0201 – KSMP Centre « Orlęta » – de Ressaix

Voici quelques photos du KSMP Centre « Orlęta » de Ressaix. Avant d’évoquer ce sympathique ensemble folklorique, permettez-moi d’ouvrir une petite parenthèse personnelle. Ne soyez pas surpris de voir votre serviteur danser tantôt avec le KSMP de Mons et, à d’autres moments, avec le KSMP de Ressaix … c’est normal. Et je ne suis pas un cas unique, loin de là. Les « transferts » entre KSMP ont toujours existé … pour différentes raisons.

Pour ma part, quand j’ai frappé à la porte du KSMP de Ressaix, dans les premiers jours de 1978, ce n’était pas pour demander l’asile politique. Je n’étais menacé par personne. Je ne craignais pas pour mon intégrité physique. Seulement, après 10 ans de bons et loyaux servir au KSMP de Mons – dont quatre et demi comme président – l’heure était venue pour moi de fonder famille. C’est donc l’asile « sentimental » que j’ai demandé à Ressaix. Mon transfert n’a fait l’objet d’aucune transaction ; il faut dire que les danseurs sont beaucoup moins cotés que les joueurs de football !

Mon implication à Ressaix s’est poursuivie de janvier 1978 à octobre 1981. Et finalement, Eveline – qui a toujours été une membre très active, et même présidente pendant 3 ans – et moi avons quitté ce groupe fin 81.

Mais, dès le début de 1982, nous nous sommes rendu compte que l’ambiance des KSMP nous manquait terriblement. L’envie de danser était plus forte que tout. C’est comme ça que nous sommes revenus vers la région de Mons et rejoint le KSMP local. Pendant un an, nous avons retrouvé ce plaisir indicible d’être sur scène avec des amis. Fin 1982, nos obligations professionnelles nous ont obligés à quitter définitivement l’ambiance joyeuse des KSMP. Et voilà 36 ans que nous sommes … « en manque ».

Mais revenons au KSMP Orlęta. La première chose qui m’a touché quand j’ai débarqué à Ressaix : c’est l’accueil et la simplicité. Je connaissais déjà un peu tout le monde, mais sans vraiment connaître personne. Pourtant, spontanément, les jeunes du KSMP m’ont … « adopté ». Plus tard, j’ai compris que je n’étais pas une exception. A Ressaix, la convivialité, c’était une seconde nature, et les portes ouvertes, ce n’était pas seulement une métaphore … les portes étaient vraiment ouvertes. Et j’ai découvert là des personnalités très attachantes. Toutes méritent d’être mises en lumière … je vais commencer par trois d’entre elles :

Tout d’abord, Danielle Perzyna ( sur les photos 1.492, 1.494, 1.495, 1.500 et 1.501 ) … voilà bien quelqu’un qui mérite toute notre admiration, et pas seulement parce que sa personnalité, timide et effacée, ne lui a pas suffisamment permis de briller comme elle le méritait. C’est sa gentillesse qui éclatait dès qu’elle se mettait à sourire. Sa joie de vivre était communicative. Mais là où elle était extraordinaire, c’est en dansant.

Danielle est « malentendante ». La musique est sans doute pour elle un mystère. Tout ce qui permet aux autres de suivre le rythme, d’être synchronisés, lui est inconnu. Pourtant, elle danse avec une justesse inouïe. Pour avoir souvent dansé avec elle, je peux affirmer que ce fut, à chaque fois, un plaisir. Je ne comprends toujours pas son secret. J’imagine qu’elle arrive à capter les vibrations de son partenaire ?

J’ai envie aussi de parler de ces deux demoiselles ( photo 1.495 ) que nous avons vu débarquer pour la première fois lors d’une répétition. Elles nous ont expliqué qu’elles étaient italiennes et passionnées par la danse folklorique polonaise. Leur souhait … tout simplement intégrer le KSMP de Ressaix. Elles ne connaissaient personne. Elles voulaient juste danser. Cette démarche et cette spontanéité nous ont touchés.

