0199 – Revisitons Comblain ( 21 ) : Le tunnel

Puisque nous sommes dans le coin – rive droite, derrière les carrières, entre Comblain-au-Pont et Comblain-la-Tour – il m’apparaît opportun d’évoquer aujourd’hui un phénomène étrange qui nous surprenait quand, enfant, nous arrivions en train à Comblain-la-Tour.

Souvenez-vous … jusqu’à la gare de Comblain-au-Pont tout allait bien … Une fois que le train quittait la gare … presque tout de suite … nous étions plongés dans l’obscurité ! C’était comme si on nous demandait de fermer les yeux parce que la surprise allait apparaître … C’était presque comme avant un cadeau … Et au bout de quelques minutes, la lumière du jour réapparaissait et on était à … Comblain-la-Tour ! ! !

Le jour du retour, c’était tout aussi étrange … à peine le train avait-il quitté la gare de Comblain-la-Tour … qu’une sorte d’obscurité nous enveloppait … comme si notre chagrin de quitter la colonie trouvait un écho jusque dans la lumière du jour qui nous témoignait ainsi son désarroi !

Évidemment, ce phénomène n’avait rien d’étrange. Dommage. L’explication est d’une banalité affligeante : entre ces deux gares, il y a un tunnel … « le tunnel de Comblain ». Alors bien sûr, ce n’est pas le « Gothard », nous n’étions pas en route vers la Suisse pour des vacances à la neige … nous n’avions pas de « ski » avec nous … quoique … les « ski » ne manquaient pas … c’était même la terminaison la plus répandue pour la plupart de nos noms de famille. N’empêche que nous avions Notre tunnel et, même si les 393 mètres étaient franchis en quelques minutes, de l’autre côté c’était … chez nous.

Ce tunnel, nous l’avons pratiqué souvent sans jamais le voir vraiment. Les quelques photos d’aujourd’hui combleront cette lacune. Le plan ( doc 1.475 ) situe l’emplacement de l’ouvrage d’art. Les autres photos illustrent les entrées et sortie, hier et aujourd’hui.

Pour être complet, j’ajouterais : « On a commencé le creusement du tunnel de Comblain en amont du village, du côté de la Heid Keppenne ( c’est-à-dire du côté de Comblain-la-Tour ), le 15 janvier 1864. Nous ignorons la date de la fin des travaux. Notons que cet ouvrage d’art a une longueur de 393 mètres.

 Le premier train qui ait circulé sur la ligne de l’Ourthe, alors à voie simple, était un train de marchandises dont le voyage inaugural eut lieu le 18 juin 1866. Le 1er août 1866, c’est-à-dire treize jours après la mise en exploitation du service marchandises, le premier train de voyageurs passa par nos Comblain. L’arrivée du premier « convwè » ( nom wallon des premiers trains ) suscita une grande curiosité et provoqua dans la vallée et même au sommet des versants de l’Ourthe une affluence énorme de badauds venus des régions avoisinantes ( Condroz, vallée de l’Amblève, etc. ).

 La gare de Comblain-au-Pont fut ouverte le 18 juin 1866 pour le passage du premier train de marchandises. La gare de Comblain-la-Tour fut-elle également ouverte dès 1866 ? Nous l’ignorons, mais le premier chef de gare du village est cité en 1867 ». Les Échos de Comblain – Août 1966 page 61

« La construction de la ligne avait duré de très longs mois et avait déjà révolutionné la vallée. La main-d’œuvre était fort nombreuse. On est assez surpris d’apprendre par exemple qu’à Comblain-la-Tour « plus de deux cents ouvriers ont habité en 1864 – 1865 dont beaucoup avec famille et enfants », ce qui eut d’ailleurs pour résultat d’encombrer l’école en un temps où l’on ne s’étonnait guère de voir 75 ou 80 élèves ou plus encore dans la même classe. Certains de ces ouvriers se sont fixés chez nous et les Échos ont parlé de trois ou quatre d’entre eux dans leur numéro de novembre 1965 ». Les Échos de Comblain – Août 1966 page 57

Nous aussi nous reparlerons bientôt de ces braves qui ont été séduits par Comblain-la-Tour et qui y ont trouvé l’amour … tiens tiens … eux aussi ? Décidément Comblain-l’amour a toujours été la cité de l’amour !

26/11/2018 – JP Dz

1475
1.475 : Entre COMBLAIN-AU-PONT et COMBLAIN-LA-TOUR : Le tunnel : Plan représentant l’implantation du tunnel.
1476
1.476 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Oups ! Rectification : Ce tunnel n’est pas un tunnel de la ligne de l’Ourthe, mais celui qui est sur la ligne de l’Amblève à la sortie de la gare de Rivage. Les travaux : mise à 2 voies de la ligne de l’Ourthe. Francis Dadoumont
1477
1.477 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Entrée du tunnel, côté Comblain-la-Tour.
1478
1.478 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Entrée du tunnel, côté Comblain-la-Tour.
1479
1.479 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Entrée du tunnel, côté Comblain-au-Pont.
1480
1.480 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Entrée du tunnel, côté Comblain-la-Tour.
1481
1.481 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Entrée du tunnel, côté Comblain-la-Tour.
1482
1.482 : COMBLAIN-AU-PONT : Le tunnel : Entrée du tunnel, côté Comblain-la-Tour.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s