0045 – Le château Detienne ( 2 )

Le château Detienne ( 2 ) :

L’intérieur du château était cossu ( photo 237 ).

La fameuse pièce – qui servait de bureau au directeur de la colonie, et où nous évitions de passer, ou alors le moins de temps possible – était à l’origine un petit salon ou un fumoir.

Elle était décorée richement. Sur la cheminée, derrière la splendide horloge, un miroir imposant.

Dans ce miroir, par reflet, on peut apercevoir le portrait d’un vénérable personnage largement décoré.

Si on en juge par sa prestance, sa moustache et par l’épée qu’il porte sur sa droite, il devait s’agir probablement de quelqu’un d’important.

Moi, il me donne la chair de poule. Je n’aimais déjà pas beaucoup cette pièce avant…

Elle a toujours représenté « l’autorité ».

Les rares fois que j’ai été « invité » à m’y présenter, c’était pour me faire engueuler…

Ks Kurzawa, assis derrière son bureau, avait une manière très personnelle d’imposer sa discipline.

Je l’ai entendu rarement crier… mais les mots qu’il prononçait étaient lourds de sens.

Tout compte fait, je préfère cette pièce comme elle était à l’origine, avec les fauteuils confortables et une table conviviale.

Avez-vous remarqué, à gauche, sur le divan ? Manifestement, il y a une dame assise… à moins que ce soit un ectoplasme ?

Sur la photo 238, la même pièce avec quelques changements.

Le mobilier est le même, mais les tableaux ont changé. Comme l’angle de la prise de vues est différent, on peut voir le plafond et le lustre. Le plafond est resté le même.

Ce bureau a fait l’objet d’une restauration minutieuse. Ceux qui étaient présents lors de notre week-end de septembre 2015, ont pu voir les travaux en cours. Je profite de l’occasion pour remercier chaleureusement les gestionnaires actuels de la maison qui ont à cœur d’entretenir, avec beaucoup d’amour, ce patrimoine inestimable. Un tout grand merci à eux et BRAVO pour leur dévouement.

La photo 239, montre les voisins immédiats du château.

On peut lire sur l’écriteau, tout au-dessus du bâtiment : « Confections pour hommes ».

Il s’agit en fait de la maison du tailleur Dabée, et à droite de la photo, une des pompes publiques du village.

La photo suivante ( 240 ) montre la même maison en 2015.

Juste à côté, l’autre bâtisse, c’est l’Hôtel Rorive ( photo 241 ). Ce sympathique hôtel, qui affiche joyeusement sa spécialité – la Stella Artois – a tout pour me plaire. Avez-vous remarqué, sur la carte postale de l’époque, le n° de téléphone de l’établissement ? « 293 »…

25/01/2016 – Jean-Pierre Dziewiacien

0237
0237 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le Château Detienne – intérieur.
0238
0238 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le Château Detienne – intérieur.
0239
0239 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le Château Detienne : le voisin, le tailleur Dabée.
0240
0240 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : Le même bâtiment aujourd’hui.
0241
0241 : COMBLAIN-LA-TOUR : l’Hôtel Rorive.
0242
0242 : COMBLAIN-LA-TOUR – 2015 : l’Hôtel Rorive aujourd’hui : Ce n’est plus un hôtel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s