« Le renard paisible » – suite :

J’ai le plaisir de vous annoncer que le musée de Comblain-au-Pont m’informe que « le renard paisible », l’œuvre de Casimir Nowicki, a remporté le prix du public dans la catégorie Nature. Le texte précise :

« Après dépouillement des bulletins de vote proposés à chaque visiteur, les prix du jury sont : Pour le thème NATURE : Monsieur Casimir NOWICKI représenté par Monsieur Jean-Pierre DZIEWIACIEN pour « Le renard paisible ».  Pour le thème BATI : Monsieur Vincent GERBER pour « La Tour Saint-Martin » à Comblain-au-Pont. Vous êtes invités à venir retirer votre lot, au musée du mardi au dimanche de 10 à 17 H. avant le 30 novembre 2018 ».

Cocorico ! Il me faut préciser que lors de notre visite du 23 septembre, nous avions voté massivement – et nous étions tout de même 17 – ce vote massif a fait basculer le concours en faveur des Ancien de Comblain. Bravo à Casimir !

Puisque ça fonctionne, je vous dirai demain pour qui voter aux élections communales de dimanche prochain .

JP Dz

23_09_2018_a
23 septembre 2018
23_09_2018_b
23 septembre 2018

 

Publicités

Cocorico !

Les Anciens de Comblain ont brillé ce week-end à Comblain-au-Pont !
En effet, durant ce mois de juillet 2018, le Musée du Pays d’Ourthe Amblève, à Comblain-au-Pont, organisait un concours de photographie intitulé : « Surprenez-nous ! Exposition de photos insolites sur le thème : Nature & Patrimoine en Ourthe-Vesdre-Amblève ». Nous avons participé à ce concours.

La photo que nous avons envoyée au musée pour concourir est une photo prise par Casimir Nowicki en 2015, lors de notre première rencontre des Anciens. C’était le dimanche matin, donc le lendemain de notre passage, tous ensemble, au cimetière. Et donc, Casimir est reparti, tôt le matin, au cimetière pour couper au sécateur les mauvaises herbes qui envahissaient la tombe de Pan Jan. En arrivant au cimetière, il est tombé, nez à nez ( ou plutôt nez à museau ) avec un renard paisible qui se reposait là nonchalamment sur une des tombes !

Cette photo, qui est en annexe, correspondait parfaitement aux critères du concours « nature & Patrimoine ». Elle a plu au jury qui a décidé de la sélectionner, de l’exposer et de nous convier au vernissage de l’exposition ce dimanche 9 septembre. L’ambiance était très « chouette ».

Bravo à Casimir qui a su capter ce petit moment de poésie dans un endroit si singulier.

L’exposition est accessible du 7 septembre au 7 octobre 2018, du mardi au dimanche de 10 h à 17 h au Musée du Pays d’Ourthe Amblève, Place Leblanc ( c’est la place du marché ), n° 1 & 7 à Comblain-au-Pont.

Nous y passerons peut-être lors de notre week-end des Anciens les 22 et 23 septembre. N’oubliez pas de réserver …

12/09/2018 – JP Dz

1_Le_renard_paisible
Le renard paisible
2_annonce
Annonce
3_infos
Infos
4_animation
L’animation
5_animation
L’animation
6_Félicitation
Félicitation
7_remise_du_prix
Remise du prix
8_Devant_la_photo
Devant la photo
9_Photo_commentaire
La photo et le commentaire

 

0182 – Xhoris par les bois … comme autrefois …

Xhoris par les bois … comme autrefois … c’est ça qu’on vous propose cette année comme promenade lors de notre week-end de septembre.

Cette année-ci, nous ne sortirons pas par la grille d’entrée … on suivra le même itinéraire que jadis et donc, c’est par la petite grille du fond du parc que notre balade 2018 commencera. Nous emprunterons ce petit chemin entre le remblai du chemin de fer et l’Ourthe, vers « la source ». Nous l’avons fait tant de fois …

Nul doute qu’en passant devant « la source » nous aurons une petite pensée pour cet endroit si singulier et chargé de tant de souvenirs. L’eau était-elle toujours potable ? Pourtant … nous l’avons souvent consommée. Ça faisait partie des « risques » que nous prenions en toute innocence.

Au bout du chemin, au lieu-dit « le tourniquet » ( ou encore « le trou Lucas » ), en face des quelques chalets qui subsistent, nous passerons en dessous du pont. Attendez-vous à y trouver de la boue. Personne n’est jamais passé par là sans se salir les souliers … c’est presque une tradition. Il faut dire que ce point bas récolte toute l’eau du ruisseau de la Hé d’Ourthe qui descend du Bois de Bléron.

