Śpiewnik – 096 – Bandoska

https://www.youtube.com/watch?v=F8jNOTchS4U

Zachodź że słoneczko
Skoro masz zachodzić
Bo mnie nogi bolą
Po tym polu chodzić.

Bo mnie nogi bolą
Po tym polu chodzić.

Nogi bolą chodzić
Ręce bolą robić
Zachodź że słoneczko
Skoro masz zachodzić.

Zachodź że słoneczko
Skoro masz zachodzić.

Gdybyś ty, słoneczko
Na zarobku było
Tobyś ty, słoneczko
Dawno zachodziło.

Tobyś ty, słoneczko
Dawno zachodziło.

0165 – 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour

Record d’affluence pour la 4ème édition du Festival de Jazz de Comblain-la-Tour qui se déroule cette année les 4 et 5 août. C’est le bourgmestre, Mr Jean Daniel, qui donnera le signal de départ des festivités. Et le dimanche, une Messe sera radiodiffusée depuis l’église de Comblain.

 Pour calmer les puristes qui ne supportent pas de voir des vedettes de variété mélangées aux spécialistes du jazz, les organisateurs ont prévu un second podium dédié aux « yé-yé ». Sylvie Vartan, programmée sur le grand podium a eu droit aux spécialités maraîchères du cru. Elle resta stoïque sous une pluie de tomates.

Par contre, il y a quand même beaucoup d’amateurs devant l’autre podium … celui des variétés devant lequel çà twiste pas mal. Ce sont deux genres musicaux qui sont réunis là, deux styles, deux générations.

 40.000 personnes seront présentes, malgré la pluie, malgré le bourbier du terrain de foot, qu’il faudra affronter avec des bottes, et malgré le fait que Comblain n’a plus rien de champêtre. En effet, des kilomètres de câbles, des dizaines de projecteurs et d’équipements divers ont envahi l’espace. Ils sont nécessaires aux retransmissions radio et télé qui exigent de plus en plus d’infrastructures … au détriment des spectateurs.

Les esprits avaient été préparés très à l’avance. Depuis 3 mois, le journal « La Meuse » associé à l’organisation, éditait un roman-photo mettant en scène des festivaliers de Comblain. Pour jouer le rôle des amateurs, le journal avait même fait appel à des pointures : Dany Saval ( Madame Drukker ), Arlette Vincent, Benoit Quersin, Tony Napoli et Jean-Claude Mennessier.

 Le merchandising bat son plein. C’est à celui qui créera l’objet ou l’équipement le plus représentatif du festival … et qui en vendra le plus. Une grande maison de confection pour dames lance la veste « Comblain », présentée de style Tyrolien, avec un écusson de Comblain tissé. On ne compte plus les baraques à frites, les marchands de hot-dogs, les débits de boissons, les marchands et représentants de firmes qui se disputeront les places disponibles. Plusieurs 45 tours seront pressés dont le « Napoli twist » de Raoul Guy et Freddy Colpin. Même la poste s’en mêle en émettant des timbres, des cachets et des enveloppes pour la circonstance.

 Côté anecdote, citons celle de Julian Cannonball Adderley. Il était venu à Comblain deux jours en avance. Bloqué dans sa chambre d’hôtel par le mauvais temps, il regardait tomber la pluie par la fenêtre de la petite auberge. Le stress augmentait au fur et à mesure jusqu’à sa prestation qui fut paraît-il un des plus beaux moments de Comblain. On a pressé un microsillon pour l’occasion avec son morceau phare « Geminy ».

Quant à Frankie Avalon, vedette internationale, il dut battre en retraite devant les jazzeux qui s’échauffaient.

 Les Belges : Léo Flechet, Lerusse, Simtaine, Nicole Somers, Sadi, Frankie Sands, Léo Souris et son orchestre, Benoit Quersin, et Jacques Pelzer les fidèles de Comblain, un orchestre représentant l’armée belge, les Delta City Boys.

 Vedettes internationale : Pia Beck, Nadine Kieffer, Tony Kinsey et son quarted, Dutch Swing Collège Band, Old Merry Tale Jazz Band, Leathertown Jazzmen, New Orleans Jazz Senators, jazz quinted 60, Franco Ambrosetti, Gillian Hills, le Zagrebacki Jazz Quartet, Klaus Doldinger, Dona Hightower, Lou Bennett, Daniel Janin et son orchestre, Dora Musumeci.

 Dorénavant pour les artistes présents – les documents en annexe le prouvent – pouvoir dire qu’ils étaient là, à Comblain-la-Tour, est un « must ».

 02/04/2018 – JP Dz

Julian Cannonball Adderley = https://www.youtube.com/watch?v=9pUKEqpHGA8
Zagrebacki Jazz Quartet = https://www.youtube.com/watch?v=r3tjvSrH5Qk
Frankie Avalon = https://www.youtube.com/watch?v=pJ1mtGNKPh0

1159_jazz_1962
1.159 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Affiche.
1160_jazz_1962
1.160 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Carte postale + cachet postal.
1161_jazz_1962
1.161 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Twist devant le podium de variété.
1162_jazz_1962_Leathertown_jazzmen
1.162 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Leathertown Jazzmen – Allemagne.
1163_jazz_1962_New-Orleans_jazz_senators
1.163 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : New-Orleans Jazz senators – Italie.
1164_Cannonball
1.164 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : More about Comblain and Cannonball.
1165_Cannonball_2
1.165 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Ambiance.
1166_Cannonball_3
1.166 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Julian Cannonball Adderley.
1167_Cannonball_4
1.167 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Music man of Comblain-la-Tour.
1168_Cannonball_5
1.168 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Cannonball in Europe.
1169_Cannonball_6
1.169 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Cannonball in Europe – The Cannonball Adderley Sextet.
1170_Dutch
1.170 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Pochette de disque : The Dutch Swing College Band, recorded in Comblain-la-Tour Belgium.
1171
1.171 : COMBLAIN-LA-TOUR : 1962 : Jazz à Comblain-la-Tour : Julian Cannonball Adderley + Joe Napoli.

