0285 – Enfin juillet …

Enfin juillet … Quand nous étions enfants et adolescents, l’arrivée du mois de juillet c’était pour nous le synonyme de « liberté ». Enfin les cours étaient finis, les examens derrière nous, les devoirs devenaient des souvenirs lointains et les profs des fantômes du passé. Enfin on allait pouvoir sortir, partir, voyager … s’éclater. Enfin on allait revoir les sourires de ces amis de vacances qu’une année scolaire trop longue avait tout fait pour essayer de nous faire oublier. Enfin … on repartait pour Comblain-la-Tour !

C’est vrai que, devenus adultes, ce sentiment de liberté et d’indépendance à l’approche du mois de juillet s’est quelque peu estompé … Quand on est grand, on décide soi-même de ce qu’on a envie de faire. On planifie tout seul ses congés, on organise tout seul son planning, sa destination, la durée de ses vacances … on décide tout seul qui on a envie de revoir … normalement !

Cette année – si spéciale – a chamboulé nos habitudes et remis en question nos droits et privilèges d’adultes … Un automne maussade et particulièrement pluvieux, suivi d’un hiver qui ne donnait pas envie de sortir, suivi d’un confinement strict, obligatoire, ponctué d’oukases, d’interdictions, de restrictions, d’ordres et de contre-ordres… et nous voilà redevenus des enfants obéissants… des enfants qui attendent patiemment qu’on leur dise : « Allez, vous pouvez sortir » … enfin.

Ce n’est donc pas étonnant que cette année – beaucoup plus que d’habitude – l’arrivée du mois de juillet sonne l’heure de la liberté … comme quand nous étions enfants. D’autant plus, qu’on a entendu durant des mois : « Fais pas ci, fait pas ça … Mange pas ci, mange pas ça … Reste ici, va pas là … Pense ceci, crois cela … ». Ils ont tout fait pour nous rendre dociles et résignés … Ils ont seulement réussi à nous rendre nos réflexes d’ados… à nous redonner l’envie de rêver d’autre chose … l’envie de s’évader … l’envie de désobéir … et surtout, l’envie de revoir ceux qu’on aime.

En ce premier lundi de juillet, je n’ai qu’une seule envie : savoir comment vous allez ?

Je vous propose que tous ensemble nous nous fassions un immense câlin… virtuel ( il est encore trop tôt pour des embrassades plus physiques ). Suivez-moi … on va tous ensemble dans la petite échoppe de Pan Bardo … on va y choisir chacun sa carte postale préférée … comme quand on débarquait début juillet à Comblain-la-Tour et qu’on avait promis d’écrire à ses parents pour les rassurer … Vous avez le choix. Il y a, à votre disposition, les 33 cartes postales que Pan Bardo exposait sur son comptoir. Elles sont toutes là. Vous en choisissez une et vous nous écrivez juste quelques lignes … par Facebook, via le blog, par mail … Merci.

Profitez-en pour nous dire comment vous allez, comment s’est passé votre confinement, quels sont vos projets, dans quel restaurant vous allez bondir pour fêter la liberté, quelle sera votre prochaine destination de voyage, … Dites-nous surtout d’où vous écrivez … ça nous fera voyager un peu. Et même si toutes ces cartes postales représentent Comblain-la-Tour, si elles pouvaient nous revenir de là où vous vivez, que ce soit Hotton, Trooz, Zwartberg, Winterslag, Courcelles, Tertre ou Mignault ou que sais-je encore … ce serait une merveilleuse façon de nous enlacer.

06/07/2020 – JP Dz

2381
2.381 : Un bonjour de Gottignies. Eveline et moi, nous allons bien et le confinement ne s’est pas trop mal passé. Nous en avons profité pour travailler au jardin à démonter et démolir pas mal de chose. Reste plus qu’à reconstruire. Ce qui nous a le plus manqué ? Vous. Nous avons hâte de vous revoir. A bientôt. Eveline Ogonowski et Jean-Pierre Dziewiacien.

Lodzia Paluszkiewicz : Coucou, bonjour à tous de Liège.

Monique Kieltyka : Bons baisers de Beaufays et de Trooz ( Liège ) à tous et toutes.

Francois Chwoszcz et Krystiane Wochen : Bisous à tous de Bassenge.

