0215 – Dr Stefan Glaser

Après Monsieur Edward Pomorski, voici l’histoire d’une autre sommité qui a choisi de se faire enterrer modestement dans le petit cimetière de Comblain-la-Tour : Dr Stefan Glaser.

C’est André Karasiński qui vous raconte cette biographie impressionnante.

« Stefan Glaser est né le 20 janvier 1895 à Tarnów. Il décédera le 30 Avril 1984 à Bruxelles. Il est enterré au cimetière de Comblain-la-Tour, aux côtés de son épouse Marta.

 Professeur et avocat, il a commencé ses études de droit à Vienne et les a continuées à Lvov où il a obtenu, en 1918, le titre de docteur. Il a obtenu le titre de docteur habilité1 à la Faculté de droit de l’Université Jagellonne à Cracovie, dans le domaine de la procédure pénale et du droit pénal. Dans les années 1920-1924, il a enseigné à l’Université catholique de Lublin, où il a également exercé la fonction de doyen de la Faculté de droit. En 1924, il a déménagé à l’Université de Vilnius, où il a occupé la chaire de droit pénal et de procédure pénale.

 En 1930, il a été l’initiateur et l’un des signataires de la « Protestation de Brześć » dans laquelle, avec de nombreux professeurs d’université polonais, il s’est élevé contre l’arrestation de députés de l’opposition, 2 contre leur emprisonnement à la citadelle de Brześć et leur condamnation dans ce que l’on a appelé le « Procès de Brześć ». En guise de représailles, il a été privé de sa chaire à l’université et, en 1934, à 39 ans, il « a été admis » à la retraite. Par la suite, et jusqu’au déclenchement de la guerre, Stefan Glaser a travaillé comme avocat à Varsovie. Il a pris part à plusieurs procès politiques célèbres, en défendant, entre autres, Stanisław Cywiński, Stanisław Mikołajczyk, Władysław Tempka. Il a également représenté Stanisław Kot. Tout au long de cette période, il a poursuivi ses travaux scientifiques et a publié plusieurs livres et plus d’une centaine d’articles et de publications diverses.

 Après la défaite de septembre 1939, il s’est enfui en France, où il a rejoint le gouvernement polonais en exil du général Sikorski.3 Il était, entre autres, le représentant du gouvernement à la Commission des crimes de guerre des Nations Unies. Durant la seconde guerre mondiale, en Angleterre, il a été l’initiateur, le co-fondateur et ensuite le doyen de la Faculté polonaise de droit à l’Université d’Oxford ainsi que le co-organisateur de la Faculté polonaise de médecine à l’Université d’Édimbourg et de l’École polonaise d’architecture près l’Université de Liverpool. Il a aussi été un des membres fondateurs de la Société scientifique polonaise à l’étranger.

 Après la guerre, Stefan Glaser a enseigné à l’Université de Liège, à l’Université catholique de Louvain et, pour un temps, à l’Université de Gand. Il est devenu une sommité mondiale dans le domaine du droit pénal international. Il a été l’un des initiateurs de la Convention sur l’imprescriptibilité des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, qui a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 26 novembre 1968.

 Stefan Glaser était un partisan de la coopération internationale et de l’intégration européenne. Il a participé au « Congrès de l’Europe » de La Haye où, le 8 mai 1948, au forum du Comité de la culture, il a présenté un rapport dans lequel il a plaidé pour que l’intégration en Europe ne se réalise pas seulement sur les plans politique et économique, mais également sur le plan éducatif. À cette fin, il a proposé, entre autres, la création d’une université internationale ».

Traduit et présenté par : André Karasiński

Source : https://pl.wikipedia.org/wiki/Stefan_Glaser

  1. L’habilitationest la plus haute qualification universitaire qu’une personne puisse recevoir dans certains pays, notamment européens. Faisant suite à un doctorat l’habilitation exige du candidat la rédaction d’une deuxième thèse, soutenue devant un jury analogue à celui du doctorat. Tandis qu’aux États-Unis, en Grande-Bretagne et dans la plupart des autres pays le doctorat est suffisant pour enseigner à l’université, dans certains autres pays (en Autriche, en Suisse, en Suède, en Bulgarie, en Pologne, en République Tchèque, en Roumanie, en Slovaquie en Estonie en Hongrie,…), seul ce supplément ouvre à l’enseignement académique ou à certains postes d’enseignement (niveau supérieur du professorat). En France, existe l’habilitation à diriger des recherches.
  2. Au maréchal Piłsudski.
  3. Après la défaite française de juin 1940, ce gouvernement ira s’installer à Londres.

 PS : Le Docteur Stefan Glaser était aussi brillant que discret. Malgré toutes nos recherches, nous n’avons pas trouvé de photo de lui ! Si quelqu’un possède une photo, ce serait gentil de la partager. Merci d’avance.

1610
1.610 : COMBLAIN-LA-TOUR : Tombe de Monsieur et Madame Stefan Glaser.

Et voici 2 photos du Dr Glaser ; Grand merci à Piotr Rozenski.

1610_b_Glaser
Dr Glaser
1610_c_Glaser
Dr Glaser
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1.611 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1.612 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
1613
1.613 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
1614
1.614 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1.615 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1.616 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
1617
1.617 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1.618 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1.619 : COMBLAIN-LA-TOUR : Au fil de l’Ourthe.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s