 

0164 – « Moteur … »

Je ne voulais pas vous en parler avant que l’affaire ne soit entièrement conclue …Aujourd’hui, puisque nous avons signé un précontrat, je peux enfin vous annoncer la bonne nouvelle : j’ai été contacté, il y a déjà quelques mois, par un producteur du nord de la France, qui était très intéressé par notre petite histoire et qui veut absolument en faire un film !

Tout d’abord, j’ai été surpris. Je pensais qu’il s’agissait d’une blague … Mais vu l’insistance du producteur, j’ai fini par l’inviter à la maison. Depuis, nous nous sommes déjà rencontrés une bonne douzaine de fois … y compris sur place à Comblain-la-Tour.

Je ne peux malheureusement pas tout vous dire … dans le précontrat que j’ai signé, il y a tout un paragraphe consacré à des clauses de confidentialité que je me dois de respecter à la lettre. Néanmoins, et puisque votre participation est indispensable à la réalisation du projet … nous avons convenu que je vous informe, dès à présent, de ce qui suit :

Un scénario est en cours d’écriture. L’action va se dérouler en 2 époques distinctes : la première partie se situera « début des années septante » et la seconde de nos jours. La trame générale, c’est l’histoire de la colonie de vacances des polonais à Comblain. Alors bien sûr, nous avons repris toute une série d’anecdotes authentiques, mais il a fallu tout mélanger, les turnus, les années, les participants, … pour avoir une cohérence du scénario et une unité de temps. Le scénariste « officiel » a souhaité ajouter des souvenirs personnels qu’il avait glanés lors de sa propre expérience dans le scoutisme. Donc, il y aura des scènes qui se sont réellement passées au bord de l’Ourthe, et d’autres qui n’ont rien à voir avec Comblain ;

Pour rendre le tout plus crédible, des acteurs professionnels ( et pas n’importe qui ) interpréteront les rôles les plus importants. Mais nous serons engagés – sous contrat d’artistes amateurs figurants – pour jouer notre propre rôle. Pour être plus précis, dans la première partie, on nous demandera de jouer le rôle des parents qui amènent leurs enfants pour la colo et dans la seconde partie, nous serons les enfants qui ont vieilli. Ça ne devrait pas être trop compliqué … ;

Nous avons aussi beaucoup travaillé pour trouver « qui » va jouer « quoi ». Deux vedettes ont d’ores et déjà signé leur accord. J’ai le grand plaisir de vous informer que Madame Sandrine Kiberlain sera notre infirmière qui « essayait-de-se-cacher-pour-bronzer-en-paix» et Monsieur Bouli Lanners endossera le rôle de Pan Jan. Un troisième acteur célèbre est sur le point de signer. Il s’agit de Monsieur Lambert Wilson que nous avons convaincu d’interpréter le personnage de Ks Kurzawa. Son rôle dans le film « Des hommes et des Dieux » prouve à quel point la soutane lui sied à ravir ;

Pour les autres « adultes » du début des années septante, il reste encore à compléter la distribution. Si vous avez des suggestions … c’est le moment. Nous, on pensait à Madame Josiane Balasko, dans le rôle de Pani Merta ( reste à voir combien elle demande ) et le producteur voudrait imposer Madame Marthe Villalonga pour jouer la chef cuisinière … J’avoue que cette dernière idée ne m’enchante guère … l’accent pied-noir de Madame Villalonga risque un peu de faire tache. Qu’en pensez-vous ? On cherche encore pour Pan Bardo et son épouse.

Pour le reste, concrètement, l’équipe de tournage sera déjà présente en juillet / août 2018 à Comblain pour faire le casting des enfants. Ensuite, ils reviendront lors de notre week-end de septembre pour nous auditionner et distribuer les rôles qui nous seront définitivement attribués. Il faudra sans doute prolonger le week-end pour tout mettre au point ;

J’ai fait aussi quelques allers-retours sur place avec le responsable de la photographie et l’ingénieur-lumière pour voir quel moment serait le plus opportun pour réaliser les scènes extérieures. Les photos d’aujourd’hui sont le résultat de ces visites. Il est plus que probable qu’on fera tous les extérieurs fin mai 2019, c’est là que la lumière est la plus propice.

Voilà, vous savez tout ( presque tout ) … On vous expliquera tous les détails lors de notre week-end en septembre. En attendant, faites de beaux rêves. Et si, en dormant, il vous vient des idées de scènes humoristiques n’hésitez pas à nous les envoyer. Et surtout, ne vous tracassez pas … la mise en scène a été confiée à deux types du coin qui ont l’habitude des films d’hauteur … les frères d’Ardenne.

Premier avril 2018 – JP Dz

1153
1.153 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le parc en été : Essais photos pour le film.
1154
1.154 : COMBLAIN-LA-TOUR : L’Ourthe en été : Essais photos pour le film.
1155
1.155 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le long de l’Ourthe en hiver : Essais photos pour le film.
1156
1.156 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le long de l’Ourthe en été : Essais photos pour le film.
1157
1.157 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le bâtiment en hiver : Essais photos pour le film.
1158
1.158 : COMBLAIN-LA-TOUR : Le bâtiment en été : Essais photos pour le film.