Barbara Kubarek : Un bonjour de Saint-Vaast.

Betty Nowicki : Un petit coucou de Ransart.

Monica Nauschutz : Bisous de Maasmechelen.

Katty Swiderski : Un bonjour de Coo aujourd’hui et de Mont-sur-Marchienne, semaine dernière.

Bernadette Lachowicz : Un bonjour de Grâce-Hollogne.

2382
2.382 :
2383
2.383 :
2384
2.384 :

Dorota Druszcz : Un bonjour de Charleroi, tout va bien en semi-confinement, on cherche une maison plus grande en location, vu le covid pas évident, maintenant cela devient urgent. Sinon enfin mamie depuis presque 1 mois, je vais revoir ma Lucie, et concert au resto chinois prévu et payer depuis le début de l’année, en deux parties pour le 22 aout, tout est ok, distanciation et masques à l’entrée, je pense bien à vous, gros bisous.

Regina Gymza : Je crois que j’ai envoyé cette carte plusieurs fois à mes parents … chaque fois en pensant que c’était la première fois … Je vous envoie tous un grand bisou de Hasselt !

Beatrice Laffut : Gros bisous à tous de Varsovie où cette année nous avons eu le même temps qu’à Comblain … juste un tout petit peu de soleil, beaucoup de pluie et par moments … des inondations ! Tout ça pour ne pas oublier Comblain-la-tour et notre jeunesse où nous étions si heureux de nous retrouver en ce mois de juillet qu’il pleuve ou qu’il vente ! Big kiss à tous.

2385
2.385 :

Dominique Ogonowski : Gros bisous de Maurage à toutes et à tous, bientôt Gdansk pour une petite dizaine de jours ( il faut bien faire le plein de wodka ! ). Tout va bien chez nous. Hâte de vous revoir bientôt.

Christiane Konarski : A bientôt.

Jacqueline Mikus : Que j ai aimé cet endroit quand je venais de là …

2386
2.386 :
2387
2.387 :
2388
2.388 :
2389
2.389 :
2390
2.390 :
2391
2.391 :
2392
2.392 :
2393
2.393 :
2394
2.394 :
2395
2.395 :
2396
2.396 :
2397
2.397 :
2398
2.398 :
2399
2.399 :
2400
2.400 :
2401
2.401 :
2402
2.402 :
2403
2.403 :
2404
2.404 :
2405
2.405 :
2406
2.406 :
2407
2.407 :
2408
2.408 :
2409
2.409 :

Alice Golusinski : Un grand bonjour de Lobbes … Nous y avons emménagé un peu à la hâte grâce au confinement … et nous comptons y passer nos 2 mois de vacances donc n’hésitez pas à passer par notre belle vallée thudinienne pour prendre l’apéro … Nous serons là … A bientôt !

2410
2.410 :

Aline Bien : Bonjour à tous de Limal. J’ai choisi la photo du pont, parce que, toutes les fois où je suis allée à Comblain, mon cœur se mettait à battre plus fort dès que je l’apercevais. Nous allons tous bien. Le confinement a été plutôt agréable : quel plaisir de se voir toute la journée et de manger chaque fois ensemble. Seuls les amis nous ont manqué, mais nous nous sommes déjà bien rattrapés : 4 restos depuis qu’ils sont ouverts. Reste la nostalgie de Comblain … Bisous à tout le monde.

Milczanowski Véronique : Le pont !!! Le cœur qui bat à 120 pulsations … Le bidou qui vrille ! Qui sera là ? Les allemands ? Les anglais ? Les flamands ? Et les copines de l’année passée, pourvu qu’elles soient au même tournus ! Et qui sera ma monitrice ??? Toutes ces questions existentielles déjà dans la descente et surtout en traversant le pont … Dans 3, 2, 1 minute j’y serai !!!

2411
2.411 :
2412
2.412 :
2413
2.413 :

Aniela Paterka : Bonjour à tous. Merci pour ce tour panoramique de C.L.T. Les photos sont magnifiques et pleines d’histoires. Ici tout va bien, malgré le déconfinement je ne quitterai pas ma terre d’adoption cette année. Bonnes vacances à tous et bisous de Winterslag.

Malvina Rusowicz : Bisous temporairement ensoleillés de Godarville. Bonnes vacances à tous les Anciens !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s