Aujourd’hui, je suis désolé d’avoir oublié leurs noms. Par contre, Je n’ai pas oublié le plaisir que j’ai ressenti à leur apprendre à danser. Elles ont fait un bout de chemin avec nous. Ce fut un bout de chemin très agréable.

Ces exemples, à eux seuls, illustrent parfaitement le formidable pouvoir d’attraction et l’irrésistible envie de participer que le folklore polonais projette. Nous avons eu le privilège de tomber dedans dès notre enfance.

Nous avons eu la chance d’avoir des parents qui nous ont poussés dans cette direction et un environnement culturel qui était déjà organisé et qui n’attendait que nous pour poursuivre son but. Tout ceci explique que nous soyons, encore aujourd’hui, aussi nostalgiques de cette période.

10/12/2018 – JP Dz

1491_KSMP_Centre
1.491 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta – 1959 / 1979 : Autocollant commémoratif des 20 ans d’existence.
1492_KSMP_Centre
1.492 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta – Ośrodek Św. Maksymiliana Kolbe : Debout : Malvina Rusowicz ; Vital Kciuk ; Michel Spiewak ; Danièle Czajkowski ; Danièle Perzyna ; Thérèse Spiewak ; Marilyne Desmet ; Eveline Ogonowski ; Simone Wattiez ; Olek Jelen ; Dominique Ogonowski ; Janeczko Marcin. Accroupis : Freddy ? ; Jean-Michel Deputat ; André Walasczyk ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Daniel Kowal.
1493_KSMP_Centre_1977
1.493 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta – 01/05/1977 – Ośrodek Św. Maksymiliana Kolbe : Spectacle pour la bénédiction du drapeau des Dames du Rosaire de Ressaix : Simone Wattiez ; Daniel Kowal ; Irène Sitarz ; Casimir Nowicki ; Bernadette Marszalkowski ; Claude Soulas ; Dominique Ogonowski ; Vital Kciuk ; Eveline Ogonowski ; Jean-Michel Deputat ; Loretta Barbarossa ; Janek Perzyna.
1494_KSMP_Centre
1.494 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta : Debout : Eveline Ogonowski ; Thérèse Ogonowski ; Georges Kiełbowicz ; Christiane Marszalkowski ; Danièle Perzyna ; Nathalie Haine. Accroupis : Janek Perzyna ; Nadine Deputat.
1495_KSMP_Centre
1.495 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta – Ośrodek Św. Maksymiliana Kolbe : Debout : ( ? ) ; Danièle Perzyna ; Thérèse Spiewak ; ( ? ) ; ( ? ). Accroupis : Jean-Pierre Dziewiacien ; Michel Spiewak ; Jean-Michel Deputat ; Dominique Gebka.
1496_KSMP_Centre
1.496 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta : Marilyne Desmet ; Thérèse Spiewak.
1497_KSMP_Centre
1.497 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta : Irène Sitarz ; Bernadette Marszalkowski ; Simone Wattiez ; Dominique Ogonowski ; Eveline Ogonowski.
1498_KSMP_Centre
1.498 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta : A l’avant plan : Bernadette Marszalkowski et Daniel Kowal ; juste derrière : Irène Sitarz et André Cornut ; ….
1499_KSMP_Centre
1.499 : RESSAIX : KSMP Centre Orlęta : A l’avant plan : Eveline Ogonowski et Jean-Michel Deputat ; Irène Sitarz et Vital Kciuk.
1500_KSMP_Centre
1.500 : Sous un chapiteau : KSMP Centre Orlęta : André Walasczyk et Danièle Perzyna ; Vital Kciuk et Danièle Czajkowski ; Michel Spiewak et Marilyne Desmet ; Dominique Gebka et Dominique Ogonowski ; à l’arrière : Olek Jelen.
1501_KSMP_Centre
1.501 : Sous un chapiteau : KSMP Centre Orlęta : Debout : Dominique Ogonowski ; Marilyne Desmet ; Simone Wattiez ; Danièle Perzyna ; Eveline Ogonowski ; Malvina Rusowicz. Accroupis : Jean-Michel Deputat ; Daniel Kowal ; André Walasczyk ; Michel Spiewak ; Jean-Pierre Dziewiacien ; Vital Kciuk.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s