … prenez-les avec vous, elles pourront servir …

12h00 : Apéro

13h00 : Dîner ;

14h00 : « brainstorming » général pour proposer les meilleures idées pour continuer à être inventif à l’avenir. Ensuite, jeux et animations en tous genres … suites et fin pour le week-end …

16h00 : Rendez-vous au pied du drapeau pour la traditionnelle « descente des couleurs » ;

Cette année, c’est Marilyne Desmet et Michel Pietka qui vont descendre le drapeau.

Ceci clôturera nos aventures 2016.

05/09/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien

 

NB : Comme vous pouvez le constater, cette année, nous n’irons pas nous recueillir sur les tombes des vétérans. Les photos en annexe prouvent bien que les responsables actuels du Centre Millénium ont à cœur de cultiver le souvenir des vétérans de Comblain. Chaque année, ils emmènent les enfants au cimetière pour leur expliquer les origines du centre et le rôle joué par ces vétérans. Nous pouvons donc leur faire confiance : la mémoire de nos anciens est entre de bonnes mains.

RAPPELS IMPORTANTS :

Les tarifs du Centre Polonais sont démocratiques :

Par personne :

Prix pour le samedi uniquement : 20 euros ( = 1 dîner à 10 euros, 1 apéritif à 3 euros et 1 souper à 7 euros ) ;

Prix pour le week-end complet : 60 euros ( = samedi + la nuit et le déjeuner 30 euros + le dîner du dimanche ).

  • les boissons ne sont évidemment pas comprises ; l’ambiance, c’est gratuit ;
  • Il faut absolument réserver, le plus tôt possible :

chez Madame Ludwikowska Stefka : 089/76.11.01 fixe ; GSM : 0479/30.09.14

en précisant : Anciens de Comblain – week-end des 17 et 18/09/2016 ( N° de tél de Comblain : 043/69.13.89 ) ;

  • Le Centre ne dispose pas de Bancontact, prévoyez donc de l’argent liquide ;
  • Tous les lits sont prévus pour une personne ( JL ) ;
  • Des draps seront à votre disposition, mais rien ne vous empêche de prendre vos propres draps et même, si vous voulez, votre sac de couchage ;
  • Par contre, vous devez prendre vos essuies et votre trousse de toilette ;
  • Pour la promenade de samedi, prévoyez des souliers adéquats et un K-way ; nous ne sommes pas à l’abri d’une averse passagère … nous sommes en Belgique ! ;
  • N’oubliez pas vos appareils photo et surtout vos GSM chargés à fond ; sur le chemin de la promenade … on n’a plus 15 ans … ; on recherche toujours des candidats chauffeurs pour assurer le retour des moins résistants ;
  • Emportez avec vous le maximum de bonne humeur ; on chantera et on s’amusera un max … comme quand nous avions 15 ans ; grincheux s’abstenir … ;
  • SURTOUT N’OUBLIEZ PAS DE RÉSERVER A COMBLAIN : 043/69.13.89, même si ce n’est que pour un souper ou un dîner, car les dames qui nous accueillent doivent s’organiser et il n’y a plus de restaurants ou de snacks dans Comblain.
  • Nous serons entre nous ; c’est-à-dire : les Anciens de Comblain, leurs compagnes et / ou compagnons,  leurs enfants ( qui souhaitent se joindre à nous ) …. mais aussi, tous ceux qui veulent découvrir Notre Comblain ; détente totale et relaaaaaaaaax ;

Prévenez-nous vite pour qu’on puisse s’organiser. Merci d’avance.

0466
0466 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Stefania Ludwikowska ; et tous les enfants de la colonie.
0467
0467 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Stefania Ludwikowska ; et tous les enfants de la colonie.
0468
0468 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Stefania Ludwikowska ; et tous les enfants de la colonie.
0469
0469 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Barbara Wojda ; et tous les enfants de la colonie.
0470
0470 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Stefania Ludwikowska ; et tous les enfants de la colonie.
0471
0471 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Stefania Ludwikowska ; Barbara Wojda ; et tous les enfants de la colonie.
0472
0472 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Barbara Wojda ; et tous les enfants de la colonie.
0473
0473 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Au cimetière : Stefania Ludwikowska ; Barbara Wojda ; et tous les enfants de la colonie.

 

 

Śpiewnik – 043 – Miała baba koguta

https://www.youtube.com/watch?v=fxIsWmWlRuA

https://www.youtube.com/watch?v=3N7leljykV8

https://www.youtube.com/watch?v=LcL9xK4MUgk

Miała baba koguta, koguta, koguta
Wsadziła go do buta, do buta hej !
O, mój miły kogucie, kogucie
Kogucie, kogucie, kogucie, kogucie
Jakże ci tam w tym bucie, w tym bucie
W tym bucie, w tym bucie jest ?

