0333 – Le jamboree d’après …

Dans la série « Après Comblain », je souhaite ce matin vous emmener aux États-Unis …

C’est là, en effet, qu’a eu lieu « le jamboree d’après » celui qui s’est déroulé à Comblain-la-Tour en1982 et qui a eu le succès que nous avons déjà abordé ici à plusieurs reprises.

Évidemment, Comblain-la-Tour et les scouts polonais de Belgique ont envoyé sur place toute une délégation menée par Mr Mieczysław Dulak, Mr Stefan Paterka, Mme Stefania Ludwikowska, … Ce sont d’ailleurs les photos rapportées par Mr Paterka qui vous sont présentées ici. Cette délégation – auréolée par la réussite du jamboree de Comblain – a pu se replonger dans la même ambiance, la même atmosphère, le même enthousiasme et – à peu de chose près – le même décor que celui déjà rencontré dans nos Ardennes belges …

Il y avait quand même quelques … différences. Ils étaient là au pays des Sioux et donc rien de plus normal que de voir les uniformes impeccables des scouts côtoyer des chapeaux de góral, et … des costumes d’indiens. Les folklores des uns mélangés aux traditions des autres … le résultat est coloré et chatoyant. Et je suis triste de ne pouvoir vous présenter que les images et pas le son. Je suis sûr que les ognisko devaient être mémorables.

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me donne envie de chanter nos chansons les plus « exotiques » comme El Bayo : « Nad Brazylią zapada już zmrok, słońce zaszło i księżyc już zgasł, a pampasy wciąż nucą tę pieśń : EL BAYO, EL BAYO, EL BAYO ! ». Ou encore mieux, cette mélopée lancinante que le couple de formateurs britanniques – qui était venu à Comblain avec leur Mini-break pour le cours de moniteurs – nous avait appris. Ça ne vous dit rien ? Mais si … c’était un canon à 2 voix. Pour nous mettre dans l’ambiance, ils nous demandaient de nous placer en deux groupes et d’imaginer que nous étions à bord de deux grandes barques qui naviguaient sur l’Amazone, qui venaient en sens inverse et qui à un moment donné allaient se croiser …

Les uns chantaient « Zoum gali gali gali zoum … » et les autres susurraient une sorte de murmurando. On commençait par chanter très faiblement … comme si nous venions de très loin … et puis de plus en plus fort pour simuler que les 2 barques se rapprochaient. Au moment du croisement entre les 2 embarcations, il fallait presque crier … et ensuite … de nouveau de plus en plus faiblement … pour montrer que les barques s’éloignaient dans la brume du fleuve sauvage. Merveilleuse chanson ! Merveilleux moment !

C’est aussi une sorte d’allégorie : Nous aussi nous venions de loin … nous nous sommes tout doucement rapprochés … nous avons fini par nous croiser – à Comblain-la-Tour – pour nous re-séparer et poursuivre notre route chacun de son côté.

Merci à André Paterka de nous avoir replongés dans cette atmosphère envoûtante en nous confiant les archives de son papa.

10/05/2021 – JP Dz

3.013 : États-Unis 1988 : Jamboree : Panneau rappelant le succès de l’édition précédente à Comblain.
3.014 : États-Unis 1988 : Jamboree : ( ? ) ; … ; Stefania Ludwikowska.
3.015 : États-Unis 1988 : Jamboree : Mr Mieczysław Dulak ; ( ? ) ; … ; Jerzy Bardo ; ( ? ).
3.016 : États-Unis 1988 : Jamboree.
3.017 : États-Unis 1988 : Jamboree.
3.018 : États-Unis 1988 : Jamboree : Groupe d’indiens ; Jerzy Bardo ; …
3.019 : États-Unis 1988 : Jamboree : Groupe d’indiens.
3.020 : États-Unis 1988 : Jamboree : Groupe d’indiens.
3.021 : États-Unis 1988 : Jamboree : Groupe d’indiens.
3.022 : États-Unis 1988 : Jamboree.
3.023 : États-Unis 1988 : Jamboree.
3.024 : États-Unis 1988 : Jamboree : ( ? ) ; … ; Stefania Ludwikowska.
3.025 : États-Unis 1988 : Jamboree : ( ? ) ; … ; Stefania Ludwikowska.
3.026 : États-Unis 1988 : Jamboree.
3.027 : États-Unis 1988 : Jamboree : Jerzy Bardo ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ).