C’est d’ailleurs dans cette direction qu’on va se diriger … tout droit. On s’engagera sur le petit sentier sinueux qui longe le ruisseau de la Hé d’Ourthe et qui monte vers Xhoris à travers le bois. Le décor est magnifique. Je suis sûr que vous vous en rappelez. Pendant trois quarts d’heure, nous allons nous fondre dans une nature quasi vierge. Vous apprécierez la fraîcheur de l’ombre sous les arbres, le parfum des plantes, et surtout le … silence.

On passera évidemment devant la fameuse croix qui nous impressionnait tant quand nous étions enfants ( photo 1.304 ). On ne pouvait pas s’empêcher d’imaginer, à l’époque, que le promeneur qui était mort, à cet endroit, avait succombé d’épuisement … Du coup, nous, on se sentait fort, parce que nous « on marchait toujours » et en même temps, ça nous faisait quand même « un p’tit peu peur » parce qu’on avait besoin d’avoir « un p’tit peu peur ».

À la sortie du bois, nous atterrirons « Rue Fond des Vaux ». Là, la nature prend une autre forme. La forêt fait place à de larges prairies très vallonnées. La vue se dégage. On peut voir jusque de l’autre côté des creux. C’est le royaume des moutons et des chèvres. Nous serons heureux de retrouver une voie carrossable … surtout que ce sera là que Czesiu, sa voiture-balai et surtout son coffre rempli de boissons, nous attendront.
Quel plaisir de revoir Notre Czesiu … et surtout son coffre ! Ce sera la première halte.

Après que nous nous soyons sustentés, nous aborderons la deuxième étape de notre périple. Mais rassurez-vous, le plus ardu sera derrière nous. Il restera encore quelques centaines de mètres avant de tourner à gauche sur la « Route de Hamoir ». Et nous voici déjà au centre du village de Xhoris. Comme chaque année, une pause plus importante, avec toilettes et tout confort, est prévue tout près de l’église. Cette fois-ci nous nous installerons sur la terrasse du « Relaxhoris » ( photo 1.311 ). L’endroit est très agréable et à découvrir pour tous ceux qui ne le connaissent pas.

Pour le retour, on longera le cimetière, on se glissera à travers de petites barrières pour piétons, on traversera quelques prairies, on se laissera inonder par des paysages grandioses, on s’arrêtera quelques instants au pied du « Tilleul des Lognards » pour méditer sur le sort de ces malheureux qui étaient pendus là, haut et court, on croisera peut-être d’autres résidents ( photo 1.310 ), et on redescendra vers Comblinay ; ce sera l’occasion de redécouvrir l’autre chemin qui mène vers Comblain. Czesiu nous attendra à l’entrée du Ranch Little Creek, comme l’année dernière, pour notre dernière libation.

Voilà. Reste plus qu’à venir. Ce sera le samedi 22 septembre 2018 après le dîner. Si vous n’êtes jamais venus à une de nos rencontres de septembre, demandez à ceux qui connaissent … ils sont devenus accros et ne rateraient ça pour rien au monde. On vous attend … à bientôt.

30/07/2018 – JP Dz

1301
1.301 : COMBLAIN-LA-TOUR : En route vers Xhoris : Le petit chemin vers « la source ».
1302
1.302 : COMBLAIN-LA-TOUR : En route vers Xhoris : La « source » et tout au fond le pont.
1303
1.303 : COMBLAIN-LA-TOUR : En route vers Xhoris : De l’autre côté du pont, le ruisseau de la Hé d’Ourthe et le chemin à travers le Bois de Bléron.
1304
1.304 : COMBLAIN-LA-TOUR / XHORIS : Dans le bois : La croix.
1305
1.305 : XHORIS : La sortie du bois : Rue Fond des Vaux.
1306
1.306 : XHORIS : Sentier après le cimetière.
1307
1.307 : XHORIS : Le Tilleul des Lognards.
1308
1.308 : XHORIS : Retour vers COMBLAIN-LA-TOUR : Vue sur Xhoris et son cimetière.
1309
1.309 : XHORIS : Retour vers COMBLAIN-LA-TOUR : Panorama.
1310
1.310 : XHORIS : Retour vers COMBLAIN-LA-TOUR : Rencontre inattendue.
1311
1.311 : XHORIS : RelaXhoris.

Commentaire de Raymond Mielcarek :

Cette photo a été faite lors de la halte de la promenade de Xhoris par les bois … Jean-Pierre, Pierre Front, Jerzy Bardo, Francis Leleu, Alice Bardo et Bernard Pytel sont bien présents avec leur moniteur de l’époque qui est au fond, au centre, près d’une jolie fille … !!!! ( c’est évidemment Raymond Mielcarek).

