0195 – Pan Robert Wojda

« Le bonheur ne fleurit bien que dans la pénombre ». Cette citation d’Arthur Masson colle parfaitement au personnage auquel j’ai envie aujourd’hui de rendre hommage : Pan Robert Wojda.

Ne cherchez pas dans le dictionnaire, ni sur Wikipédia, vous ne le trouverez pas. Et si malgré tout vous persistez à chercher, vous en trouverez quelques-uns qui portent le même nom … mais ce n’est pas lui. Celui dont il est question aujourd’hui est le plus discret des hommes. Pourtant, il mérite largement que nous lui consacrions quelques lignes. Je m’excuse déjà, auprès de lui, de le mettre ainsi à la lumière …

Tous ceux qui sont passés, comme ça à l’improviste, par Comblain-la-Tour il y a quelques années – je veux parler des environs des années 2010 – en ont gardé un sentiment particulier … presque désagréable. C’est surtout le souvenir d’une odeur, forte, acre et déplaisante qui s’exhalait du parc. L’ail des ours avait envahi la totalité des lieux … on ne distinguait plus où étaient les allées, on ne savait plus où commençaient les pelouses … Et pour célébrer encore mieux sa victoire, l’ail empestait sa plus mauvaise haleine. C’en était presque écœurant. Du coup, notre merveilleux parc faisait pâle figure ; on aurait dit qu’il avait abandonné la partie !

Aujourd’hui, il est redevenu magnifique. Que s’est-il passé entre-temps ? Qui a pris sa défense ? Qui a relevé ce défi fou de rendre sa splendeur au « petit paradis » de notre enfance ? C’est Monsieur Robert Wojda.

Quand vous viendrez à Comblain-la-Tour, je vous encourage à flâner à travers ce havre de paix, à prendre du temps pour redécouvrir les lieux, à vous émerveiller devant tel arbre ou telles fleurs et surtout … à méditer sur l’incroyable travail qu’il a fallu pour rendre, à ce jardin, son lustre d’antan.

À présent, l’ail des ours a disparu. Elle n’a pas fait le poids devant la détermination du jardinier. Et ce n’est pas, non plus, un été caniculaire, plus une sécheresse historique et encore une tornade mémorable qui vont décourager ce travailleur acharné. À chacun sa manière de s’exprimer ! Mais rendre les choses plus belles – et parfois plus belles qu’elles ne le sont vraiment dans la vie ou dans la nature – n’est-ce pas la manière la plus altruiste de répandre le bonheur autour de soi ?

Inutile de chercher Pan Robert pour le féliciter. D’ailleurs, vous aurez beaucoup de mal à le trouver … sa discrétion est si importante pour lui, qu’il semble presque invisible. Si vous voulez vraiment le voir, cherchez le tracteur, il sera dessus ou à côté … il aura des outils en main … il sera en train de ratisser, de tailler, de tondre, de planter, de récolter, … Car en plus de l’avoir rendu « beau », il l’a rendu aussi « utile ». Aujourd’hui, des petits potagers, particulièrement bien implantés, fournissent les légumes avec lesquels les cuisinières font des merveilles et dont les enfants raffolent.

Et si par hasard, vous croisez quand même Pan Robert, n’allez pas le déranger … vous le mettriez mal à l’aise. Faites-lui un sourire et un petit signe de la main pour lui montrer votre gratitude. Il en sera ému et ne demande pas plus.

Pour qu’un jardin devienne un « Versailles », il suffit qu’il trouve Son jardinier … avec Pan Robert, nous, on a trouvé Le Nôtre.

29/10/2018 – JP Dz

PENTAX DIGITAL CAMERA
1.437 : COMBLAIN-LA-TOUR : Dans le parc : Le tracteur.
PENTAX DIGITAL CAMERA
1.438 : COMBLAIN-LA-TOUR : Dans le parc : Monsieur Robert Wojda, sur son tracteur.
1439
1.439 : COMBLAIN-LA-TOUR : Dans le parc : Monsieur Robert Wojda, au secours des arbres après la tornade.
1440
1.440 : COMBLAIN-LA-TOUR : Dans le parc : Lutek Kurek et Robert Wojda.
1441
1.441 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc.
1442
1.442 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc.
1443
1.443 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc.
1444
1.444 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc.
1445
1.445 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc.
1446
1.446 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s