0005 – Promenades ( épisode 1 )

Bonjour à tous et à toutes,

Les promenades ( épisode 1 ) :

L’activité principale des participants aux colonies de vacances de Comblain-la-Tour, c’est… « promenade ».
Ks Kurzawa voulait que les enfants soient – le plus souvent possible – dans la nature.
Donc, trois fois par jour, nous partions à l’aventure.

Les promenades du matin étaient souvent les plus longues. Il faut dire qu’après une bonne nuit de sommeil, les gosses avaient besoin de se défouler. Après la sieste, la sortie était plus modérée ; nous disposions de moins de temps. La dernière balade de la journée, avait surtout pour but de fatiguer les plus « remuants » et de les préparer ainsi à un sommeil réparateur.

Les moniteurs et monitrices, que nous étions, se souviennent de ce petit fascicule qui nous permettait d’organiser nos déplacements tout autour de Comblain. On y retrouve les noms de villages, ou de lieux dits, qui résonnent encore dans nos cœurs : Hamoir, Comblinay, Xhoris et Xhignesse ( à prononcer avec un « x » muet ), Fairon,… Une petite carte ( document 25 ) illustrait, de manière succincte, les différentes propositions de promenades. Chaque itinéraire y était numéroté et renvoyait à des descriptions plus larges ( exemples les documents 26 et 27 ).

Les parcours étaient ainsi décrits en détail. Le nombre de kilomètres permettait de savoir si l’excursion devait s’envisager plutôt au matin ou à un autre moment de la journée. Des précisions concernant les chemins à suivre limitaient les erreurs de parcours. Même si, de temps en temps, il arrivait qu’un groupe se perde dans la nature.
Des annotations plus « touristiques » permettaient, d’apprécier là un paysage remarquable, là d’apprendre quelques détails sur le bâtiment ou le château qui se trouvait sur notre route.
Parfois, des variantes étaient proposées pour permettre de découvrir encore plus.

Qui ne se souvient pas du château de Fanson ? ( photo 28 )

La photo 29 montre un groupe de filles, fières d’être arrivées jusqu’au Château et qui posent devant l’édifice.

Vous reconnaîtrez aisément :
( ? ) ; Patricia Moury ; Danielle Konarski ; ( tiens un garçon ! ) ; Thérèse Dudziak ; Christiane Konarski ; Jeanine Dudziak ; Patricia Młynarski ( ? ) et au premier plan, accroupies : Bernadette Bierczyk et ( ? ).

Cherchez l’intrus ! ! !

Bon, c’est vrai… de temps en temps… il arrivait qu’un ou l’autre… par inadvertance… ou par étourderie… suive un groupe qui n’était pas le sien.

Tous les fascicules, tous les plans, toutes les cartes et toutes les descriptions d’itinéraires n’empêchaient pas – et n’empêcheront jamais – qu’un garçon « s’égare » et se retrouve « accidentellement » au milieu d’un groupe de fille…

Le cœur a des raisons dont la raison ignore souvent la complication.

Je suis sûr que, vous aussi, vous avez connu des « égarements ». Racontez-nous nous, ça. Ça nous intéresse.
N’hésitez pas… lâchez-vous… on est entre amis.

13/07/2015 – Jean-Pierre Dziewiacien

0025 - Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails
0025 – Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails
0026 - Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails
0026 – Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails
0027 -Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails
0027 – Fascicule pour organiser les promenades – Carte et détails
0028 - FANSON – Château de Fanson – Itinéraire n° 2 – 12 Km
0028 – FANSON – Château de Fanson – Itinéraire n° 2 – 12 Km
0029 - FANSON – Château de Fanson – groupe de filles : ( ? ) ; MOURY Patricia ; KONARSKI Danielle ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; DUDZIAK Thérèse ; KONARSKI Christiane ; DUDZIAK Jeanine ; MLYNARSKI Patricia ; ( ? ) ;  Au premier plan, accroupies : BIERCZYK Bernadette ; ( ? )
0029 – FANSON – Château de Fanson – groupe de filles : ( ? ) ; MOURY Patricia ; KONARSKI Danielle ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; DUDZIAK Thérèse ; KONARSKI Christiane ; DUDZIAK Jeanine ; MLYNARSKI Patricia ; ( ? ) ; Au premier plan, accroupies : BIERCZYK Bernadette ; ( ? )
0030 - Groupe en promenade
0030 – Groupe en promenade

0004 – Photos de groupe sur escaliers

Bonjour à tous et à toutes,

Les photos de groupe sur escaliers, c’est une tradition à Comblain-la-Tour.

