0014 – Les 2 gares

Bonjour à tous et à toutes,

À l’époque, à Comblain-la-Tour, il y avait : 2 gares.

Une « magnifique » qui nous accueillait quand nous arrivions pour passer nos vacances et une deuxième « horrible » par laquelle nous devions passer pour retourner à la maison.

Celle de l’arrivée, nous annonçait des heures et des jours de bonheur.

Celle de retour, nous plongeait, pour des mois, dans une tristesse « épouvantable ».

Dès que nous débarquions sur le quai, ce qui était fabuleux, c’est le sourire qui s’affichait sur tous les visages.

Parfois, nous étions accueillis, sur le quai, par des enfants et des adultes qui étaient déjà présents à la maison polonaise.

C’est alors une longue file bruyante et colorée qui s’étirait sur la petite route qui sépare la gare du centre Millennium.

On aurait dit un pèlerinage… vers la terre promise, avec les bagages en plus.

Une fois la grille franchie, ce n’était qu’embrassades et effusions de plaisir. Nous étions enfin chez nous.

Pendant toute la durée du séjour, plus personne n’attachait aucune importance à la gare ; au contraire, on essayait de l’oublier.

Mais on savait bien, tous, que la prochaine fois qu’on y passerait… se serait beaucoup moins amusant.

Quand on allait vers le « camp des Gitans », nous étions bien obligés de passer devant. Mais nous l’ignorions superbement.

Elle n’existait pas. Combien d’entre nous n’ont pas rêvé de la faire disparaître définitivement – comme ça – d’un coup de baguette magique – pour rester à Comblain-la-Tour pour toujours ?

La fin du séjour finissait toujours par arriver. Malheureusement. Le jour du départ, il y avait aussi des embrassades, mais les baisers avaient un autre goût… ils étaient salés.

La longue file qui s’étirait alors vers la gare, avait moins de panache qu’à l’arrivée.

Les valises paraissaient beaucoup plus lourdes, les cœurs aussi. On traînait les pieds. On aurait dit un enterrement.

Ne vous fiez pas aux sourires sur ces photos-là.

Une fois les appareils rangés dans leurs étuis, on voyait les yeux se noyer, les gorges se serrer, les visages s’assombrir, les mots s’étouffer, les rires sonner faux. C’était à celui qui n’allait pas pleurer… ou alors le dernier… mais qui pleurait quand même.

Et quand le train arrivait, c’était le dernier baiser, le dernier câlin, le dernier mot gentil, le dernier sourire…

À Comblain-la-Tour, il y avait 2 gares… je n’aimais pas celle du départ.

Sur la photo 77 : à l’avant-plan, les 2 petits garçons : Eric Kotarzewski ; ( ? ) ;

–          Au premier rang : Philippe Pietka ; ( ? ) ; Dominique Stefanski ; Dominique Ogonowski ; Patricia Jakobowski ; Liliane Kieltyka ; Isabelle Swiderski ; Christiane Switon ;

–          Au deuxième rang : Georges Bardo ; les sœurs Milik : Charlotte et Karine ; Fabienne Laffut.

 Sur la photo 78 : 1979 : à l’avant plan, les 2 petits garçons accroupis : ( ? ) ; le blond : Janusz Latkowski ? ;

–          Thérèse Spiewak ; Béatrice et Fabienne Laffut ; Freddy Motala ; Isabelle Swiderski ; ( ? ) ; Michel Konarski ; Hélène Piech ; Richard Szymczak ; Nathalie Swiderski ; Richard Chwoszcz.

Sur la photo 79 : 1979 : à l’avant plan assise : Cécile Danielewski.

–          Accroupis : Thérèse Spiewak ; Dominique Ogonowski ; ( ? ) ; Hélène Piech ; Christophe Stefanski ; Janusz latkowski ; Eric Kotarzewski

–          Debout : Béatrice Laffut ; Fabienne Laffut ; Isabelle Swiderski ; Nathalie Swiderski ; Richard Chwoszcz ; Michel Konarski ; Richard Szymczak.

Sur la photo 80 : 1979 :accroupi : Richard Szymczak.

–          Les 2 petits garçons : ( ? ) ; ( ? )

–          Debout : Thérèse Spiewak ; Béatrice Laffut ; Nathalie Swiderski ; Fabienne Laffut ; Michel Konarski ; Isabelle Swiderski ; Hélène Piech ; ( ? ) ; Richard Chwoszcz.

Sur la photo 81 : Ks Kurzawa et le chef moniteur de cette année ( 1979 ) Michal Pająk

  • Assise à gauche : Maryline Stefanski ; assis à droite: Philippe Pietka
  • Les sœurs Milik ; Annie Korek ; en chemise blanche : Henri Zapalowski près de Fabienne Laffut ; Hélène Piech ? en jupe et long cheveux.

