0083 : Sophie Swierkowicz

Sophie Swierkowicz vous parle de son Comblain :

Comme je le peux, je vais essayer de relater les quelques photos … mais je ne me souviens que de temps en temps de prénoms, sans plus. Ces souvenirs remontent si loin, mais étrange aussi, proches dans le cœur.

Mes souvenirs se résument principalement aux balades habituelles de Comblain-La-Tour à Comblain-au-Pont, pas très fan – déjà à l’époque – de la marche, je repérais les pierres sur le chemin afin de m’orienter sur le nombre de kilomètres et mètres encore à parcourir pour rentrer au bercail ; hé oui pas très sportive …

La venue des anglais a également marqué un séjour par la diversité de ces arrivants bien sympas. Je pense même que les petites anglaises ont charmé plus d’un garçon à cette époque  » à nous les petites anglaises …« . Ceci dit avec humour bien sûr.

Les feux de camp, j’adorais, des moments de joie, de convivialité, de complicité, d’amusement, tout était chaleureux.

Les petites amourettes par-ci par-là, les petits bonheurs et parfois les grandes peines qui faisaient le lot des périodes passées à la Maison Polonaise ; des destins confirmés ou avortés, qui sait ?

Les arbres, j’ai adoré cet épisode, ils parleront peut-être ou raviveront de bons souvenirs.

Qu’il est loin ce temps d’insouciance où le matérialisme a pris le dessus, où certains ont prôné la démonstration de leur « moi je » et une soi-disant réussite sociale pour jeter de la poudre aux yeux. Pas de jugement, loin de là, juste une petite parenthèse pour mieux ressentir les merveilleux moments de ces années passées à Comblain.

Tertre est resté une partie en moi et je constate sur le blog, à mon grand plaisir, que certains sont restés en superbe connexion.

C’est avec une grande émotion que je te transfère ce message pour compléter le blog des Anciens de Comblain.

Il me reste encore quelques photos ( peu ) que je transférerai ultérieurement.

Bien à vous.

03/10/2016 – Sophie Swierkowicz

0516
0516 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1963 : Dans le parc : Sophie Swierkowicz ; Sabine Matyjaszyk. Pas encore inscrite pour les vacances à la Maison Polonaise, mais probablement pour rendre visite à une connaissance qui s’y trouvait. À ma gauche, une copine qui se prénomme Sabine … suivant l’inscription au dos de la photo sans plus de précisions, oui c’est très lointain dans le temps.
0517
0517 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1964 : Ognisko : Jean Paluszkiewicz ; ( ? ) …….. 1964 ( sauf erreur ) : le gamin qui fait le poirier est Jean-Jean Paluszkiewicz ( Ksmp Liège ).
0518
0518 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1966 : Devant la maison : A gauche Jean-Jean Paluszkiewicz, Mirka à côté de moi et derrière Christiane et François. A côté de François, Bernard Lukasczyk, le moniteur … les autres je ne sais plus.
0519
0519 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1966 : En balade : Sophie Swierkowicz, Helene, Mirka.
0520
0520 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1966 : En balade, le long du chemin de fer : En avant plan, Hélène, Sophie, Mirka, derrière à gauche clin d’œil de Jean-Jean.
0521
0521 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1967 : Dans le parc : Sophie Swierkowicz ; Yolande Hordynski.
0522
0522 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1967 : Devant l’Ourthe : Sophie Swierkowicz, Yolande Hordynski, Mirka.
0523
0523 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1967 : Devant l’entrée de la maison : Yolande Hordynski.
0524
0524 : COMBLAIN-LA-TOUR – 1967 : Devant le perron : Qui reconnaît qui ? Kazimir Kielbowicz ( de face, tout en haut ) ; … ; Jurek Stoj ; Yolande Hordynski ; Sophie Swierkowicz ; …
0525
0525 : COMBLAIN – 1967 : Halte au village : Halte village, Comblain-la-Tour ou Comblain-au-Pont ? Sophie Swierkowicz et Yolande Hordynski ( 2 et 3ème ) entourées des petites anglaises ( ? ).
0526
0526 : COMBLAIN – 1967 : En promenade : A droite, Yolande Hordynski et Sophie Swierkowicz avec ( ? ) … Repos sur un tronc d’arbre dans une plaine d’un petit bois … mais où ?

 

 

Publicités

7 commentaires sur “0083 : Sophie Swierkowicz

  1. Photo 526. La demoiselle qui se trouve au centre de la photo, celle qui tient une guitare, est plus que probablement Barbara Czarny-Karaś, la chef-monitrice anglaise.

  2. Bonjour Sophie. Très heureux de te lire. Sur les photos de 1967 je ne reconnais pas Helena Wocheń. Il me semble pourtant qu’à l’époque vous étiez inséparables.

    • Non ce n’était n’est pas Helena mais sa sœur Kristine qui était en 1967. Inséparables ? possible puisque toutes deux du KSMP de Liege ou Kristine était une voix de notre groupe.
      Mais je pense avoir été en relation amicale, plus souvent avec Mirka, Helcia et Yolande.
      Très heureuse aussi d’avoir ton message, tout comme celui de Raymond; vous étiez déjà soudés par l’amitié qui continue encore je crois. Vous êtes un souvenir inoubliable de Tertre et comme je l’ai dit dans mon récit, une grande partie de bonheur dans ma période de Comblain.
      PS : il me semble que pour beaucoup, suivant les commentaires, que la monitrice anglaise a laissé de bons souvenirs aussi et c’est formidable de se rappeler de ce passage des petites anglaises.
      À bientôt pour d’autres reportages sur le passé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s