Il faut dire que les équipements s’y prêtent bien ; il y a des escaliers devant comme derrière, et du haut de ces gradins, tout le monde a une chance d’être vu. C’est sans doute pour cette raison, qu’on y avait droit à chaque « turnus ». Normalement, ça devrait être facile d’en retrouver un certain nombre. En voici déjà trois.

L’avantage de ce genre de photos, c’est qu’elles représentent bien le grand nombre de participants.
Nul ne pourra plus affirmer que les colonies, à l’époque, n’attiraient pas grand monde. Au contraire, on s’y entassait.

L’inconvénient, c’est qu’elles sont prises de loin et souvent on a du mal à reconnaître les figurants.
Mais le but n’est pas toujours de reconnaître.

Ainsi la photo 22, représente la colonie installée sur l’escalier du côté rue. La grille d’entrée est entrouverte.
Le message est clair : « Regardez comme nous sommes nombreux ; regardez comme nous sommes heureux ; laissez-vous tenter ; venez nous rejoindre. » Cette photo a été imprimée à des milliers d’exemplaires sous forme de carte postale. Elle permettait aux enfants d’écrire aux parents, mais jouait également un rôle de publicité pour recruter de nouveaux participants.

Les Anciens de Comblain ont le même objectif : rassembler. Notre porte à nous est aussi grande ouverte.
C’est bien pour cela que nous voulions débuter ce tour d’horizon de nos souvenirs par cette photo.

La photo 23, est elle de très bonne qualité. On peut y reconnaître quelques figures familières.
À l’avant plan, accroupi, Zdisław Blazka. Il a été le premier moniteur et Chef moniteur de Comblain.
On aperçoit facilement Ks Kurzawa, Pani Bardo, Georges Bardo, Pan Jan et même, pour les plus anciens, un autre moniteur qui se prénommait Jurek. Pour le reste,… c’est beaucoup plus compliqué.

Les spécialistes reconnaîtront Eveline et Dominique Ogonowski et leur maman.

Pour les autres ? Je donne ma langue au chat. Mais je suis sûr que certains d’entre vous seront plus perspicaces. Alors, à vos loupes et faites travailler vos mémoires.

Si, en définitif, on ne reconnaît plus personne d’autre, ce n’est pas grave… nous aurons contribué à faire reculer la maladie d’Alzheimer. Et puis, comme disait Antoine de Saint-Exupéry : « Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu’à la rattraper ».

La photo 24, est plus récente, mais beaucoup plus floue. Sur la gauche, on peut néanmoins apercevoir Alexis Lagocki, Pierre Bartnik et ( plus difficilement ) Jean-Pierre Dziewiacien.

Avez-vous remarqué qu’au centre du groupe, une petite fille fait sa communion solennelle ?
Cet évènement est exceptionnel puisque fait en juillet et pas au mois de mai.
La petite fille venait, pour la circonstance, de Pologne.

En reconnaissez-vous d’autres ?

13/07/2015 – Jean-Pierre Dziewiacien

0022 - COMBLAIN-LA-TOUR – Carte postale : groupe sur escalier, côté grillage d’entrée
0022 – COMBLAIN-LA-TOUR – Carte postale : groupe sur escalier, côté grillage d’entrée
0023 - COMBLAIN-LA-TOUR – 1968 : groupe sur escalier du perron : BLAZKA Zdisław ; Ks KURZAWA ; Pani BARDO ; BARDO Georges; Pan Jan ; ( ? ) Jurek ; ………
0023 – COMBLAIN-LA-TOUR – 1968 : groupe sur escalier du perron : BLAZKA Zdisław ; Ks KURZAWA ; Pani BARDO ; BARDO Georges; Pan Jan ; ( ? ) Jurek ; Mme OGONOWSKI ; Eveline et Dominique OGONOWSKI ; ………
0024 - COMBLAIN-LA-TOUR – 197? : groupe sur escalier du perron : LAGOCKI Alexis ; BARTNIK Pierre ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; ……..
0024 – COMBLAIN-LA-TOUR – 197? : groupe sur escalier du perron : LAGOCKI Alexis ; BARTNIK Pierre ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; ……..

