0246 – Nous … enfants de l’émigration

Écrit par Jean Dalgan

Connaissez-vous la bourgade de Châtelineau ? Si ce n’est pas le cas … je vous invite à la découvrir. Située à la lisière de Charleroi, près de la Basse Sambre, entre Châtelet, Farciennes, Pironchams et Gilly, cette ancienne commune minière s’honore de son passé industriel. Elle était jadis entourée de quatre charbonnages appartenant à la société du Gouffre. Aujourd’hui, si vous avez la bonne idée de vous y promener, vous emprunterez, au gré de votre cheminement, la Rue des Charbonnages, la Rue du Coron, le Coron du Gouffre, la Rue des Mineurs, la Rue du Terril … terril qui se dresse encore fièrement comme pour affirmer le caractère laborieux de cette terre qui a tant été creusée par des hommes courageux et téméraires. C’est ici que nos parents, tous émigrés, sont venus de Pologne, d’Allemagne pour travailler dans ces charbonnages, dans l’espoir de trouver une vie meilleure en Belgique, et y fonder une famille.

Si beaucoup de vestiges industriels ont aujourd’hui disparu, des monuments comme celui de 1930, dédié à Sainte-Barbe patronne des mineurs et le wagonnet, symbole d’une génération de travailleurs valeureux, témoignent toujours du passé glorieux de Châtelineau et de ses mineurs. Il nous appartient, à nous aussi, de saluer leur courage. C’est aussi une manière de rendre justice à nos pères, car beaucoup d’entre eux étaient des émigrés polonais. Ils ont écrit une page importante de l’histoire locale et nationale.

Les premiers sont arrivés après la Grande Guerre, dans les années 20. La deuxième vague, celle de mon père, date des années 30. Enfin, après la seconde guerre mondiale, des milliers de Polonais sont encore arrivés, souvent après avoir vécu l’horreur dans les camps de prisonniers en Allemagne. Mais tous se sont jetés dans la bataille du charbon pour redresser l’économie de leur pays d’adoption. Aujourd’hui, beaucoup des enfants de cette communauté, sont devenus médecins, ingénieurs, professeurs.

À Châtelineau, c’est grâce à Czesław Bartkowiak que le monument dédié à Sainte-Barbe, a pu être reconstruit et réhabilité, à la place où se trouvait l’ancien monument ; merci César. Le wagonnet qui servi au transport du charbon, restera un souvenir très fort de cette époque où nos pères se sont sacrifiés pour leur famille et leur nouveau pays « La Belgique ».

Nous, enfants de cette immigration, avons vécu près des mines et des terrils, dans les corons, avec nos amis. Nos parents ont tout fait pour que nous ayons une vie meilleure, ils ont créé des écoles polonaises pour que nous ne perdions pas notre culture, notre langue, et notre histoire.

Toute notre scolarité s’est faite dans la langue de notre région le français, mais grâce aux écoles polonaises et à Mr Budziński, notre professeur, nous pouvions suivre le jeudi après-midi les cours dans notre langue maternelle, apprendre l’histoire de ce beau pays, faire du théâtre, apprendre à chanter et danser. Quel bonheur de pouvoir s’exprimer et parler notre langue. Lors de la fête de Pâques, de Noël et de la fête de notre Saint Patron « Saint Stanislaw Kostka », nous mettions en pratique tout ce que nous avions appris à l’école.

Il faut se souvenir que le 13 novembre, est un jour particulier pour toutes les jeunesses catholiques du monde entier, c’est l’anniversaire de notre Saint patron, Saint Stanislas Kostka, nous l’avons choisi comme notre saint patron, pour protéger notre jeunesse. C’est à cette date anniversaire que les jeunes nouvellement inscrits, pouvaient présenter leurs vœux pour faire partie de notre association et recevoir l’insigne qui les distinguerait.
Plusieurs aumôniers se sont succédé, le père Joseph Pakuwa, le père Paul Adamski, et le père Henry Repka venait quelques fois nous rendre visite à l’école, pour voir si nous avions bien appris nos leçons avec notre professeur Mr Budziński.
Les KSMP – comme celui de Châtelineau – nous ont permis de continuer à vivre et à approfondir notre culture. Ils ont contribué à entretenir non seulement le folklore, mais aussi et surtout des valeurs … celles que nos parents nous avaient inculquées. C’est tout ce passé-là qui a forgé notre âme polonaise !

21/10/2019 – Jean Dalgan

1937_KSMP_Chatelineau
1.937 : KSMP de Châtelineau : ( ? ) ; Henry Zaroda ; ( ? ) ; ( ? ) ; Gustave Markowski ; ( ? ) ; ( ? ) ; Jean Grzelak ; Christiane Dudzik ; Wanda Malinska ; Henry Dudzik.
1938_KSMP_Chatelineau_
1.938 : KSMP de Châtelineau : Sophie Palamaruk ; Irène Ribicka ; Wanda Howath ; Wanda Malinska ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Christiane Zaroda ; Maryvonne Leysen ; Christine Dudzik ; Henry Zaroda ; ( ? ) ; Joseph Palamaruk ; Paul Dalgan ; ( ? ) ; Gustave Markowski ; ( ? ) ; Henry Dudzik ; Bogdan Lipczynski.
1939_KSMP_Chatelineau
1.939 : KSMP de Châtelineau : Haut : Paul Dalgan ; Bogdan Lipczynski ; Jean Dalgan ; ( ? ) ; Paul Adamski ; Gustave Markowski ; Walérian Kruszynski ; Léon Kruszynski ; ( ? ) ; Henry Zaroda ; Henry Dudzik ; Bas : Sophie Palamaruk ; Wanda Howath ; Sabine Lewendoski ; Maryvonne Leysen ; Christiane Dudzik.
1940_KSMP_Chatelineau
1.940 : KSMP de Châtelineau : Joseph Palamaruk ; ( ? ) ; Victor Goga ; Henry Zaroda ; Gustave Markowski ; Bogdan Lipczinski ; Paul Dalgan ; Wanda Malinska ; Chritiane Dudzik ; Irène Ribicka ; ( ? ) ; ( ? ) ; ( ? ) ; Sophie Palamaruk ; Richard Jackowski ; Wanda Howath.
1941_KSMP_Chatelineau
1.941 : KSMP de Châtelineau : Christine Zaroda ; ( ? ) ; Christine Dudzik ; Henry Zaroda ; Joseph Palamaruk ; ( ? ) ; Paul Dalgan ; ( ? ) ; Gustave Markowski ; Jean Dalgan ; Henry Dudzik ; Bogdan Lipczynski ; Edwardnos Saltys.
1942_KSMP_Chatelineau
1.942 : KSMP de Châtelineau : Edwardnos Saltys ; ( ? ) ; Czesław Was ; Victor Goga ; ( ? ) ; Irène Ribicka.
1943_KSMP_Chatelineau
1.943 : KSMP de Châtelineau : Derrière : Irène Ribika ; Jean-Claude Gossens ; Czesław Was ; Avant : Gustave Markowski ; Christiane Dudzik ; Paul Dalgan ; Henry Dudzik ; Henry Zaroda.
1944_KSMP_Chatelineau
1.944 : KSMP de Châtelineau : ( ? ) ; Paul Dalgan.
1945_KSMP_Chatelineau
1.945 : KSMP de Châtelineau : Sabine Lewendoski ; Jean Dalgan.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s