0332 – … à Joanna

Si nos KSMP ont duré si longtemps, c’est que c’était avant tout une histoire d’amitié. Les photos d’aujourd’hui retracent quelques-uns de ces moments d’amitié du KSMP de Ressaix. Elles couvrent une période allant de 1959 à 1986.

Je vous laisse le plaisir de commenter les photos et d’identifier ceux qui s’y trouvent. Mais permettez-moi de dédier cet article à notre amie Joanna Skowron qui nous a quittés récemment. Dans une précédente publication ( la n° 290 dans le blog des Anciens de Comblain ), je vous présentais déjà le livre des procès-verbaux du KSMP de Ressaix – la « Księga protokółów » – et j’avais mis en évidence le dernier compte rendu qui s’y trouvait … signé par la secrétaire : Joanna Skowron.

Mais ce que je n’avais pas dit, c’est qu’en marge du grand livre, de nombreuses notes manuscrites, soigneusement conservées sur des feuilles volantes, complétaient judicieusement l’ouvrage en y abordant les « coulisses » de l’organisation. Ainsi, cette fameuse réunion générale du 13 septembre 1986 – qui fait l’objet du compte rendu déjà présenté – avait été minutieusement préparée … bien que cette note ne soit pas signée. C’est une sorte de « brouillon » d’avant réunion, mais c’est bien plus !

J’ai appris depuis que ces 3 feuillets avaient été rédigés par Malvina Rusowicz.

En effet, si vous prenez le temps de lire ces 3 pages, écrites en français, vous constaterez tout le sérieux de la démarche. Si les KSMP étaient des lieux de rencontres entre amis, ils étaient aussi – et surtout – des structures organisées autour d’un certain nombre de valeurs et qui obéissaient à des règles immuables et des protocoles stricts. Et même si cette réunion-ci date de 1986 – c’est-à-dire 27 ans après la création du KSMP – on ne déroge pas au protocole. Le rôle de chacun des membres y est rappelé, les tâches soigneusement énoncées et les élections sont préparées de façon libre et démocratique. On ne peut qu’applaudir l’exemplarité de la procédure et l’honorabilité de ceux qui en étaient les garants.

Il me tardait de vous présenter ce document et aussi de dire à Frédéric Swiderski combien nous partageons son chagrin.

Je voudrais juste préciser, pour terminer, que le peignoir bleu clair ne faisait pas partie de la panoplie des accessoires et des costumes folkloriques polonais du KSMP de Ressaix … S’il figure sur la dernière photo d’aujourd’hui, c’est que les jeunes, apprenant que Malvina était souffrante, avaient décidé ce jour-là de lui faire la surprise de débarquer à l’improviste chez elle et en costumes traditionnels … histoire de lui remonter le moral ! Preuve une fois de plus que KSMP, ça rime avec amitié.

03/05/2021 – JP Dz

2.996 : KSMP Ressaix : L’accordéoniste, à l’extrême gauche est Mr Jelen ( le papa de Sylvie ) ; Thérèse Ogonowski ; ( ? ) ; ( ? ) ; Pierre Warzbinski-Pietraszek ; ( ? ) ; ( ? ) ; accroupis en bas à gauche : Marysia Perzyna et Kazik Swiderski ( les parents de Vincent, de Marek, Véronique et Dorothée ) ; Jeanine Leracz ; ( ? ) ; Stephane Golusinski ; « Patache » Poltorak ; Cécile Jurga ; en première ligne accroupi avec une canne : Józef Stepień.
2.997 : KSMP Ressaix : Le couple à gauche : Marysia Perzyna et Kazik Swiderski, qui est devenu son époux.