0003 – Nouveaux membres – 06/07/2015

Bonjour à tous et à toutes,

1° ) Bonne nouvelle, cette semaine, 3 nouveaux membres ont rejoint notre « communauté de souvenirs ».
Il s’agit de :

Martine Mazgaj : ancienne de Comblain et du KSMP de Mons.
Vous la reconnaîtrez sur la photo n° 10, et bravo Martine. Elle avait revêtu, ce samedi 4/7/2015, le costume qu’elle portait dans les années 70. Chapeau. Quant aux deux autres qui l’entourent sur la photo 11, il n’y a aucune chance qu’ils puissent encore rentrer dans des costumes de l’époque.

Georges Załobek : ancien de Comblain et du KSMP de Liège et accessoirement petit frère de Francine.
Inutile de présenter Georges, tout le monde se rappelle de lui … et rien que des bons souvenirs.
Sur la photo 12, il est à l’extrême droite, en pull bleu, avec des lunettes.

– Et enfin, Raymond Mielcarek : Ancien de Comblain et du KSMP de Mons.
Il a été mon moniteur à plusieurs reprises et continue à être très actif dans les organisations polonaises.
Sur la photo 13, il est au centre. A sa gauche, c’est André Karasinski qui fait déjà partie de notre petit groupe, puisqu’il était présent à Comblain ce 21/6.

2° ) Un grand merci à Kazimierz MIKSIEWICZ qui a placé – sur le blog de « POLONIA SPK MONS BORINAGE » – un gentil commentaire sur nos retrouvailles à Comblain, de très belles photos et des vidéos sur l’ambiance qui y régnait.

Cela permettra, à ceux qui y était, de se remémorer notre rencontre et, à ceux qui n’y était pas, de nous reconnaître. Kazimierz est sur la photo 14, à l’extrême gauche, juste à côté de Robert du groupe Wisła.

Voici le lien direct vers les vidéos :

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

Et voici le lien vers le blog de « POLONIA SPK MONS BORINAGE ».

http://spkmonsborinage.canalblog.com/archives/2015/07/01/32296803.html

3° ) Certains s’impatientent déjà de ne pas recevoir d’anciennes photos … Patience, elles vont arriver.
Il faut d’abord qu’on les reçoive, qu’on les rassemble et ensuite, on les partagera.

Je vous rappelle donc que nous attendons vos photos, vos commentaires, vos anecdotes, vos émotions, …
Et inutile d’être « gênés », n’oubliez pas que nous courrions ensemble, en culotte courte, et que nous avons tous vécu les mêmes aventures.

En attendant, voici encore quelques photos de ce dimanche 21 juin.

Merci d’avance.

06/07/2015 – Jean-Pierre Dziewiacien

0010
0010 – VILLE-POMMEROEUL – 04/07/2015 – BBQ chez les POTVIN : MAZGAJ Martine
0011
0011 – VILLE-POMMEROEUL – 04/07/2015 – BBQ chez les POTVIN : KUCHARZEWSKI Czesiu ; MAZGAJ Martine ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre
0012
0012 – COMBLAIN-LA-TOUR : Piotr Rozenski ; Henri Zapałowski ; Michel Łagocki ; Richard Chwoszcz ; Georges Załobek ; sur l’arbre : Philippe Rouls
0013
0013 – COMBLAIN-LA-TOUR – ??/ ??/ ???? – Devant les balançoires : Les 2 moniteurs : MIELCAREK Raymond ; KARASINSKI André
0014
0014 – – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : MIKSIEWICZ Kazimierz ; Robert ( Wisła ) ; ( Wisła ) ; Mr ADAMIUK, Consul ; ( Wisła ) ; ??????? ; Mme WOJDA Barbara, présidente de PMSz
0015
0015 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : OGONOWSKI Dominique : OGONOWSKI Eveline ; ZALOBEK Francine
0016
0016 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : LATKOWSKI Janusz ; PIECH Christine ; Mme Czesia Stempniewicz ; PAJAK Michel
0017
0017 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : BLASZKA Zdzisław et son épouse ; MIKSIEWICZ Kazimierz ; Mme KOZLOWSKI ; FABJANCZYK Régine
0018
0018 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : FRONT Pierre ; PIECH Hélène
0019
0019 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : FRONT Pierre ; PIECH Hélène ; LATKOWSKI Janusz ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; WARCHULINSKI André
0020
0020 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : Dîner dans le réfectoire
0021
0021 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : Spectacle de l’ensemble Wisła