C’était ma promenade préférée. On était à l’ombre, par le bois … et on donnait rendez-vous au groupe des filles pour se retrouver dans une prairie où on organisait des jeux.

Cette promenade était répertoriée dans le petit fascicule que nous avions à notre disposition et qui était à l’époque édité par le Syndicat d’initiative.

Raymond Mielcarek

0090
0090 : COMBLAIN-LA-TOUR – Halte dans les bois : Devant, Francis Leleux ; allongé aux pieds d’Alice Bardo, Jean-Pierre Dziewiacien ; à la droite d’Alice, Bernard Pytel ; au fond, au centre Raymond Mielcarek, avec à sa droite Pierre Front et à sa gauche, Mirka Tchajka
0025
0025 – Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails

 

Kubiak 2017

Quelle belle photo de famille !

Merci à tous ceux qui sont venus … parfois de très loin.
Merci aux organisateurs et spécialement à Raymond Mielcarek.
Merci à Henryk Tomczak pour la splendide photo.

J’espère qu’on donnera envie à tous les autres Anciens de Comblain de nous rejoindre l’année prochaine.

JP Dz

Kubiak_2017_Anciens_de_Comblain
Les Anciens de Comblain au bal Kubiak 2017.

0141b – Le « coin JP »

Par Dominique Stefanski

Mon cher Jean-Pierre,

Ta dernière contribution m’a donné envie de t’écrire pour te dire, une fois encore … « merci ! ».

Merci pour tous ces articles qui tiennent en haleine, les lecteurs passionnés que nous sommes devenus au gré des lundis, où tu distilles tes articles avec une régularité de métronome …

Tu nous as habitué maintenant à la parution d’un sujet historique, sérieux, documenté suivi d’un sujet plus léger, reprenant souvent des souvenirs plus personnels. Cette alternance témoigne des deux facettes de ton travail : tantôt, tu fais œuvre de journaliste, d’historien, … tu nous livres des chroniques techniques, historiques, précises et documentées ; tantôt, tu te fais poète. Or, d’un poète, on n’attend pas qu’il nous livre la réalité telle qu’elle est ou telle qu’elle a été, non, d’un poète on attend qu’il nous livre sa version des faits, éclairée par son regard et sa sensibilité propre … alors, ne t’excuse pas pour tes « ûmes-âmes-âtes », ils sont le doux reflet de ces souvenirs fugaces.

Tu écris aussi qu’il « faut bien du talent pour être vieux sans être adultes » … et bien, rassure-toi, c’est réussi, j’en veux pour preuve, l’ambiance « bon enfant » qui règne à chacune de nos rencontres d’anciens !

Pour ma part, je n’ai été en colonie à Comblain qu’une seule fois dans les années septante ( ce qui fait toujours dire à mon mari que je ne suis pas une véritable « ancienne » au sens fort, mais je lui rétorque toujours qu’on peut être « ancien, une fois … » ) ( non, peut-être ..? ) ; aussi mes souvenirs se sont estompés au fil du temps. En lisant tes articles, j’ai l’impression de me réapproprier certains de ces souvenirs dont je ne sais plus finalement si je les ai vécus ou pas : les personnages emblématiques, les lieux fréquentés, les activités, … tout cela est redevenu concret, consistant grâce à tout ce travail de petite fourmi que tu réalises méthodiquement.

Car si je ne doute pas un seul instant que cette tâche que tu as décidé de mener à bien afin de ne pas voir disparaître ces pans de notre histoire te procure une profonde satisfaction, cela n’en reste pas moins un véritable « travail » exigeant et contraignant ; un vrai travail de « pro ».

Tu as souhaité que ces classeurs reprenant les innombrables photos que tu as glanées auprès des anciens, numérotées et classées puissent être mis à la disposition de tous, qu’ils puissent être consultés au centre Millennium, dans un petit coin réservé aux anciens … Un vent favorable m’a rapporté que le fruit de ce travail est désormais bien mis en lumière dans le hall d’entrée, grâce à de nouvelles bibliothèques … alors, pour moi, pas besoin de plaque ni d’écriteau, ce sera désormais « le coin JP » !

PS : Merci à René Defossé qui a accepté d’être mon « correspondant local » et qui a réalisé les photos !

25/10/2017  – Dominique Stefanski

le_coin_jp_1
Le coin JP
le_coin_jp_2
Le coin JP
le_coin_jp_3
Le coin JP