Merci à toutes celles qui ont permis de mettre des noms sur ces visages.

08/08/2015 – Jean-Pierre Dziewiacien – https://anciensdecomblain.com/

0077
0077 : COMBLAIN-LA-TOUR – A la gare, le jour du départ : A l’avant-plan, les 2 petits garçons : Eric Kotarzewski ; ( ? ) ; Au premier rang : Philippe Pietka ; Annick Majchrowski ; Dominique Stefanski ; Dominique Ogonowski ; Patricia Jakobowski ; Liliane Kieltyka ; Isabelle Swiderski ; Christiane Switon ; Au deuxième rang : Georges Bardo ; les sœurs Milik : Charlotte et Karine ; Fabienne Laffut …

 

0078 - 1979 : COMBLAIN-LA-TOUR –  A la gare, le jour du départ : A l’avant plan, les 2 petits garçons accroupis : ( ? ) ; le blond : Janusz Latkowski ? ; Thérèse Spiewak ; Béatrice et Fabienne Laffut ; Freddy Motala ; Isabelle Swiderski ; ( ? ) ; Michel Konarski ; Hélène Piech ; Richard Szymczak ; Nathalie Swiderski ; Richard Chwoszcz.
0078 – 1979 : COMBLAIN-LA-TOUR – A la gare, le jour du départ : A l’avant plan, les 2 petits garçons accroupis : ( ? ) ; le blond : Janusz Latkowski ? ; Thérèse Spiewak ; Béatrice et Fabienne Laffut ; Freddy Motala ; Isabelle Swiderski ; ( ? ) ; Michel Konarski ; Hélène Piech ; Richard Szymczak ; Isabelle Malec ; Richard Chwoszcz.
0079 - 1979 : COMBLAIN-LA-TOUR –  A la gare, le jour du départ : A l’avant plan assise : Cécile Danielewski. Accroupis : Thérèse Spiewak ; Dominique Ogonowski ; ( ? ) ; Hélène Piech ; Christophe Stefanski ; Janusz latkowski ; Eric Kotarzewski  Debout : Béatrice Laffut ; Fabienne Laffut ; Isabelle Swiderski ; Nathalie Swiderski ; Richard Chwoszcz ; Michel Konarski ; Richard Szymczak.
0079 – 1979 : COMBLAIN-LA-TOUR – A la gare, le jour du départ : A l’avant plan assise : Cécile Danielewski. Accroupis : Thérèse Spiewak ; Dominique Ogonowski ; Isabelle Malec ; Hélène Piech ; Christophe Stefanski ; Janusz latkowski ; Eric Kotarzewski Debout : Béatrice Laffut ; Fabienne Laffut ; Isabelle Swiderski ; Nathalie Swiderski ; Richard Chwoszcz ; Michel Konarski ; Richard Szymczak.
0080_1979 : COMBLAIN-LA-TOUR –  A la gare, le jour du départ : Accroupi : Richard Szymczak ; les 2 petits garçons : ( ? ) ; ( ? ) Debout : Thérèse Spiewak ; Béatrice Laffut ; Nathalie Swiderski ; Fabienne Laffut ; Michel Konarski ; Isabelle Swiderski ; Hélène Piech ; ( ? ) ; Richard Chwoszcz.
0080_1979 : COMBLAIN-LA-TOUR – A la gare, le jour du départ : Accroupi : Richard Szymczak ; les 2 petits garçons : ( ? ) ; ( ? ) Debout : Thérèse Spiewak ; Béatrice Laffut ; Nathalie Swiderski ; Fabienne Laffut ; Michel Konarski ; Isabelle Swiderski ; Hélène Piech ; Isabelle Malec ; Richard Chwoszcz.
0081_1979 : COMBLAIN-LA-TOUR –  A la gare, le jour du départ : Ks Kurzawa et le chef moniteur Michal Pająk. Assise à gauche : Maryline Stefanski ; assis à droite : Philippe Pietka Les sœurs Milik ; Annie Korek ; en chemise blanche : Henri Zapalowski près de Fabienne Laffut ; Hélène Piech ? en jupe et long cheveux.
0081_1979 : COMBLAIN-LA-TOUR – A la gare, le jour du départ : Ks Kurzawa et le chef moniteur Michal Pająk. Assise à gauche : Maryline Stefanski ; assis à droite : Philippe Pietka. Les sœurs Milik ; Annie Korek ; en chemise blanche : Henri Zapalowski près de Fabienne Laffut ; Hélène Piech ? en jupe et long cheveux.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s