0217 – Le téléphérique du Rocher de la Vierge

Voici bientôt 60 ans, nos parents se sont mis en tête de nous laisser une part d’eux-mêmes en héritage, pour nous et pour les générations futures, et ils ont décidé d’implanter cet héritage à Comblain-la-Tour. Ils ont œuvré sans compter. Aujourd’hui, c’est à notre tour de laisser quelque chose aux suivants. Pour nous, ce sera plus facile … nous ne partons pas de rien … l’endroit est déjà prêt et l’esprit de communion clairement amorcé. Restait à trouver « qu’est-ce qu’on pourrait bien léguer ? ».

J’avoue y penser depuis longtemps. Dans cette entreprise, nous n’aurons pas 36 chances devant nous. Il nous faut viser juste du premier coup et faire preuve d’originalité d’abord, et d’opiniâtreté ensuite. J’ai pensé à plusieurs projets qui tous aboutiraient à « marquer le coup », à symboliser le mieux notre passage à Comblain, à pérenniser les émotions que nous avons vécues là. Tout doucement, un projet a pris le dessus sur les autres … finalement, il s’est imposé : nous allons ériger le téléphérique du Rocher de la Vierge !

Si c’est ce projet-là qui s’est imposé, c’est qu’il représente le mieux nos jeunes années … notre insouciance, notre inconscience, notre volonté d’aller toujours plus haut, notre obstination à ne jamais renoncer … plus ce petit grain de folie et de légèreté sans lequel les adolescents que nous étions n’auraient pas pu grandir.

Encore fallait-il convaincre, entreprendre, planifier et résoudre mille et un détails administratifs et techniques. Aujourd’hui, le projet est en bonne voie … on peut même dire qu’il est « sur les rails ». Bien sûr, il a fallu réduire un peu la voilure et nous contenter d’un télésiège … mais le but est atteint : en 2020, pour fêter les 60 ans de l’achat du Centre Millennium, nous allons pouvoir remonter – et nous recueillir – à quelques centimètres de la Vierge du Rocher … comme il y a 50 ans … mais cette fois-ci sans risque, sans acrobaties et sans douleurs articulaires.

Concrètement, et pour ne pas vous saouler avec des détails, voici comment les démarches ont déjà progressé : un permis de bâtir a été déposé à l’Administration communale d’Hamoir ; ce permis a fait l’objet de plusieurs allers-retours entre la commune et l’architecte pour s’assurer d’avoir tous les apaisements au niveau de la sécurité. Nous avons aussi introduit une demande d’autorisation à la SCNB pour que le télésiège puisse passer au-dessus de la ligne de chemin de fer. Cette autorisation a été accordée à condition de passer « largement » au-dessus des trains. Pour y arriver, il a fallu se résoudre à surélever d’un mètre notre quai d’embarquement. À présent, ce ping-pong administratif est derrière nous : nous pouvons construire.

Les plans d’implantation de la machinerie sont en voie d’achèvement. Le système qui a été choisi est très simple : les gens pourront s’asseoir, deux par deux, sur des équipements comme ceux des photos 1.636 et 1.637. La montée ne durera guère plus de 10 minutes. Une fois qu’un siège arrive devant la Vierge, le mécanisme s’arrête une minute pour permettre à chacun de se recueillir un instant ; puis le mécanisme fait redescendre les sièges via rotation autour d’une roue suspendue au-dessus de la statue ; il ne sera donc pas possible de sortir des sièges au-dessus du rocher. Le quai d’embarquement sera construit dans le fond du parc … entre l’arbre aux singes et la barrière du fond.

Reste maintenant à trouver le financement ! Si vous avez des idées …

Pour réduire les frais, nous allons construire nous-mêmes le pavillon en bois qui contiendra la machinerie ( cet habillage nous est imposé par le permis d’urbanisme ). Là aussi, la solution est déjà toute trouvée. Nous avons acheté – pour 2 euros symboliques – deux des pavillons en bois qui étaient construits au niveau de la source. Ces pavillons, sis en zone inondable, devaient absolument disparaître. Les propriétaires étaient trop contents de s’en débarrasser à peu de frais. Nous allons donc les démonter, lors de notre week-end de septembre, et les ramener dans le parc. Le « transport » entre la source et le parc ne coûtera rien, lui non plus. Il suffira de plonger les poutres dans l’Ourthe … et la rivière se chargera de nous amener les bois jusqu’au parc où on n’aura plus qu’à les repêcher. Peut-être faudra-t-il construire un radeau, mais ceci ne me paraît pas impossible.

Une fois que la machinerie sera installée, nous irons passer un autre week-end pour reconstruire le pavillon par-dessus. Heureusement, il ne manque ni d’ingénieurs, ni de techniciens, ni d’excellents bricoleurs parmi les Anciens de Comblain. En 2 week-ends, tout sera réglé !

Plus tard, nous avons le projet de bâtir une passerelle qui traversera l’Ourthe. De cette façon, les campeurs du camping d’en face et les utilisateurs du Ravel pourront traverser la rivière pour utiliser, eux aussi, le télésiège. C’est une bonne manière de rentabiliser la machine … car évidemment l’ascension vers la Vierge sera payante … sauf pour ceux qui participeront à la construction de l’ouvrage. Toutes vos aides sont les bienvenues … financières, intellectuelles comme musculaires. Inscrivez-vous dès à présent sur les sites : « http://www.téléfériquedelavierge.fish »

Nous comptons inaugurer ce dispositif le 15 août 2020, le jour de l’ascension.

Premier avril 2019 – JP Dz

1632
1.632 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au sommet du rocher de la Vierge : ( ? ) ; … ; ( ? ).
1633
1.633 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au sommet du rocher de la Vierge : ( ? ) ; ( ? ) ; Freddy Motala ; ( ? ) ; ( ? ).
1634
1.634 : COMBLAIN-LA-TOUR : Trajectoire du futur téléférique.
1635
1.635 : COMBLAIN-LA-TOUR : Trajectoire du futur téléférique.
1636
1.636 : COMBLAIN-LA-TOUR : Modèle du futur téléférique.
1637
1.637 : COMBLAIN-LA-TOUR : Modèle du futur téléférique.
1638
1.638 : COMBLAIN-LA-TOUR : Emplacement du départ du futur téléférique.
1639
1.639 : COMBLAIN-LA-TOUR : Pavillon à reconstruire sur la machinerie.
1640
1.640 : COMBLAIN-LA-TOUR : Pavillon à reconstruire sur la machinerie.
1641
1.641 : COMBLAIN-LA-TOUR : Pavillon à reconstruire sur la machinerie.

 

Un commentaire sur “0217 – Le téléphérique du Rocher de la Vierge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s