Commentaires :

Elisabeth Saweruk : C’était une belle histoire Marysia Perzyna et Kazik Swiderski. Un super couple et d’excellents danseurs. Je pense souvent à cette période qui fut pour moi un des plus beaux souvenirs de ma jeunesse.

2.998 : KSMP Ressaix : ( ? ) ; ( ? ) ; à droite : Janka Miklusiak ; ( ? ).
2.999 : KSMP Ressaix : À partir de la gauche : S. Poltorak et ( ? ) ; Rozwita Pietraszek et Stefan Golusinski ; Christine Romanowicz et Pierre Jurga ; Halina Ogonowski et ( ? ).
3.000 : Il s’agit en fait du KSMP de Bois-du-Luc : Dans le désordre : Kazimir Kiełbowicz ; Jerzyk Kiełbowicz ; Violeta Kiełbowicz ; le fils de Mr Krenc ; Alice Bardo ; Gieniu Perzyna ; Marie Wojnarowski ; Thérèse Wojnarowski ; Lalounia Zawadki ; celui qui se fait écraser : Jean Jozwiak ; Yolande Jozwiak ; Jeannine wadowski. Lalounia dansait comme garçon.
3.001 : KSMP Ressaix : En haut, S. Poltorak ; Stephane Golusinski ; Pierre Jurga ; Henri Fabjanczyk ; Jean Chudzicki ;  Roman ? ; Halina Ogonowski ; Rozwita Pietraszek ; Christine Romanawicz ; Pierre Warzbinski-Pietraszek ; Régine Fabjanczyk ; Christine Chudzicki.
3.002 : KSMP Ressaix ( ou plutôt l’école polonaise de Ressaix ) : Eveline Ogonowski, en couple avec Jeanine Leracz ; puis Christine Yrza, en couple avec Casimir Nowicki ; 3ème couple : Lucette Kiełtyka et Dominique Ogonowski ; en bas : Jeanine Romanowicz et Marek Janicki.
3.003 : KSMP Ressaix : KSMP Bois-du-Luc : Les porteurs : Janek Perzyna ; Jerzyk Kiełbowicz, à côté de sa sœur Violette Kiełbowicz.
3.004 : KSMP Ressaix : Les filles de gauche à droite : Alina Szlama ; Dominique Ogonowski ; Nadine Deputat ; Eveline Ogonowski ; Bernadette Marszalkowski ; Christine Marszalkowski ; Malvina Rusowicz ; les garçons de la droite vers la gauche : Janek Perzyna ; Vital Kciuk ; Jean-michel Deputat ; ( ? ) ; Jerzyk Kiełbowicz ; ( ? ) ; Antosz Kiełbowicz ; Tadek Sitarz ;  Heniek Bogdanski.
3.005 : KSMP Ressaix : De la gauche vers la droite : Irène Sitarz ; Loretta Barbarossa ; Lilianne Kiełtylka ; Bernadette Marszalkowski ; Malvina Rusowicz ; Eveline Ogonowski ; à gauche : André Cornut et Daniel Kowal ; et au fond avec une cravate : Kuba.
3.006 : KSMP Ressaix : Simone Wattiez ; Casimir Nowicki ; Bernadette Marszalkowski ; Halina Ogonowski ; à l’arrière : Jean-Michel Deputat ; André Cornut ; Daniel Kowal ; Vital Kciuk.
3.007 : KSMP Ressaix : Marilyne Desmet ; Thérèse Spiewak.
3.008 : KSMP Ressaix : Frédéric Swiderski ; Johanna Skowron ; Dorothée Swiderski ; Agnes Golusinski ; Vincent Latour ; Elisabeth Kciuk ; André Walasczyk ; Malvina Rusowicz ; Marek Swiderski ; Sébastien Perzyna ; Vincent Swiderski ; Alice Golusinski.
3.009 : KSMP Ressaix : Document préparatoire à la réunion du 13/09/1986 – rédigé par Malvina Rusowicz.

3.010 : KSMP Ressaix : Document préparatoire à la réunion du 13/09/1986.
3.011 : KSMP Ressaix : Document préparatoire à la réunion du 13/09/1986.
3.012 : KSMP Ressaix : L’autocollant.