0113 – Salle historique

Ne cherchez plus … on a trouvé ! Rappelez-vous, il y a quelques semaines, on s’interrogeait pour savoir qui organisait les turnus ! Eh bien, voici la réponse : tout s’organisait lors d’assemblées générales du Comité des Ecoles Polonaises. Ces réunions se déroulaient dans cette grande salle – dont beaucoup d’entres nous se souviennent pour y avoir été régulièrement, lors de rencontres intercomités – située sous l’appartement et les bureaux du recteur à Bruxelles.

À la lecture du PV de réunion du 07/04/1976, repris dans le Narodowiec ci-dessous ( Merci à André Karasinski pour tout son travail de traduction ), vous pourrez constater que :

1° Pour 1976, il n’y aura que 2 turnus de 3 semaines ;

2° Pour commémorer le 15ème anniversaire de l’acquisition du centre de Comblain-la-Tour, la Macierz Szkolna, lors de cette assemblée générale, a décidé de : «… célébrer cet anniversaire en inaugurant une « salle historique » dans laquelle seront conservées toutes les archives liées au séjour des Polonais en Belgique. Cette salle portera le nom de « Salle Charles Prus-Piolunowski », belge d’origine polonaise, qui à chaque occasion soulignait son appartenance à la nation polonaise. ».

IMMENSE SURPRISE ! ! ! Nous ignorions totalement cette décision et … 40 ans plus tard, les Anciens de Comblain sont arrivés, avec leurs gros sabots, pour demander … la même chose ! Il ne nous reste plus qu’à rappeler au comité actuel sa propre décision.

Voilà qui donne à nos revendications une  nouvelle légitimité, une dimension quasi « historique » ( en toute modestie, bien sûr ) puisqu’elles s’inscrivent dans la  continuité de ce qui apparaissait déjà important en 1976 : la conservation des archives, la perpétuation du souvenir et de notre mémoire collective de Polonais de Belgique …

S’il fallait encore une preuve de ce que ce travail de collecte minutieuse des souvenirs, des anecdotes, des photos doit être entrepris et qu’il est important, ne serait-ce pas celle-là, cette nouvelle certitude d’avoir rejoint, sans le savoir, les préoccupations des responsables d’alors ?

On pourrait se réjouir, se dire que « la boucle est bouclée », selon l’expression puisque notre travail vient conforter une décision prise à une époque bien  lointaine mais, c’est surtout l’occasion de rappeler que ce travail ne se fera pas sans vous, pas sans votre contribution, la plus modeste soit-elle ! Merci.

17/04/2017 – JP Dz

Narodowiec n° 83 du 07/04/1976 – Nouvelles de Belgique

 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU COMITÉ DES ÉCOLES POLONAISES EN BELGIQUE

Le samedi 27 mars s’est déroulée à Bruxelles l’Assemblée Générale du Comités des Ecoles. Outre les membres du bureau du Comité, on notait la présence de délégations des différentes régions : Charleroi, Limbourg, Liège et Mons. Étaient également présents des représentants du Comité des Ecoles de la République fédérale d’Allemagne : le père C. Kiek et Monsieur M. Długosz.

Les débats se sont déroulés dans les locaux de la Mission catholique polonaise. La séance a été ouverte par le président du Comité le docteur R. Wilczek. Les participants ont accepté l’ordre du jour de la réunion ainsi que le PV de l’Assemblée Générale précédente.

Conformément à l’ordre du jour, l’inspecteur des écoles, le docteur E. Pomorski a présenté un état des lieux des écoles dans les différentes régions. Aucun changement important n’est à signaler en principe en ce qui concerne le nombre d’écoles ainsi que le nombre d’enfants qui les fréquentent.