0002 – Nouveaux membres – 29/06/2015

Bonjour à tous,

Bonne nouvelle
notre petit groupe de base ( = ceux qui étaient à Comblain ce dimanche 21/06/2015 ) s’est élargi !

5 petits nouveaux nous ont rejoins.
Ce n’est pas vraiment des « nouveaux nouveaux » … Vous les connaissez déjà.
Ils ont fait les beaux jours de Comblain et du KSMP ( de Mons ).

Il s’agit de :

Stéphanie Goch
Isabella Cosaro
Zuhal Gunal ( que nous surnommions affectueusement « Pascale » )
Czesiu Kucharzewski
Géniu Bujanowski

Si vous ne vous rappelez pas à quoi ils ressemblent, j’annexe une photo ( n° 9 ) qui a été prise en 2011, lors d’un précédent pèlerinage à Comblain-l’amour.

J’en profite pour annexer quelques photos pour ceux – comme moi – qui ne sont pas sur Face book.

Ils ( les 5 petits nouveaux ) m’ont promis d’être là, l’année prochaine, à Comblain et – dans la mesure du possible – aux activités que nous organiserions entre-temps.

Bienvenu à eux.

Si vous aussi vous côtoyez des « anciens » de Comblain, ou du KSMP, encouragez-les à nous rejoindre.

Il suffit de nous envoyer un mail. MERCI d’avance.

A +

29/06/2015 – Jean-Pierre DZIEWIACIEN

0001
0001 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; PIECH Hélène
0002
0002 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : PIETKA Michel ; LAFFUT Béatrice
0003
0003 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : OGONOWSKI Eveline ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; JAKOBOWSKI Patricia
0004
0004 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : ZALOBEK Francine ; LAFFUT Béatrice
0005
0005 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : NOWICKI Betty ; PIETKA Michel
0006
0006 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : PIECH Christine ; PIECH Hélène ; NOWICKI Betty ; LATKOWSKI Janusz ; PIECH Christine
0007
0007 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : KIELTYKA Monique ; LAFFUT Béatrice ; Elisabeth Stempniewicz
0008
0008 – COMBLAIN-LA-TOUR – 21/06/2015 – 1ère retrouvaille des Anciens de Comblain : OGONOWSKI Eveline
0009
0009 – COMBLAIN-LA-TOUR – 07/05/2011 – Pèlerinage à Comblain-l’amour : BUJANOWSKI Géniu ; KUCHARZEWSKI Czesiu ; LIEPIN Christian ; GOCH Stéphanie ; COSARO Isabella ; GUNAL Zuhal ; DZIEWIACIEN Jean-Pierre ; OGONOWSKI Eveline

0001 – COMBLAIN-LA-TOUR – Retrouvailles du 21/06/2015

Du haut de son rocher, la vierge de Comblain a essuyé, ce dimanche, quelques larmes d’émotion… ses enfants sont revenus.

Elle les avait connus dans les années 60, 70 et 80 et les avait tant aimés.

Elle les revoit encore courir dans le parc, patauger dans l’Ourthe ou chanter, à la tombée de la nuit, autour d’un feu de camp.

Elle se souvient de chacun d’eux avec tendresse.

Et quand ils décidaient de monter vers elle – malgré le danger – elle veillait sur eux comme une louve sur ses petits.

En ce dimanche de juin 2015, ils étaient de retour. Enfin.

On se serait cru quarante ans plus tôt, quand les « majowka » d’alors donnaient l’occasion à toutes les communautés polonaises de Belgique de montrer ce qu’elles avaient de plus pétillants. Sous le grand chapiteau, tous les KSMP étaient réunis pour chanter, danser et partager leur plaisir d’être ensemble.

