0090 – Le sérieux

Vacances à Comblain, ce n’était pas synonyme de laisser-aller … bien au contraire.

Ce qui frappe, quand on prend le temps d’analyser les photos de l’époque, c’est le sérieux qui domine quand il s’agit de montrer de quoi on est « capable ».

Fabriquer le feu de camp, l’allumer et l’entretenir demande du sérieux. Dans ce domaine, il y a quelqu’un qui semble être l’éternel préposé … Alexandre Persich.

Si vous allez revoir les photos 105 et 106 ( article 21 ), c’est déjà Alexandre qui est à la manœuvre. Sur la photo 553 ( article 87 ), c’est encore lui.

Sur les photos 575 et 576, en annexe, c’est toujours lui. D’ailleurs, je n’ai aucune photo de lui … sans feu de camp ! Bizarre ! La gentillesse d’Alexandre et son envie d’aider – et de bien faire les choses – expliquent sans doute qu’il ait été si souvent de corvée. Merci Alexandre.

Mais le sérieux s’exprime aussi – et surtout – lors de l’élaboration des spectacles.

Les photos 577 et 578 illustrent l’un de ces moments forts. Theresia Sierkowicz ( la blonde ), Alice Bardo et ( ? ) ont présenté, ce jour-là, un corps de ballet. J’ignore si c’est « Le lac des cygnes » ou « Casse-noisette » qui les a inspirées … ou bien si c’était une libre interprétation …. Mais force est de constater qu’elles y ont mis tout leur cœur.

Tout y est : la grâce, la posture, le costume, le sourire et le sérieux. Je ne doute pas que la danse était parfaite et leur succès total. Si quelqu’un possède d’autres photos de ce spectacle, merci de partager.

Quant aux danseuses, BRAVO et racontez-nous d’où vous est venue cette idée et comment l’avez-vous finalisée ?

Notez que sur la photo 71 ( article 12 ), c’était déjà Theresia Sierkowicz et Alice Bardo qui présentaient un spectacle de danse.

À d’autres moments, le sérieux prenait la forme des détails mis en œuvre.

Les costumes des photos 579 et 580 prouvent le souci d’aller au fond des choses. Et quand on sait le peu de moyen dont on disposait sur place, on se demande comment tout ça a pu voir le jour.

Ça veut dire – aussi – qu’en amont, il y avait une gigantesque envie de bien faire ! Je mesure toute l’imagination qu’il a fallu pour inventer … toute l’intelligence qu’il a fallu pour concevoir … toute la patience, pour convaincre … toute la créativité, pour concrétiser … et tout l’amour, pour finaliser.

Comblain-la-Tour c’était un formidable réservoir de pensées positives … un formidable réservoir d’amour.

21/11/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien

0575_1974
0575 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1974 : Ognisko : Alexandre Persich surveille le feu ;  Michel Konarski, Jozef Pachel et Jef Rozenski dans un sketch qui mettait en scène des mendiants …

0576

0576 : COMBLAIN-LA-TOUR : Ognisko : Devant le feu, Alexandre Persich et Jean-Pierre Dziewiacien ; Assis : ( ? ) ; …. ; Ks Kurzawa ; … ; Annie Nowicki ; Zosia Król ; Mme Pelagie Nowicki ; … ; ( ? ).

0577_1962
0577 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1962 : Corps de ballet devant le perron : ( ? ) ; Thérèsia Swierkowicz ; Alice Bardo.
0578_1962
0578 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1962 : Corps de ballet devant le perron : ( ? ) ; Thérèsia Swierkowicz ; Alice Bardo ; ( ? ).
0579_1976
0579 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1976 : Spectacle de danse : ( ? ) ; …. ; ( ? ).
0580_1976
0580 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1976 : Spectacle de danse : ( ? ) ; …. ; Mme Załobek, la maman de Francine et Georges.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s