S’ensuivit une discussion assez animée durant laquelle furent soulevés différents points : nécessité d’une plus grande attention et implication de l’inspectorat dans ce qui se passe dans les régions, choix des manuels scolaires, relever le degré d’attractivité des écoles. En principe, les comités locaux ne doivent pas faire face à de plus grandes difficultés dans la recherche de moyens matériels. Il faut également souligner, en plus du bien-fondé des remarques précédentes, qu’il existe un besoin constant de convaincre les parents afin qu’ils comprennent que la connaissance d’une langue supplémentaire, outre le fait qu’elle renforce le lien de leurs enfants avec leur pays d’origine, peut leur procurer aussi de meilleures opportunités professionnelles.

À propos des besoins dans les régions pour lesquels l’intervention de l’inspecteur pourrait être profitable, il est demandé aux comités locaux d’en informer le Comité des écoles, éventuellement l’inspecteur.

 Les colonies de vacances de 1976

Le directeur en sera le père Docteur B. Kurzawa. Il est prévu d’organiser des périodes de 3 semaines : premier groupe du 3 au 24 juillet, second groupe du 26 juillet au 16 août. Le coût d’une journée s’élève à 120 francs, le coût pour les 3 semaines à 2.520 francs. A cette somme il faut ajouter un montant forfaitaire de 25 francs pour couvrir les dégâts, l’utilisation du matériel, etc.

Le premier groupe sera composé d’enfants des régions de Mons, Charleroi, Liège, Centre et Limbourg ( Heusden et Waterschei ). Durant la deuxième période seront accueillis les enfants de Maasmechelen et d’Allemagne ainsi que, en fonction des disponibilités des enfants d’autres régions.

 On insiste pour que les comités régionaux qui envoient des enfants en colonie accordent plus d’attention à la sélection de moniteurs ayant les qualités requises. Pendant la durée des colonies, l’accès au centre en voiture sera interdit aux personnes étrangères au service. En principe, il sera interdit de camper et de séjourner dans le parc sans l’accord de la direction des colonies. Les visites des parents ne seront possibles que les dimanches.

Après les colonies pour les enfants, le Cercle des anciens scouts va organiser deux semaines de vacances pour adultes, particulièrement à destination des pensionnés. Des informations détaillées seront annoncées dans des communiqués spécifiques.

Situation financière du Comité des Ecoles

Le trésorier J. Rzemieniewski a fait un compte rendu de la situation financière du Comité des Ecoles. Il a, en outre, exposé la liste des travaux réalisés depuis les dernières vacances, principalement par les membres du Cercle des anciens scouts ainsi que par Z. Bardo et L. Czak. Il a aussi fait part des travaux et améliorations prévus avant le début des colonies. C’est la « Commission bâtiment » qui veille à la bonne réalisation de tous ces travaux.

Le besoin se fait sentir de créer une commission similaire pour prendre en charge le parc. Le fait que le président du Comité des Ecoles soit botaniste de formation va faciliter les choses. Certaines améliorations vont également être mises en œuvre suite au rapport remis par la commission diligentée par la commune de Comblain-Fairon.

15-ème anniversaire du Centre de vacances

Cette année, il y aura 15 ans que le Comités des écoles a fait l’acquisition du Centre de vacances à Comblain-la-Tour. Il a été décidé de célébrer cet anniversaire en inaugurant une « salle historique » dans laquelle seront conservées toutes les archives liées au séjour des Polonais en Belgique. Cette salle portera le nom de « Salle Charles Prus-Piolunowski », belge d’origine polonaise, qui à chaque occasion soulignait son appartenance à la nation polonaise. Il a mis sur pied en 1920 à Bruxelles et a présidé le comité « Pro Polonais » dans le but de venir en aide aux soldats polonais en guerre contre le bolchévisme. Après son décès en 1964 et la dissolution de Pro Polonais, de l’argent liquide et des titres ont été remis au Comité des Ecoles pour l’aménagement du Centre de vacances. La cérémonie se déroulera le dimanche 16 mai et débutera à 11 heures par une messe célébrée par le recteur H. Repka.

Nous allons inviter la famille de feu Ch. Prus-Piolunowski ainsi que les représentants de tous les comités centraux des organisations polonaises indépendantes et les représentants régionaux de ces mêmes organisations.

