0101 – Revisitons Comblain ( 4 ) : Le Café Colson

En continuant vers la gauche, le bâtiment suivant – voisin de la villa Hody – était, à une certaine époque, lui aussi un café : Le Café Colson ( photos 651 à 654 ).

En effet, Comblain n’échappait pas à la règle. Il fut un temps où, dans tous les petits villages, il y avait l’embarras du choix quand il s’agissait de se désaltérer. Le Café Colson était l’un des nombreux cafés du village où l’on servait le « pèkèt ».

Depuis quelques années, quand on se promène à Comblain, la première impression qui nous vient, c’est que le village semble endormi. Il y a bien quelques commerces locaux, mais ils n’ont pas l’air de crouler sous la foule. Il y a bien une pharmacie … un funérarium … mais plus de magasin de souvenirs. Et si vous cherchez un petit bistrot … pour vous sustenter, inutile d’aller au café des Sports … il est fermé. Le seul endroit sympa où on peut encore boire un verre c’est à la supérette de Mr. Wen.

L’Hostellerie Saint Roch est fermée elle aussi… et cherche désespérément un hypothétique repreneur.

Où sont les touristes, les pêcheurs, les promeneurs, les amoureux des Ardennes ?

Nous avons connu un Comblain plus dynamique. Et avant nous, c’était encore plus … pétillant.

J’en veux pour preuve les nombreux cafés, hôtels, restaurants et villas qui faisaient la fierté du village.

À présent, même quand on passe devant, on a du mal à croire qu’ici, c’était un bistrot, là, un hôtel, et là plus loin, un commerce. Et pourtant …

Qu’est-il arrivé à Comblain ?

La petite histoire de Comblain, c’est un peu comme une profonde respiration … il y a eu des moments intenses et des moments de relâchement … des rues pleines et puis des rues désertes … une activité débordante et puis comme un engourdissement.

L’arrivée des ouvriers, pour travailler aux carrières et pour construire le chemin de fer, a permis de remplir tous les petits cafés du village ; la loi Vandervelde ( 29/08/1919 ) qui entendait lutter contre les ravages de l’alcoolisme, mettra un frein à l’essor et à la survie de bien de ces petits cafés …

L’arrivée du chemin de fer et des congés payés a attiré, ici, plein de monde. Les hôtels de Comblain se sont alors multipliés. Mais la mode des voyages plus lointains et des vacances plus exotiques les a éloignés.

L’idée géniale d’organiser, dès 1959 à Comblain, un gigantesque festival de jazz, a fait connaître l’endroit bien au-delà des frontières. L’arrêt du festival, en 1966, a mis fin à une success-story aussi éphémère qu’inattendue.

L’arrivée des polonais – qui se sont installés dans l’ancien Hôtel du Parc – a permis de prolonger la vocation internationale du village. Les enfants qui passaient là leurs vacances venaient non seulement de Belgique, mais aussi de France, d’Allemagne, d’Angleterre, des Pays-Bas et de Pologne. Mais là aussi, avec le temps, une certaine lassitude a eu raison de l’enthousiasme … et le Centre Millennium a connu sa traversée du désert.
Heureusement, le camping « le Rocher de la Vierge » a tenu le coup, mais ses adeptes sortent-ils du camp ?

Il y a peu de chance que les estaminets, comme le Café Colson, réouvrent leurs portes, mais ils restent les témoins  d’une époque où tout semblait  possible, ils étaient ces lieux qui créaient du lien,  où s’organisait la vie sociale des quartiers …

La nostalgie a du bon quand elle nous relie à notre histoire passée, à notre vécu ; quand elle donne du sens à certaines de nos actions…

Aujourd’hui, des passionnés tentent de redonner du lustre à Comblain en réorganisant un nouveau festival de jazz … aujourd’hui, les polonais reviennent … timidement … mais sûrement. Et si c’était reparti ?

30/01/2017 – JP Dz

0651
0651 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le café Colson.
0652
0652 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le café Colson.
0653
0653 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le café Colson.
0654
0654 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le café Colson et le quartier Po d’la.
0655
0655 : COMBLAIN-LA-TOUR : Devant le café Colson.
0656
0656 : COMBLAIN-LA-TOUR : Devant le café Colson.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s