Miała baba indora, indora, indora
Wsadziła go do wora, do wora hej !
O, mój miły indorze, indorze
Indorze, indorze, indorze, indorze,
Czy ci dobrze w tym worze, w tym worze
W tym worze, w tym worze jest ?

Miała baba barana, barana, barana
Wsadziła go do siana, do siana hej !
O, mój miły baranie, baranie
Baranie, baranie, baranie, baranie
Czy ci dobrze w tym sianie, w tym sianie
W tym sianie, w tym sianie jest ?

 

0078 – Les traces de nos amours

Où – à part dans le parc de Comblain-la-Tour – y a-t-il autant de traces de nos amours ?

Les arbres s’en souviennent … du moins ceux qui ont survécu.

À l’époque, on ne parlait pas encore d’écologie. La santé des arbres nous préoccupait moins que nos propres petits bobos … surtout ceux du cœur … alors on gravait. Et les arbres nous semblaient être l’endroit idéal pour immortaliser des idylles qu’on espérait éternelles mais qui duraient … « ce que durent les roses … l’espace d’un matin ».

Et quand, le lendemain matin, la belle avait changé d’avis … – sans doute que durant l’ognisko, à la lueur d’une lampe torche, cet autre lui avait paru plus sexy – il nous restait l’empreinte imprimée dans l’écorce et … cette petite pincette à l’âme quand par hasard l’arbre croisait notre chemin.

Parfois, l’histoire d’amour durait. Alors, tous les jours, à la même heure, comme en pèlerinage, main dans la main, même sous la pluie, on allait caresser l’écorce comme pour la consoler de souffrir à cause de notre amour. Mais ça … c’étaient les plus romantiques.

D’autres … tailladaient les arbres comme on griffonne dans un agenda … seulement pour se souvenir du prénom de celle qui venait de craquer. Ceux-là … ce qu’ils craignaient surtout, c’est que le jour suivant, devant le même arbre, la fille se répande d’amour, se liquéfie de passion, se rappelle de tous les détails « d’un moment si délicieux » … et que … eux … ne se souviennent même pas comment elle s’appelle. L’arbre devenait : « pense-bête ».

Pour les plus cyniques, les troncs devenaient des tableaux de chasse. Quand ils gravaient les initiales de leurs conquêtes, c’était seulement pour afficher leurs scores … pour rivaliser entre machos dominants. Et l’arbre n’était plus qu’un catalogue.

Et puis, il y avait les timides, les sans histoire, les sans espoir … qui gravaient seulement leur seule initiale en se disant : « Peut-être que l’année prochaine … ».

Que reste-t-il aujourd’hui de tous ses sentiments ? Tant d’arbres ont disparu. Qui se soucie encore de nos promesses et de nos rêves d’adolescent ? Pourtant … sur certaines écorces … par-ci par-là … on peut encore retrouver des traces.

Quand vous serez à Comblain, en septembre, arrêtez-vous aux pieds des arbres … vous verrez … ils portent encore les stigmates de nos flirts d’antan. Oh, bien sûr, ce n’est plus aussi lisible qu’à l’époque … mais notre vue aussi a baissé. Peut-être reconnaîtrez-vous vos initiales et celles de votre compagne … d’alors … ou celles de votre compagnon … de l’époque ? Car peut-être, nous, les garçons, nous n’étions pas les seuls à « sculpter » … peut-être que vous aussi, Mesdemoiselles, vous tentiez d’immortaliser – sur tronc – les heures les plus douces de ces vacances ? Laquelle d’entre vous nous racontera l’histoire la plus tendre ? Allez … courage … lancez-vous.

En attendant, pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques-unes des gravures que nous avons retrouvées … je vous laisse rechercher vos propres inscriptions. Si vous ne trouvez pas … n’hésitez pas à faire le tour des arbres … parfois l’arrière peut aussi apporter son lot de surprises ( photo 464 ).

Et si finalement, vous ne trouvez rien, allez voir le tas de bois découpé du côté de la ligne de chemin fer ( photo 465 ) … il y a gros à penser qu’il regorge de trésors … qui finiront bientôt en cendres.

Eh oui … entre-temps les écolos sont passés par là … ils ont réussi à recycler les preuves des plus tendres de nos émois. Et si nous n’y prenons garde … c’est bientôt nous – tous entiers – qui serons recyclés. Raison de plus de vivre intensément le temps qu’il nous reste !

29/08/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien

455
0455 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
456
0456 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
457
0457 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
458
0458 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
459
0459 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
460
0460 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
461
0461 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
462
0462 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
463
0463 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
464
0464 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc
465
0465 : COMBLAIN-LA-TOUR : Les arbres du parc