Nous allons également inviter les personnes qui, dans les premières années d’existence du Centre, y ont apporté une attention particulière, ne ménageant ni leurs forces, ni leur temps, ni leur argent. Les comités régionaux sont chargés de proposer des noms au Comités des Ecoles.

Le prix du vin d’honneur et du repas s’élève à 250 francs par personne. Étant donné les places disponibles au réfectoire, le nombre de participants a été limité à 120 personnes.

Fête du printemps

Comme d’habitude, la fête du printemps annuelle se déroulera le dernier dimanche de juin, à savoir le 27 juin. Le prix de l’entrée a été fixé à 40 francs. Pour animer le programme, il sera fait appel à une troupe artistique en dehors des frontières de la Belgique.

Après une discussion sur des questions organisationnelles, le docteur R. Wilczek a clos la réunion en remerciant tous ceux qui y ont participé et y ont pris la parole. Toutes les déclarations étaient motivées par l’intérêt porté à l’enfant polonais et au Centre de vacances qui, à juste titre, fait la fierté du Comité des Ecoles.

Cet intérêt croît sans cesse et c’est sans doute la plus belle des récompenses pour ceux qui, il y a 25 ans, ont porté le Comité des Ecoles sur les fonts baptismaux, ceux qui, durant toute cette période, sont restés à leur poste.

Le docteur Wilczek a, une fois de plus, exprimé sa reconnaissance aux hôtes venus d’Allemagne, le père C. Kiek et monsieur M. Długosz. La collaboration initiée il y a quelques années continue à se développer au mieux et au profit des objectifs communs des deux organisations.

                                                                                                           ( j. n. ) 1

1 Józef Rzemieniewski

 Merci à André Karasinski pour la traduction

0736
0736 : COMBLAIN-LA-TOUR : Assemblée générale de PMSz de 1976 : Narodowiec du 07/04/1976.
0737
0737 : COMBLAIN-LA-TOUR : Corvée peinture : ( ? ).
0738
0738 : COMBLAIN-LA-TOUR : Devant le réfectoire : Bardo ( ? ), le fils ainé de Mr Bardo ; … ; Zbigniew Blaszka ; et devant Zbigniew, c’est Nadine Kucharzewski. ( collection Zdzisław Blaszka ).
0739
0739 : COMBLAIN-LA-TOUR : Devant l’Ourthe : Mme Anna Blaszka ( la maman de Zdzisław Blaszka ) ; au milieu, Mme Kucharek ; à droite au fond Mme Walczynska M. ( l’ancienne présidente de Matki Rozancowej de Tertre ) ; et à droite devant Mme Stepien Marianna, ( la grand-mère de Raymond Mielcarek ) ; la petite fille, Lodzia Kucharek ; au fond avec des lunettes, Mme Franciszka Grzesgowiak. ( collection Zdzisław Blaszka ).
0740
0740 : COMBLAIN-LA-TOUR : Où ? : ( ? ) ; ( ? ). ( collection Zdzisław Blaszka ).
0741
0741 : COMBLAIN-LA-TOUR : Devant le réfectoire : Devant, les 2 garçons, ce sont les frères Konarski, à droite accroupi Bogdan et l’autre à gauche, Jean ; au fond, des moniteurs avec Danusia Gruszczynska ; Kurek Heniek ; Raymond Mielcarek ; Richard Chmielecki ; Leszek et Stefan. ( collection Zdzisław Blaszka ).
0742
0742 : COMBLAIN-LA-TOUR : Ognisko : ( ? ) ; … ; Violette Kiełbowicz ; ( ? ) ; …
0743_1979
0743 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1979 : Ognisko : Fabienne Laffut ; ( ? ) ; … ; Hélène Piech ; Cécile Danielewski ; Michel Konarski ; Christine Piech ; Béatrice Laffut ; Irène Malek ; ( ? ) ; …
0744
0744 : COMBLAIN-LA-TOUR : Ognisko : ( ? ) ; … ; Ks Kurzawa ; ( ? ) ; …

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s