0191 – Vous reprendrez bien un peu, de Comblain ?

Après un week-end des Anciens de Comblain, on ressent comme un  manque, comme un vide … ce vide c’est encore un peu Comblain ! Il suffit d’aller voir la page des Anciens sur Facebook pour en être persuadé.

Les jours qui suivent nos aventures du bord de l’Ourthe, tous les adeptes du réseau social rivalisent d’imagination et d’ingéniosité pour « poster » leurs plus belles photos et les vidéos les plus représentatives … s’en suit une profusion de commentaires des plus drôles aux plus nostalgiques. C’est que nous avons encore un peu la tête là-bas …

Comblain, c’est un peu  notre « effet papillon » à nous : les petites choses vécues là-bas, les petits échanges, les moments partagés entraînent  une cascade de souvenirs et d’émotions … Inutile de se demander pourquoi. C’est comme ça ! Et la question n’est même pas de savoir si Comblain fait partie de chacun de nous, ou si chacun de nous fait un peu partie de Comblain … Je pense que quelque part, c’est devenu « génétique » et que c’est désormais inscrit dans notre ADN … Nous devons posséder dans notre ADN des traces de cette conscience collective, qui était vitale pour les générations précédentes même si elle a malheureusement, tendance à s’éroder un peu …

On est tous, et toujours, quelque part le résultat des expériences que l’on a vécues … et aussi de celles de nos parents … Le poids de leurs investissements dans tous les rouages de l’immigration polonaise, le prix de tous leurs efforts et surtout la légitimité et la pureté de leurs rêves doivent toujours couler dans nos veines.

Du coup, on a tous envie d’y revenir, chaque année. Mais parfois le choix est cornélien entre céder à cette irrésistible envie et renoncer pour se « plier » aux perpétuelles « obligations » socio-familiales qui sans nous … Ceux qui étaient là, les 22 et 23 septembre, et les années précédentes, ont définitivement choisi de revenir … quoi qu’il arrive … même s’ils viennent de vivre la plus mauvaise année de leur vie, même si elles sortent de l’hôpital, ou qu’elles vivent des moments pénibles. Ceux qui étaient là, savent combien ce genre de rencontre est tout simplement bénéfique et parfois même, thérapeutique.

Mais rassurez-vous, personne n’essaie – ni n’essaiera jamais – de culpabiliser ceux qui n’ont pas pu venir. C’est même le contraire. On est juste un peu triste d’avoir raté l’occasion de vous revoir. Mais c’est bien la liberté et la légèreté qui doivent dicter les choix de tout un chacun. Et si nous, on vous submerge, sur Facebook, de photos et de vidéos, c’est juste pour vous montrer le « menu » parce que Comblain ça doit se consommer « à la carte »  et, avouons-le, pour vous donner un peu « envie ».

Car rien de plus ennuyeux, en effet,  que ces dîners obligatoires auxquels on se rend avec des pieds de plomb et où on subit les plats, les uns après les autres, sans jamais pouvoir quitter la table …

À Comblain, rien de tout cela : personne ne vous pousse à prendre le menu complet. Si vous voulez commencer par le dessert, ou ne prendre que l’entrée, c’est vous qui voyiez. Si vous ne voulez venir que pour la promenade et rien d’autre, pas de problème. Si c’est la promenade qui vous fait peur, venez seulement pour l’ognisko. Tout est possible. Composez vous-même votre menu selon vos goûts … et surtout, selon votre bon plaisir !

Si nous avons choisi la formule que nous vous proposons depuis quatre ans, c’est qu’il fallait bien commencer un jour … alors, on a choisi de se voir un week-end, de l’apéro du samedi au dessert du dimanche ( celui servi par les charmantes responsables des cuisines du centre ) … Il fallait seulement vous donner envie de reprendre le chemin de Comblain … vous pousser à oser faire une pointe jusque là … vous inviter à y entrer à nouveau.

Aujourd’hui, vous connaissez la route … vous avez découvert le « menu » … Qu’est-ce qui vous tente ?

Alors, vous  en reprendrez bien un peu, de Comblain ?

En attendant la prochaine rencontre, vous pouvez à votre gré, choisir la manière dont vous voulez suivre les Anciens de Comblain :

– soit nous accompagner sur Facebook ;

– soit être membres, à part entière, ce qui n’implique rien d’autre que de transmettre votre adresse mail  pour recevoir tous les mails du lundi matin ;

– soit de visionner, à votre rythme, les différents épisodes sur le blog : https://anciensdecomblain.com/ ;

– soit encore, si vous êtes de passage à Comblain, de vous installer confortablement dans la salle d’accueil de la maison polonaise de Comblain-la-Tour, et feuilleter tous les classeurs qui sont là, à votre disposition et qui reprennent toutes les publications et toutes les photos publiées jusqu’à présent en version papier.

Nous pouvons donc rester connectés par-delà les rencontres ….

Si vous vous sentez un peu trop « déconnectés » de Comblain, raison de plus pour vous donner rendez-vous l’année prochaine : venez tenter l’expérience de l’immersion parmi les anciens enthousiastes !!!

Venez vous faire une idée car rien ne remplacera jamais le plaisir du direct, du vécu ; le plaisir de se revoir … !!

01/10/2018 – JP Dz

1397
1.397 : COMBLAIN-LA-TOUR – 22/09/2018 : La montée des couleurs : Dominique Stefanski ; Betty Nowicki ; Monica Nauschutz ; Regina Gymza ; Dominique Saintenoy ; Louise-Marie Dupont ; Dorota Druszcz ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Isabella Cosaro.
1398
1.398 : COMBLAIN-LA-TOUR – 22/09/2018 : Premier arrêt : Czesiu Kucharzewski ; René Defossé.
1399
1.399 : COMBLAIN-LA-TOUR – 22/09/2018 : Premier arrêt : Le coffre.
1400
1.400 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : Zuhal Gunal ; Aline Bień ; Isabella Cosaro.
1401
1.401 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : Géniu Bujanowski ; Alain Crucifix ; Alain Dubart ; Casimir Nowicki.
1402
1.402 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : Katty Swiderski ; Monica Nauschutz ; Monique Kiełtyka.
1403
1.403 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : Michel Pietka ; Betty Nowicki.
1404
1.404 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : Janusz Latkowski ; Hélène Piech.
1405
1.405 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : René Defossé.
1406
1.406 : XHORIS – 22/09/2018 : Chemin faisant : Dominique Stefanski au centre de tout le groupe.
1407
1.407 : COMBLAIN-LA-TOUR – 22/09/2018 : Ognisko : André Karasiński ; Józek Nowicki ; François Chwoszcz ; Krystiane Wochen.
1408
1.408 : COMBLAIN-AU-PONT – 23/09/2018 : Place Leblanc : Dominique Stefanski ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Casimir Nowicki ; Isabella Cosaro ; Dominique Ogonowski ; Regina Gymza ; Monica Nauschutz ; Czesiu Kucharzewski ; Eveline Ogonowski ; Daniel Dizant ; Géniu Bujanowski ; Dorota Druszcz ; Zuhal Gunal ; Christine Piech ; Hélène Piech ; Janusz Latkowski.
1409
1.409 : COMBLAIN-AU-PONT – 23/09/2018 : Musée du Pays d’Ourthe Amblève : Photo de Nadine Collart – « A travers la boule de verre » … une autre façon de voir le Centre Millennium.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s