Cette année-ci, ils étaient moins nombreux, évidemment, mais c’était les premières retrouvailles depuis si longtemps.

Les premières, mais pas les dernières. Promis. Juré. L’année prochaine, ils seront encore là… mais beaucoup plus nombreux.

Bien sûr, ils ont vieilli. La vierge n’a pas pu s’empêcher de sourire en les revoyant. Les petits garçons espiègles, qu’elle avait connus, sont devenus chauves et… bedonnants. Les petites filles, qu’elle trouvait si mignonnes, sont devenues des mamans. Et même, pour certaines, des grands-mères. Aujourd’hui, elles ne courent plus vers le fond du parc pour se cacher sous l’arbre aux singes.

D’ailleurs, l’arbre aux singes aussi a bien changé…

Bien sûr, elle le sait bien la vierge, plus aucun d’entre eux ne montera sur le rocher pour l’enlacer. Ce n’est plus de leur âge.

Quand ils étaient des enfants, puis des adolescents, rien ne pouvait les retenir. Ils débordaient d’énergie et de passions.

Dans le parc, ils grimpaient aux arbres et taillaient, dans les écorces, leurs initiales et celles de la fille qui faisait battre leur cœur.

Elles étaient toutes plus belles les unes que les autres. Ils étaient tous tellement amoureux.

Quelques arbres s’en souviennent encore… d’autres ont disparu.

Mais en se penchant un peu plus, la vierge n’a pas eu de mal à les reconnaître.

Du KSMP de Charleroi, elle a tout de suite reconnu les sœurs PIECH, Christine et Hélène et leur maris Latkowski Janusz et André Warchulinski, ainsi que Stanisław Malek et sa compagne. Michel Pietka de Charleroi était là aussi avec son épouse Betty Nowicki du KSMP d’Heusden/Zolder. Le grand frère de Betty, Jozek est passé aussi.

Du KSMP de Liège, elle a reconnu Francine Zalobek, Patricia Jakobowski, Monique Kieltyka, Béatrice Laffut et Michel Pająk.

Le KSMP de Ressaix était représenté par Casimir Nowicki, les deux sœurs Dominique et Eveline Ogonowski, Irek Mrzyglod, Régine Fabjanczyk et son mari, un certain… Alexandre Kozłowski.

De Bruxelles, il y avait Véronique Milczanowski avec toute sa petite famille.

Du KSMP de Mons, pas de doute il y avait là, Zdzislaw Blazka, André Karazinski avec leurs épouses. De Mons toujours, Kazimierz Miksiewicz. Et puis, il y avait aussi les « transfuges » comme Jean-Pierre Dziewiacien qui avait commencé à Mons et fini à Ressaix, et Pierre Front surtout qui avait débuté à Mons mais qui est aujourd’hui le chef d’orchestre du groupe « Spotkanie ».

Le groupe limbourgeois « Wisła » était là pour présenter son spectacle. Bravo à eux, et félicitation à Robert – 62 ans – qui a gardé toute sa jeunesse et tout son souffle. Et puis tant d’autres encore du Limbourg et d’ailleurs.

Mais Comblain-l’amour a toujours eu l’art de faire disparaître les frontières et les différences ; tous ceux qui étaient présents-là sont les enfants de Comblain. Et tous ressentaient profondément qu’ils étaient là, chez eux.

Comme autrefois, ils ont un peu chanté, un peu bu, se sont promenés dans le parc, ont été jusqu’à la source et boire un verre à côté du pont ( aujourd’hui, ce n’est plus chez « Tintin » mais chez Mr et Mme Wen ). En partant, ils se sont promis de se revoir très vite.

Dans le fond, rien n’a vraiment changé, à peine quelques rides en plus et quelques illusions en moins.

Ça la rassuré, la vierge, de voir qu’ils étaient toujours là, prêts à réveiller leurs souvenirs et à repartir sur les chemins de Comblain.

Parfois, même les statues peuvent se laisser aller à leurs émotions.

Merci Dominique.

Jean-Pierre Dziewiacien

vierge de Comblain-la-Tour
Photo 0 – La vierge du Rocher