0047 : La messe à l’église de Comblain

Si le mardi, c’était le marché, le dimanche, à Comblain, c’était la messe… obligé.

Essentielle pour les uns, contrainte pour les autres, personne n’y échappait ; personne n’aurait osé dire à Ks Kurzawa : « Benh, ce matin, non, je n’ai pas très envie d’y aller. Ce sera pour dimanche prochain… Mais merci d’avoir pensé à moi… ». Impensable.

Les seuls qui avaient une bonne excuse pour ne pas y aller, c’était les cuisinières qui étaient indispensables pour la préparation du repas dominical. D’autant plus, que ce jour-là, tout une série de parents débarquaient à la colonie pour voir leurs enfants.

Donc, la tradition immuable faisait que le samedi déjà, on se rendait à l’église pour « répéter » les chansons.

On aurait peut-être pu le faire dans le réfectoire… mais à l’église… il y avait la dimension spirituelle en plus ; et nos vocalises s’élevaient mieux vers le ciel. Il y avait comme une ligne directe. Les voies du Seigneur sont impénétrables !

Le dimanche matin, tout le monde était « endimanché » ; c’était encore le temps où les habits du dimanche n’étaient pas ceux de tous les jours – photo 248. On se rangeait en file indienne – plus sérieux et plus concentrés qu’en semaine – et la joyeuse troupe s’ébranlait vers le haut du village. Je me suis souvent demandé ce que devaient penser les riverains de ce pèlerinage hebdomadaire. Ça avait de la gueule.

Une fois dans l’église, Ks Kurzawa attendait patiemment que tout monde soit installé sur les bancs, les spiewnik de la messe en main et que le brouhaha cesse. Parfois, il fallait quelques longues minutes.

Dès que le silence s’imposait, la cérémonie commençait. Elle était concélébrée avec d’autres prêtres ( les « guest » présents ) ou avec les séminaristes qui nous accompagnaient tout le long des colonies et partageaient notre « ordinaire ».

L’église était mignonne. Elle avait été restaurée récemment. Mais savez-vous dans quelle circonstance ?

L’église de Comblain-la-Tour – dédié à Saint-Clément – a été bâtie en 1743 sur les bases d’un ancien édifice. Juste après la deuxième guerre mondiale, elle était en piètre état.

Le curé d’alors, l’abbé Pesser, a certainement supplié avec persuasion le Saint Patron de la paroisse pour lui venir en aide. Et ses prières n’ont pas été veines. Encore un effet de la fameuse ligne directe.

L’aide divine s’est manifestée sous forme d’un G.I. américain du nom de Joe Napoli.

Joe Napoli connaissait les Ardennes Belges puisqu’il avait séjourné à Xhoris pendant la bataille des Ardennes.

Il s’était lié d’amitié avec la famille Pirotton et les Distrée de Comblain-la-Tour.

Après la guerre, passionné de jazz et imprésario de Chet Baker, il a eu l’idée de créer le festival de jazz de Comblain-la-Tour, qui a perduré entre 1959 et 1966 ; ce qui fera sans doute l’objet d’autres articles

Ce sont les premiers bénéfices du Festival de Jazz qui permettront la restauration du toit de l’église.

Les habitants de Comblain lui sont particulièrement reconnaissants, encore aujourd’hui. Vous pouvez encore voir des traces de cette reconnaissance sur la façade d’une des maisons de la Rue des Écoles, au n° 16 ; c’est la rue qui relie la maison polonaise à l’église et que nous empruntions pour rejoindre la messe. Photo 253.

08/02/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien

 

0248
0248 : COMBLAIN-LA-TOUR : En route pour la messe à l’église : Francine Załobek ; Dominique Ogonowski ; ….
0249
0249 : COMBLAIN-LA-TOUR : Sortie de l’église : Alice Bardo ; Raymond Mielcarek ; Zdzisław Blaszka ; Georges Bardo ; … ( collection Zdzisław Blaszka ).
0250
0250 : COMBLAIN-LA-TOUR : Sortie de l’église : ( ? ) ; Mr Franek Bujanowski ; Mme Bujanowski ; …. ( collection Zdzisław Blaszka ).
0251
0251 : COMBLAIN-LA-TOUR : L’église – carte postale.
0252
0252 : COMBLAIN-LA-TOUR : L’église – carte postale.
0253
0253 : COMBLAIN-LA-TOUR : Hommage à Joe Napoli : Façade du 16 Rue des Ecoles.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s